Arminas Jasikonis “J’aimerais pouvoir reprendre dans six mois”

Arminas Jasikonis “J’aimerais pouvoir reprendre dans six mois”

Des nouvelles bien fraîches d’Arminas Jasikonis, qui nous viennent tout droit du quotidien Lituanien Lrytas.it.

Près de deux mois après sa lourde chute de Mantova qui le laissait avec (entre autre) un gros traumatisme crânien – qui nécessitait son placement en coma artificiel – le pilote Rockstar Energy Husqvarna est de retour chez lui et a déjà entamé le long processus de rééducation. Malgré la gravité de sa blessure, Arminas Jasikonis n’a pas prévu de raccrocher les gants et le garçon espère pouvoir faire son retour sur une moto d’ici 6 mois. Vous l’aurez compris, la saison 2021 se déroulera très probablement sans le pilote Lituanien; la santé d’abord.

Arminas Jasikonis

“Il y a des jours avec, et des jours sans. J’ai encore mal à l’épaule mais j’y travaille. Ma vision est encore altérée pour l’instant, mais c’est déjà mieux. Je voyais double, où je ne voyais rien … J’ai recommencé la conduite il y a 2 semaines. Ça avance progressivement, mais je n’en fais pas trop. Je ne peux pas tout faire d’un coup car je ne sais pas comment mon cerveau va réagir.[…]

Je fais de la rééducation avec un physio, je vais chez le médecin pour faire des bilans de santé et je fais mes exercices à la maison. Le Coronavirus m’empêche de me rendre où je veux, alors je fais mon programme chez moi.[…]

Après la chute, je suis resté dans le coma pendant trois jours. Quand je me suis réveillé, j’étais seul dans la chambre. Mes parents ont pu me rendre visite pendant un court instant, un par un. Ma mémoire est encore mauvaise, donc je ne me souviens pas de grand-chose. On voulait rentrer chez nous en avion, mais on ne pouvait pas à cause de mes poumons. On est rentré en Lituanie en camping-car dans lequel je pouvais dormir, je ne me souviens pas de tout le voyage […]

THOMAS KJER OLSEN THIRD OVERALL AT MXGP OF FRANCE - Husqvarna Motorcycles

Je ne me souviens pas de la chute, ni de ce qu’il s’est passé quelques jours avant cette chute. J’ai vu la vidéo, je pense que j’ai pris la mauvaise trajectoire sur l’appel du saut, et je me suis retrouvé en mauvaise position en l’air. La chute n’avait pas l’air si violente, c’est le destin … […]

Autant que je me souvienne, quand je me suis réveillé à l’hôpital, j’ai essayé de m’échapper. Je suis sorti du lit et j’ai arraché mes perfusions. Les médecins se sont affolés dès que je suis sorti du lit. Il me semble que j’ai même été ligoté plus tard. Mon cerveau était dans le brouillard. Au début, je ne me souvenais pas de tout ça, mais ça revient petit à petit, comme dans un rêve.[…]

Je me prépare pour reprendre la compétition, avec l’équipe, c’est ce qu’on essaye. Je ne sais pas si j’aurai beaucoup de séquelles, mais pour l’heure, tout va bien. J’ai commencé à courir un peu et l’équilibre n’est pas mauvais. J’aimerais pouvoir reprendre dans six mois. […]”

 

Médias