Austin Forkner s’explique sur sa blessure

Le voile se lève sur la blessure d’Austin Forkner.

Austin Forkner s’est expliqué sur l’ampleur de sa blessure au genou contractée à Nashville, et c’est au moins aussi grave que ce qu’on imaginait.

Samedi dernier à East Rutherford, Austin Forkner a tenté le tout pour le tout pour jouer le championnat 250 côte Est, mais un trop long dans les premiers tours de la finale est venu faire plier le genou du pilote Pro Circuit Kawasaki et ce dernier a été contraint de jeter l’éponge dans la douleur.

Aujourd’hui, Austin Forkner a publié une mise à jour sur son compte Instagram. Au programme, des vidéos dans lesquelles le jeune pilote explique sa blessure, son supercross d’East Rutherford et son approche, gonflé à bloc, pour la saison 2020.

Austin va devoir passer sur le billard prochainement pour se faire opérer du genou, il peut donc tirer un trait sur le reste de la saison 2019

Austin Forkner

Salut les gars, je me suis dit que je vous devais des explications vu que je n’ai pas donné beaucoup d’informations ces derniers temps.

Au niveau de mon genou, j’ai eu une déchirure complète du ligament croisé antérieur, pas une déchirure partielle, ce qui fait une grosse différence.

Certains mecs disent « oui mais lui il a roulé avec un ligament déchiré », ouais, mais une déchirure complète est bien différente et vraiment complexe d’une déchirure partielle. Tu perds toute la stabilité. Je me suis aussi déchiré le ménisque et je me suis aussi endommagé un peu le ligament collatéral médial, je me suis aussi endommagé le cartilage au niveau du fémur, et j’ai eu de grosses contusions osseuses car l’os du tibia et du fémur se sont touchés lors de l’impact.

Aux essais d’East Rutherford je me suis déboîté le genou quelques fois, ça faisait vraiment mal, j’avais du mal à marcher pour me rendre sur la grille pour les courses.

Ce que vous avez vu lors de la manche qualificative, c’était ma vitesse maximum, le mieux que je pouvais rouler tout en ayant le contrôle de mon genou, sans qu’il ne se déboîte. Je ne pouvais pas faire mieux.

Avant d’aller derrière la grille de départ pour la finale, avec Rylee on a parlé, avec les gars de l’équipe aussi.

Est-ce que je voulais vraiment prendre part à la finale et rouler aux alentours de la 12ème position ? ou est-ce que j’allais tout donner, car c’était maintenant ou jamais, et si mon genou ne pouvait pas le supporter, alors ce serait fini pour moi ?

J’ai décidé de tout donner comme vous avez pu le voir, je percutais les autres pilotes, je me suis jeté dans le premier virage, j’attaquais, je m’en foutais.

Certaines personnes disent « tes dépassements étaient sales» et ci et ça, j’ai entendu des trucs sur le podium mais je m’en fous.

C’est une bataille pour un championnat, avec 3 points d’écart et deux courses à disputer, mon genou est mort, il faut s’attendre à ce que ce genre de scénario arrive, moi j’ai tout donné. Je n’ai rien d’autre à dire là-dessus.

J’ai envoyé tout ce que j’ai pu jusqu’à ce que mon genou ne tienne plus le coup. Quand j’ai sauté au niveau de la ligne d’arrivée et que j’ai atterri dans l’appel du saut suivant, mon genou a plié. Il n’y a pas d’orthèse de genou pour te sauver dans cette situation, ton ligament est censé empêcher ça, sauf qu’il n’est plus là.

Évidemment je suis dégoûté, je n’ai pas grand-chose à dire, j’ai un petit clip vidéo à vous montrer pour que vous voyez ce qu’il se passait à chaque fois que je devais m’asseoir et me mettre debout sur la moto.

 

C’était sale, ça faisait ça à chaque fois, c’était vraiment inconfortable mais c’est comme ça. Je vais me faire opérer du genou cette semaine ou la semaine prochaine je ne suis pas certain, évidemment je suis hors du coup pour Las Vegas et pour le reste de l’année.

Avec le docteur G, pendant les 3 semaines entre Nashville et East Rutherford on a fait tellement de rééducation, on a fait tout ce qu’on a pu, absolument tout pour tenter de remettre mon genou dans le meilleur état possible, ce n’était juste pas assez. Quand ton genou est aussi endommagé, tu ne peux pas en faire des tonnes, et le genou n’a pas supporté.

On reviendra en Supercross, en 2020, ce sera une longue guérison mais je vous verrais dans quelques mois.

Pour information, je préférais largement tout tenter pour le championnat plutôt que d’enrouler en 10ème position et voir le championnat me glisser des doigts de toute façon.  J’ai fait tout ce que j’ai pu mais mon genou lui ne pouvait pas encaisser ça.

Au final, je suis hyper confiant pour la saison prochaine car même avec un genou dans le sac, pendant les premiers tours de cette finale, j’étais devant les mecs contre qui je me battais au championnat. Je le sais, et ils le savent aussi, ils s’en souviendront la saison prochaine

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Austin Forkner (@austinforkner) le

Médias