Des nouvelles de Van de Moosdijk et Van Horebeek

Des nouvelles de Van de Moosdijk et Van Horebeek

Une avant-dernière épreuve qui n’a pas été de tout repos pour les effectifs de l’équipe F&H Kawasaki et SR Honda Motoblouz.

À commencer par Roan Van de Moosdijk, dernier pilote encore debout chez F&H Kawasaki après les blessures de Davy Pootjes, Mikkel Haarup et la fin de saison prématurée de Mathys Boisramé. Au sol lors du second virage de la première manche MX2, Roan Van de Moosdijk se voit contraint de remonter pendant 30 minutes et intègre finalement le top 10 dans les 2 derniers tours; il s’adjuge la neuvième place. Auteur d’un meilleur départ dans la seconde manche, Roan Van de Moosdijk s’installe en 6ème position avant de partir à la faute dans le 13ème tour. Un gros par-devant dans une des descentes d’Arco Di Trento mettra fin à la journée du pilote Néerlandais, journée terminée au centre médical. Malgré tout, Roan Van de Moosdijk assure sa septième place finale au championnat pour sa première saison dans la catégorie.

Roan van de Moosdijk: “ […] J’ai pris un meilleur départ en seconde manche mais je me suis fait pousser à l’extérieur dans le premier virage et j’ai dû couper les gaz. De nouveau, j’ai fait des dépassements rapides, j’étais aux alentours de la 15ème place, et je suis revenu 6ème derrière Maxime Renaux. J’étais plus rapide et j’ai tout essayé pour doubler mais je n’ai pas pu trouver de virage où le faire. Dans une descente, il y a vait un gros kicker par-dessus lequel il fallait sauter, mais je n’ai pas pu lors d’un tour; la suspension s’est compressée, et je me suis retrouvé sur la roue avant sur quelques mètres avant de tomber sur le côté gauche de mon bras. Je voulais continuer, mais l’équipe médicale voulait s’assurer que tout allait bien et ils ne voulaient pas me laisser finir les 10 minutes de la manche. Rien n’est fracturé, mais j’ai un peu mal au pouce et à l’épaule; j’imagine que demain je vais me sentir un peu raide mais ça ira pour dimanche.” 

Pour sa toute dernière manche de la saison 2020, et sa dernière manche avec Honda SR Motoblouz, on aurait souhaité plus de chance à Jeremy Van Horebeek. Dans la mêlée du second virage de la seconde manche MXGP, le pilote Belge se coince le pied droit dans la roue arrière de Tim Gajser et se fait traîner sur plusieurs mètres; le pilote Slovène saute sur les freins en apercevant le Belge dans sa roue et tente tant bien que mal de l’aider à se dégager. La course sera stoppée quelques instants plus tard et l’inquiétude monte au fil des minutes alors que le staff et les médecins s’affairent autour de Jeremy Van Horebeek, toujours coincé dans le bras oscillant du nouveau champion du monde; il faudra démonter la roue de la 450CRF de Gajser pour parvenir à extraire Jeremy. Evacué sur civière et examiné par l’équipe médicale, Jeremy Van Horebeek va bien et ne souffre “que” de quelques brulures, un petit miracle compte tenu des circonstances.

Team Honda SR “On a eu peur quand la direction de course a déployé le drapeau rouge en seconde manche, après que Tim Gajser et Jeremy Van Horebeek se soient accrochés au second virage. Jeremy s’est retrouvé avec la jambe coincée dans la moto de Tim, il a fallu démonter la roue pour le libérer. Douzième de la première manche, Jeremy souffre de légères brulures mais rien de grave”

Images: Kawasaki & Lorenzo Resta

Médias