L’Australie finissait devant le Royaume-Uni aux nations ….


Je me suis fait avoir, et vous aussi ! Mais vous allez me faire croire que vous le saviez, je vous vois venir d’ici !

Si hier, on annonçait la disqualification de l’Italie du MXDN 2018, aucun de vous n’a bronché sur la sale magouille vécue par l’équipe d’Australie !

A la base, le résultat du motocross des nations 2018 de Redbud, c’est bien France, Italie, Pays-bas, Australie, Royaume-uni… Eh oui !

Alors pourquoi les Australiens ne finissent pas à la troisième place des nations après la disqualification de l’Italie, Mate ?

Il va falloir faire des maths, et revenir sur l’épreuve, regarder les résultats …. Bref, faire le sale boulot …. c’est parti.

Comment fonctionne le classement du Mxdn?

Le nombre de points qu’un pilote gagne est déterminé par la place qu’il termine dans la course. Vous terminez en premier, vous obtenez un point.Tu finis 20ème, tu obtiens 20 points. Jusque-là, c’est facile.

Le joker de l’épreuve, c’est pour une équipe de pouvoir retirer le plus mauvais résultat de l’équation.

Ainsi, par exemple, Les USA ont retiré le mauvais résultat d’Aaron Plessinger qui terminait 18e, ce qui était le pire score des États-Unis….

 

Les équipes: La France

L’équipe française a encore remporté l’épreuve (yeeepeeeee) et la disqualification de l’Italie a eu peu d’impact sur eux.

Ils ont amélioré leur score de trois points de mieux avec la disqualification des pilotes Italiens. Car oui, les pilotes disqualifiés ne le sont pas seulement au classement final, mais au classement de chaque course, ce qui fait que tous les calculs doivent être revus.

La France termine donc le MXDN officiellement avec 32 points après mise à jour !

Comment c’est arrivé?

En Course 1 (MXGP + MX2), Tony Cairoli a terminé à la sixième place, suivi de Dylan Ferrandis à la septième place. Après avoir effacé les résultats de la course de Cairoli, Ferrandis se hisse à la sixième place et l’équipe de France a réduit son score de un point, rappelez-vous, dans le classement du MXDN, moins égal plus.

En course 3 (MXGP + Open), Jordi Tixier a terminé en 15ème position tandis que deux Italiens, Cairoli et Alessandro Lupino, finissaient devant lui. Ils ont terminé quatrième et cinquième respectivement. Avec la disqualification de l’Italie, Tixier a été crédité de la 13e position et récupère donc deux points de plus.

Les équipes: Les Pays-bas

L’équipe des Pays-bas est passée de la troisième à la deuxième place au classement des Nations avec la disqualification de l’équipe d’Italie.

Leur score s’étant amélioré de deux points, ils terminent maintenant officiellement avec 39 points.

Dans la course 1 (MXGP + MX2), Calvin Vlaanderen ne termine pas la manche, et donc deux Italiens finissent devant lui.

Vlaanderen gagne donc deux places au classement.

 

Glenn Coldenhoff et Jeffrey Herlings ont atomisé la concurrence, aucun Italien n’a fini devant eux et donc aucun point supplémentaire ne leur est attribué.

Les équipes: L’Australie

L’Australie n’a pas bougé du tout au classement suite à la disqualification de l’Italie et certains pourraient penser qu’on leur a volé une médaille.

Mais ce n’est pas aussi simple de grappiller une place au classement Mxdn !

L’Australie a terminé le Motocross des Nations avec 48 points.

Après la disqualification de l’équipe italienne, les Australiens ont récupéré cinq points.

Malheureusement pour l’équipe Australienne, cette amélioration n’a pas été suffisante pour obtenir une médaille.

Ils terminent maintenant officiellement avec 43 points.

En Course 1 (MXGP + MX2), Hunter Lawrence a profité de la suppression du résultat de Cairoli qui terminait devant lui, il gagne donc une position au classement.

En course 2 (MX2 + Open), Mitchell Evans avait terminé devant les deux Italiens (Lupino et Cervellin) et ne gagne donc rien en retirant leurs résultats.

 

Cependant, Cairoli et Lupino terminent devant lui dans la course 3 (MXGP + Open), il récupère ici deux points supplémentaires avec la suppression des résultats des ritals.

Les équipes: Le Royaume-Uni

Les Britanniques, les grands gagnants à la suite de la disqualification  de l’équipe italienne du MXDN 2018.

Les Anglais ont  gagné sept points suite à cette disqualification.

En Course 1 (MXGP + MX2), Tommy Searle connait un problème mécanique et ne termine pas la course. Du coup, c’est le pire résultat des Anglais, et souvenez-vous, chaque équipe supprime son pire résultat.

Passant de 34ème à 32ème suite à la disqualification des Italiens dans cette manche, ce résultat reste le pire des Anglais, donc, il est enlevé.

Ben Watson dans la course 1 (MXGP + MX2) a terminé 15e, derrière Cairoli et Cervellin qui ont terminé respectivement sixième et dixième.

Deux positions gagnées pour Watson et deux points de mieux pour le classement des Anglais.

En Course 2 (MX2 + Open), Max Anstie a terminé juste derrière l’Italien Lupino, ce qui a permis aux Britanniques de prendre la 12e place et de réduire le score de l’équipe d’un point.

Tout se joue en course 3 !

En Course 3 (MXGP + Open), Anstie a terminé la sixième place derrière le duo Italien Lupino & Cairoli.

 

Il récupère donc la 4ème position de cette épreuve et améliore le score des Anglais de deux points.

Pareil pour Tommy Searle dans cette manche, qui termine derrière Cairoli et Lupino, à la 10ème place, il récupère donc la 8ème position de cette épreuve et améliore le score des Anglais de deux points également.

C’est ces deux derniers points qui ont changés la donne, puisque l’équipe Anglaise passe de 48 à 41 points au classement des Nations et bat donc l’Australie de deux petits points.

De toute façon, les Australiens, ils sont trop loin de tout le monde pour venir gueuler, alors bien fait pour eux !

Médias