Dylan Ferrandis perd la plaque rouge à Redbud

Dylan Ferrandis perd la plaque rouge à Redbud

Un premier tournant au championnat 250 à la mi-saison. Dylan Ferrandis a dû faire face à une avalanche d’adversité ce vendredi à Redbud. Le plus rapide aux essais chrono, Dylan est parti à la faute dans le premier tour de la première manche, une erreur de précipitation qui coûte cher au pilote Français qui repart de loin et roule avec une épaule endolorie. Revenu 7ème en première manche, Dylan Ferrandis ne peut qu’assister à la victoire de Jeremy Martin qui s’empare alors de la plaque rouge en devançant RJ Hampshire et Ty Masterpool.

Enfermé dans les dernières positions dans le premier virage en seconde manche, Dylan parviendra à limiter la casse en revenant chercher les points de la 3ème position dans la roue de son coéquipier Shane McElrath. Malheureusement pour le pilote Star Racing Yamaha, Jeremy Martin signe un doublé parfait et reprend 17 points au Français en une seule épreuve.

Quatrième de la journée, Dylan Ferrandis reste le pilote le plus rapide en piste mais la régularité de Martin (sur le podium à chaque manche) paye à la mi-saison.

Martin (1-1) s’impose devant RJ Hampshire (2-5) et Shane McElrath (8-2). Alex Martin (6-4) complète le top 5 derrière Ferrandis.

Mention spéciale pour Ty Masterpool qui – blessé au fémur en début de saison – n’a reçu le feu vert pour rouler à Redbud que 3 jours avant l’épreuve. Auteur du holeshot en première manche – et le poing en l’air, s’il vous plait – la jeune recrue du pilote Star Racing Yamaha mène 10 tours en première manche avant de se faire déborder par Jérémy Martin & RJ Hampshire. 13ème en seconde manche, Ty Masterpool termine 8ème à Redbud.

Discrètement, Jett Lawrence fait ses armes en outdoor et signe deux manches solides à Redbud (4-8); le jeune rookie de l’équipe Geico Honda termine 6ème de la journée.

Devant au départ des deux manches et de retour de sa blessure à l’épaule, Darian Sanayei montre enfin ses aptitudes mais les résultats sont à oublier (10-20).

La plaque rouge change de main alors que les pilotes se ré-aligneront derrière cette même grille lundi prochain.

Médias