Glenn Coldenhoff “C’est bon d’être de retour”

Glenn Coldenhoff “C’est bon d’être de retour”

Blessé aux vertèbres lors du premier grand prix de Lommel, Glenn Coldenhoff avait dû mettre un terme à sa saison 2020 dans la douleur. Cinq semaines plus tard, le pilote Néerlandais a repris le chemin de l’entraînement, sous ses nouvelles couleurs. Encore pilote Standing Construct KTM en 2019, Glenn Coldenhoff évoluait cette saison sur la nouvelle arrivée sur le mondial, GasGas, toujours pour le team de Tim Mathys. L’arrivée de Glenn Coldenhoff chez Monster Energy Factory Yamaha marque le plus gros transfert de l’intersaison 2020/2021; le garçon retrouvera Jeremy Seewer et Ben Watson chez Louis Vosters la saison prochaine.

Glenn Coldenhoff

“C’est la seconde fois que je roule sur la nouvelle moto, j’ai roulé la semaine dernière. C’est bon d’être de retour. La semaine dernière, j’ai roulé sur un terrain vraiment défoncé, c’était difficile après plus de 5 semaines sans rouler, sur ce tracé vraiment mou et sur une nouvelle moto. La saison a terminé plus tard cette année, même si je me suis blessé. Je suis content de reprendre, il nous reste encore beaucoup de temps car on ne reprendra qu’en Avril, et c’est une bonne chose pour moi.

On peut démarrer doucement avec la nouvelle moto, apprendre à connaître les gars de l’équipe, prendre son temps et se faire plaisir. J’ai roulé sur différentes marques, il faut que je m’habitue à la Yamaha mais j’ai le temps pour ça. Sur l’ancienne moto, je savais ce qu’il allait se passer dans les trous, dans les ornières, la Yamaha se comporte différemment et il va falloir que je m’y habitue.

Je suis content de ma guérison, on a fait beaucoup d’efforts pour que ça se passe bien. Il y a deux ans, j’ai subi la même blessure. Quand je vois ce que je suis capable de faire aujourd’hui – après 6 semaines – c’est énorme en comparaison avec la précédente blessure. Je n’ai pas de douleurs quand je roule et c’est vraiment positif. La fin de saison 2020 aurait pu jouer en ma faveur. Rouler trois fois à Lommel, là où je suis vraiment en forme … Je n’ai loupé que deux semaines de compétition, mais il y a eu 6 courses, c’est comme ça. J’aime quand même regarder les courses même si les toutes dernières étaient un peu ennuyantes ; ils ne pouvaient pas changer le tracé, il n’y avait rien de nouveau.

Je vais rouler deux fois, peut-être trois fois par semaine d’ici Noël, ensuite l’équipe fera une pause pour les vacances. Tout ce mois, je vais simplement m’habituer à la moto, faire des tours, et on fera tout le gros du testing en janvier.

Le nouveau calendrier provisoire me semble pas mal, il y a de beaux tracés et j’aurai un vrai GP à domicile pour une fois, à OSS, je suis né là-bas. C’est vraiment cool. Je faisais mon entraînement physique là-bas quand j’étais plus jeune. Je pense que l’ouverture du championnat sera similaire à ce qu’on avait auparavant au Qatar, j’aime aller découvrir de nouveaux endroits.”

Médias