Jeremy Martin jette l’éponge pour le Supercross US

Jeremy Martin jette l’éponge pour le Supercross US

Après Shane McElrath, Jérémy Martin.

Le pilote Geico Honda – qui vient de monter sur le podium du Supercross de Salt Lake City [RD 12] ce mercredi et de gagner une place au championnat provisoire – met un terme à sa saison de Supercross avant le terme du championnat. La raison ? Jeremy Martin se retrouve aux portes de l’inéligibilité en catégorie 250; si ce dernier marque de nouveau des points, il sera contraint d’effectuer sa montée définitive en catégorie 450. Ce passage en catégorie reine – qui était prévu pour 2021 – est donc retardé d’une saison supplémentaire, à 2022.

Jeremy Martin revient en piste cette saison après plus de 18 mois d’absence suite à son énorme chute à Muddy Creek, en 2018. Après 3 interventions chirurgicales au niveau de sa colonne vertébrale et de longs mois sur le canapé, Jeremy Martin a enfin pu faire son retour derrière les grilles de départ, toujours soutenu par l’équipe Geico Honda. Mais trouver un bon guidon en catégorie 450 la saison prochaine s’avérerait compliqué pour Martin qui se remet tout juste dans le bain des compétitions cette saison. Un petit point de plus, et s’en est terminé pour Martin en 250. Après l’épreuve de Salt Lake City de ce mercredi, Jérémy est tout simplement rentré chez lui et ne participera pas aux 3 dernières épreuves sur la côte Est.

La saison passée, même constat pour Shane McElrath. Aux portes de la sortie de la catégorie 250, Shane avait contracté une mystérieuse “blessure au dos” et ne s’était plus aligné derrière les grilles de la saison; cette année, McElrath roule de nouveau en 250 sur la côte Est, et pour l’équipe Star Racing Yamaha. Martin Davalos – l’éternel pilote 250 – s’était lui aussi retrouvé dans la même situation mais n’avait pas reculé pour autant après 13 saisons dans la catégorie … C’est finalement avec l’équipe Tedder qu’il effectue sa première saison complète en 450 en 2020.

Geico Honda

“Jérémy Martin a atteint la limite d’éligibilité de points en catégorie 250, et tout point supplémentaire marqué le forcerait à monter en catégorie 450 dès 2021. Comme il n’y a aucun guidon d’usine disponible, et puisque GEICO Honda ne participe pas aux championnats 450, Jeremy Martin et son équipe ont décidé de partir pour une année supplémentaire en 250 pour améliorer ses résultats, sa santé, et l’aider dans sa quête à la recherche d’un guidon d’usine pour la saison 2022”

Jeremy Martin

“Malheureusement, ma saison de Supercross 2020 touche à sa fin. J’ai beaucoup réfléchi sur la façon d’annoncer publiquement que je ne participerai pas aux trois dernières courses de SX cette année. Au lieu de nous couvrir en prétextant une blessure, l’équipe et moi avons décidé d’être honnêtes au sujet de ma situation actuelle. J’ai atteint la limite d’éligibilité en 250, et tout point supplémentaire me forcerait à monter en 450 pour 2021. Il n’y a aucune opportunité pour moi en 2021 en 450. Geico Honda ne fait pas le championnat 450. Je n’ai pas encore gagné de course cette année et je pense qu’avant de passer en catégorie reine, j’ai besoin d’une année supplémentaire […]. J’ai 27 ans maintenant; Est-ce que je veux rouler en 450 ? Absolument. Mais parfois, il faut savoir emprunter le chemin le plus long, qui consiste à l’heure actuelle à panser mes blessures et à essayer de continuer à me reconstruire en supercross, pour pouvoir gagner des courses et des championnats pour Geico Honda l’année prochaine.”

Depuis sa blessure en 2018, Jérémy Martin a assisté à la montée en puissance d’un certain Chase Sexton chez Geico Honda; c’est ce dernier qui hérite du guidon 450 chez HRC dès l’outdoor 2020.

 

Médias