Pit Beirer “Tom a franchi un nouveau cap incroyable”

Pit Beirer “Tom a franchi un nouveau cap incroyable”

Nos confrères du site Gatedrop.com se sont récemment entretenus avec Pit Beirer, directeur des sports chez KTM Motorsports, et ont abordé un très large panel de sujets.

Cette saison, et pour sa deuxième année en mondial MX2, Tom Vialle a repris le flambeau de Jorge Prado en décrochant le titre de champion du monde MX2 pour la marque Autrichienne; devenant ainsi le 14ème pilote Français à décrocher une couronne mondiale.

Chez KTM, on misait sur le talent de Tom Vialle fin 2018; pari payant pour Pit Beirer qui ne tarit pas d’éloge à propos du jeune pilote Français qui cherchera à défendre son titre la saison prochaine.

MANTOVA # 1 RÉSULTATS DU 250 GP: TOM VIALLE REMPORTE LE PREMIER 250 MOTO |  Magazine d'action motocross

Pit Beirer – Gatedrop.com

“Bien sûr je suis impressionné [par Tom Vialle]. Je le suis depuis 3 ans, quand on s’est rapproché de lui. Je l’ai regardé rouler sur les épreuves quand Dirk Gruebel et Joel Smets sont venu me voir pour me donner son nom; ils ont dit qu’il avait du talent, et qu’on devrait le suivre. On a dit “Okay, il a l’air bon, il a beau style de pilotage, on voit du potentiel” puis il a intégré l’équipe.

La façon dont il s’est développé en un très court lapse de temps est impressionnante. Il a un très beau style et il n’est pas encore proche de ses limites. Son corps va se développer et il va devenir plus fort. L’an dernier, il était déjà fantastique, mais il n’était pas le plus brutal, le plus fort. Déjà là, il était impressionnant car il ne dépassait pas ses limites mais parvenait à montrer qu’il était l’un des top pilotes.

Dans notre équipe, quand tu deviens le leader de la catégorie 250 – c’est ce qu’il s’est passé pour Tom quand Jorge a changé de catégorie – tu te retrouves en première ligne et ça amène une certaine pression, même si on ne lui en parle pas. On ne dira jamais à un pilote qu’il doit gagner un titre pour nous mais ils le sentent. Ils sont désormais dans la position où ils obtiennent tout le soutien, ils le sentent, et sous cette pression Tom a franchi un nouveau cap incroyable.

Tim Gajser et Tom Vialle déjà champions, et Seewer talonne Cairoli - Actu  Moto

Il a performé tout le temps, sous pression il performait, et c’est là qu’on voit la différence entre les champions et les bons pilotes. En fin de saison quand on est allé à Lommel, ça aurait pu être un moment critique. Au domicile de Jago, mais Tom a augmenté l’écart sur Jago ! Dans des moments difficiles, il a montré sa force. Il a pris de nombreux, très nombreux bons départs mais lorsque venait le temps de montrer qu’il voulait devenir champion du monde, il partait 4ème ou 5ème et doublait immédiatement. C’est un très, très bon pilote.

 

Une fois que tu deviens champion du monde, tu rentres chez toi, tu regardes les journaux et tu peines à y croire. C’est sûr que ce sera un nouveau boost. Il est encore très jeune, son corps n’est pas encore développé à 100% pour un athlète professionnel, donc s’il continue de travailler dur comme il le fait, il deviendra plus fort ces prochaines saisons, je pense qu’on n’a pas encore vu les limites de ce garçon.”

Interview: Pit Beirer part one – MXGP

Médias