Ben Watson et le passage en catégorie reine

Ben Watson et le passage en catégorie reine

“C’est certain qu’il n’y a rien dans la vie qui m’aurait donné les mêmes émotions que ce que j’ai vécu pendant mes meilleurs jours sur la moto.”

Ben Watson, pilote de l’équipe Monster Energy Yamaha, revient sur sa dernière année au guidon de sa 250 sur le championnat du monde MX2, avant d’effectuer la grande transition à la 450 et à la catégorie reine.

“Ma dernière saison en MX2 n’aurait pas pu être plus étrange. Le Coronavirus est arrivé après seulement deux épreuves, j’ai dû rentrer chez moi et je n’ai pas fait de moto pendant plus de deux mois. J’ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et réaliser à quel point je voulais être meilleur. Lorsque la reprise est arrivée en Lettonie, j’ai été immédiatement mieux et puis ça a juste cliqué à Lommel. J’ai pu rouler exactement comme je savais que je pouvais rouler. J’ai réussi à terminer les six derniers GP en signant cinq podiums et deux victoires”.

Watson a été l’un des cinq vainqueurs d’épreuve en mondial MX2 en 2020, et grâce à sa vitesse, son talent et sa détermination, le pilote Britannique qui a atteint la limite d’âge de 23 ans en MX2 a été récompensée par une place dans l’équipe MXGP de l’usine Yamaha pour 2021.

“Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée pour remporter ma toute première victoire en Grand Prix, il y avait trop de choses qui me passaient par la tête pour que je puisse les comprendre sur l’instant. C’est bien après la fin de la journée que je me suis vraiment rendu compte que j’avais gagné un GP et que mon rêve de me tenir sur la plus haute marche du podium était devenu réalité”.

Humble mais confiant, Ben Watson fera son arrivée dans la catégorie reine gonflé à bloc après avoir mis un terme à sa carrière en MX2 avec deux victoires en Grand Prix.

“Ma première année en 450cc pourrait me réserver d’énormes surprises. Je ne veux pas suivre une stratégie particulière car je pourrais facilement me retrouver sur la mauvaise voie. Je veux aborder la nouvelle saison avec une certaine ouverture d’esprit et saisir toutes les occasions qui se présenteront pendant l’hiver pour être meilleur”.

Du haut de son mètre 83 et de ses 78kg, Ben Watson se sentir comme à la maison sur la 450 YZF contrairement à la pilote 250YZF sur laquelle il a évolué ces trois dernières saisons.

“Je pense que le YZ450F me conviendra beaucoup mieux, ainsi qu’à mon style. Peu de gens m’ont vu faire de la moto, mais beaucoup disent qu’ils pensent que ce sera mieux pour moi. Je suis lourd et grand pour rouler en 250, mais je dirais que c’est plutôt la façon dont je pilote une moto. Je n’aime pas être agressif et parfois, sur une 250, cette agressivité me manque. Je crois que je pourrai faire en sorte que la 450 soit plus adaptée à mon style de pilotage alors qu’avec une 250, je voulais juste avoir autant de puissance que possible.”

 

En 2021, Ben Watson aura également l’avantage de faire équipe avec des pilotes MXGP déjà bien établis, Jeremy Seewer et Glenn Coldenhoff.

“Jeremy et Glenn sont deux des meilleurs coéquipiers que je puisse demander. J’ai hâte de commencer avec ces deux gars car ils semblent être ouverts à s’entraîner ensemble et à s’aider mutuellement afin de s’améliorer. Ils ont tous les deux réussis en MX2 et ont poursuivi leur succès en MXGP, donc je pense qu’ils peuvent m’aider dans ma transition en 450 et donner leur avis sur ce qu’ils pensent que je devrais ou ne devrais pas faire pour relever ce nouveau défi. Je sais que je vais débuter la nouvelle saison sans avoir jamais couru avec les pilotes du mondial MXGP, mais c’est ce qui rend ce nouveau chapitre aussi excitant. Je vais acquérir beaucoup d’expérience et j’ai hâte de me développer, de toutes les manières”

Via Yamaha Factory Racing

Médias