François Doré engagé en mondial MX2

François Doré engagé en mondial MX2

Un Breton peut en cacher un autre… Le weekend prochain, il faudra compter sur la présence d’un nouveau pilote tricolore derrière les grilles de départ du mondial MX2.

Ce weekend, François Doré ira – à Arco Di trento – réaliser un rêve de gosse en participant à sa première épreuve de championnat du monde. Aux portes du top 10 en Elite à Rauville la Place et 4ème du championnat de France National, François Doré s’apprête à relever son plus gros défi jusqu’alors.

“Le championnat de France National ne s’est pas déroulé comme je le voulais car j’aurais aimé faire un podium, je ne partais pas devant, et comme le niveau était homogène, c’était compliqué de revenir. J’ai montré que j’étais présent tout de même. Concernant l’Elite, je n’ai fait qu’une épreuve, la plus proche de chez moi. J’ai fait un bon weekend de bout en bout à Rauville-la-Place. Un bon chrono, de bons départs dans le top 10, dans le bon wagon, je termine 7-12 des manches et 11ème de la journée pour mon meilleur résultat en Elite.”

Âgé de 23 ans, François Doré saute sur ses dernières occasions de pouvoir s’aligner en mondial MX2 en quittant sa Côte d’Armor pour prendre la direction d’Arco di Trento. Multiple champion de Bretagne, animateur du championnat de France National et vice-champion 250 en 2019, François ne s’est pas fixé d’objectif particulier pour ce weekend, si ce n’est de prendre du plaisir.

“Ce weekend, ce sera ma première en mondial parce que c’est un rêve. Malheureusement, il y a eu le Covid, j’aurais préféré y participer dans des circonstances plus “normales” mais je n’aurais plus l’âge l’année prochaine donc j’ai décidé de le faire cette année, sur le beau circuit d’Arco Di Trento. J’ai déjà participé au championnat d’Europe à Saint Jean d’Angely en 2018. Je me suis qualifié et j’ai fait des manches dans les 30 sur un terrain très dur. J’aurai bien aimé ne faire que ça, de l’Europe, mais ça coûte très cher et pour ce qu’on gagne avec la moto … J’avais fait 8 mois avec Bruno Losito en tant qu’entraîneur à l’époque. Je pense avoir franchi un petit cap cette année, j’ai changé de marque, je suis revenu de blessure, j’ai l’envie de progresser. On va essayer de profiter, le cadre et le terrain sont top. Je descends avec ma copine, un copain, et mon père qui fait tout pour moi. Pas d’objectif particulier, bien rouler, rouler proprement, et on verra ce que ça donnera. Je ne vais faire que la première épreuve à Trentino, j’aurai aimé en faire deux, mais ça coûte vraiment cher.” 

Une opportunité que François n’aurait pas pu saisir sans l’aide de ses parents, du moto-club Goudelin le Merzer, de Patrice Adam, Bud Racing, Seven, 6D, MBJ, LG Menuiserie, Silkolene, Motard Center, Tlctp, Eight Racing, Scar, Ethen, Bihr, Haan Wheels et l’orange Bleue Ginguamp.

On en profite également pour annoncer la présence de Jimmy Clochet derrière les grilles de l’EMX Open à Trentino.

Jusqu'au 4 décembre, tentez votre chance de remporter un kit déco 100% personnalisé grâce à 2BRO Designs !

Médias