Justin Barcia s’impose à Anaheim 1, encore !

Vainqueur de l’ouverture du championnat de Supercross en 2019, Justin Barcia réitère la performance un an plus tard !

On n’est pas passé loin de voir Adam Cianciarulo s’imposer pour sa toute première apparition en Supercross US sur la 450 de l’équipe Monster Energy Kawasaki … Après avoir signé le meilleur temps aux chronos (0.5 secondes plus vite que le second, Eli Tomac ….), la confiance était au beau fixe pour Adam.
4ème à la fin du grabuge du premier tour lors de la finale, le rookie de la catégorie se débarrassera de Vince Friese au second tour et de Justin Brayton dans le 4ème tour pour partir à la poursuite de Justin Barcia, en tête de la course.

Adam Cianciarulo impressionnant d’aisance …

Cooper Webb, Jason Anderson et Eli Tomac pointent respectivement 6ème, 9ème et 11ème au terme du premier tour …

Dans le 8ème tour, et comptant pourtant une avance confortable sur Cianciarulo, Justin Barcia se déporte sur un enchaînement (le même qui pose problème à Austin Forkner et qui aura aussi envoyé Zach Osborne au tapis), sort de la piste et ouvre la porte au pilote Monster Energy Kawasaki.

Quelques tours plus tard, c’est Adam qui glisse à l’appel d’un triple et qui manque de se mettre par-devant à la réception. Barcia reprend alors son dû et ne sera plus rejoint en tête de la course …. Devinez quoi ? La plaque rouge sera sienne la semaine prochaine …

Bim Bam Bam Boum …

Si Barcia et Cianciarulo sortent du lot en tête de course, rien n’est fait pour le top 5. Justin Brayton, longtemps 3ème, ne pourra rien faire pour contrer le retour de Webb, Baggett, Roczen, Anderson et Tomac.  C’est au 13ème tour que Cooper Webb parvient finalement à sécuriser la troisième place alors que Ken Roczen ne peut résister aux attaques de Blake Baggett et Jason Anderson.

Top 5 pour El Hombre, c’est mieux qu’en 2019 …

Pour l’énigmatique Tomac, une soirée sans. Auteur de mauvais départs, Eli n’a jamais pu trouver le rythme pour espérer pouvoir jour un top 5 à Anaheim 1 … Soupe à la grimace pour les fans … Eli doit se contenter d’une 7ème position devant Justin Brayton, Malcolm Stewart & Vince Friese.

Un Cooper Webb diminué qui claque pourtant un podium

Aaron Plessinger décroche la qualification en LCQ sur le fil et termine 12ème de cette finale devant Dean Wilson – bien discret à cause de sa blessure à la hanche – Zach Osborne et Martin Davalos. Pour sa 250ème finale de Supercross, Chad Reed termine 18ème. Fredrik Noren et Jimmy Decotis, les deux coéquipiers chez Suzuki JGR, terminent 21ème et 22ème.

Photos: LissyMore / Simon Cudby / SupercrossLive

Médias