Kade Tinkler Walker “j’ai fait confiance à cette vieille brèle”

Kade Tinkler Walker “j’ai fait confiance à cette vieille brèle”

Kade Tinkler Walker aura suscité l’intérêt en cette saison de championnat d’Europe 2 temps, et pas seulement par ses résultats et son podium final derrière Brad Anderson et Frederico Tuani.

Le pilote Canadien, débarqué en Italie il y a 10 ans déjà, s’est aligné sur les 5 épreuves du championnat d’Europe 2 temps au guidon d’une 250 RM de 2008, principalement par manque de moyens.

“Je n’ai pas d’argent, mes sponsors m’ont payé les courses et j’ai roulé sur cette moto … Mais j’envoie tout ce que j’ai, full send !

Une Suzuki sur le podium final de l'EMX2T | DAILYMX

Pour s’y retrouver, un peu d’histoire …

“J’ai commencé à rouler vers les 4 ans. J’ai fait le plus clair de ma carrière amateur au Canada et aux Etats-Unis avant de venir m’installer en Europe en 2011, et je vis ici désormais.

J’ai fait deux grands prix jusqu’ici, le premier, c’était à Valkenswaard l’an dernier. Une bonne épreuve, de quoi prendre la température, je n’étais pas loin des points et j’aimerais bien faire plus de grands prix et montrer ce que je vaux.

J’ai débuté la saison 2020 au Portugal sur une Yamaha, puis le Covid est arrivé et dans le même temps, j’ai eu l’opportunité de rouler sur la 250 2 Temps de Suzuki en Italie grâce à mes sponsors basés en Suède, BigBallsMX.”

Alors que la course à l’armement fait rage dans les paddocks, Kade Tinkler Walker se pointe derrière les grilles de l’Europe avec un 250 RM d’origine, vieux de 12 ans…. Un challenge de taille relevé avec le sourire ; sourire qui s’efface rapidement sur le visage des pilotes concurrents qui se font déposer – sur la piste – par la Suzuki en voie de disparition.

“J’ai toujours aimé rouler sur Suzuki, j’ai fait le plus clair de ma carrière en Europe sur cette marque. L’opportunité de rouler en EMX2T sur cette 250 RM de 2008 s’est présentée grâce à BigBallsMX qui m’a envoyé la 250 depuis la Suède. C’était une bonne façon de faire en sorte que mon nom revienne dans les classements en compétition.

J’ai une bonne équipe et des gens qui me soutiennent, on a réglé les suspensions comme il fallait, on a mis un nouveau piston, et voilà … C’est comme ça qu’on s’est pointé sur les épreuves. Simplement, très simplement [rires]

Une Suzuki sur le podium final de l'EMX2T | DAILYMX

Honnêtement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai signé un podium à Faenza alors que j’avais reçu la moto deux jours avant la course. La vitesse a toujours été bonne et j’ai fait confiance à cette vieille brèle. “Send itAu final, on a terminé sur le podium du championnat.

Un moment clef ? Lors de la seconde épreuve à Faenza je me suis battu avec Brad Anderson en première manche, il est présent depuis de nombreuses années et c’était vraiment cool de pouvoir se mesurer à un professionnel comme lui.”

Pour Kade, vous l’aurez compris, tout ce qui compte c’est de tourner la poignée de gaz, et dans le bon sens. Peu importe la brèle. Une simplicité qu’on aurait presque tendance à perdre …

Personnellement, je pense que les deux temps sont les mêmes depuis des années, c’est plus ou moins le talent qui fait la différence (rires). Moi, je suis prêt à faire tout ce qu’il faut faire pour que je puisse rouler. Faire de la moto, c’est vraiment la seule chose qui m’importe.

Tu sais, le sport est comme il est aujourd’hui, des gens arrivent, des gens partent… Et si je pouvais changer quelque chose, je ferai en sorte que les engagements soient moins chers pour nous, pilotes.


Pour l’heure, je n’ai rien d’encré à 100% pour 2021, je n’ai pas vraiment d’opportunité qui se sont présentées. Pour moi, peu importe où je roule et sur quoi, donc si quelqu’un m’appelle pour rouler avec un bon deal, alors, c’est parti ! (rires)”

Images: MXGP / Niek Kamper

Jusqu'au 4 décembre, tentez votre chance de remporter un kit déco 100% personnalisé grâce à 2BRO Designs !

Médias