Médias

Tommy Searle « Je ne savais même pas ou était le box de mon mécanicien »

Après les courses de préparation, place à l’ouverture du Mondial !

Au guidon de sa nouvelle machine, Tommy Searle score un 13-7 en Argentine pour le premier grand prix de l’année et se classe 7ème de l’épreuve. Seul pilote BOS Kawasaki en piste (son coéquipier Evgeny Bobryshev ayant jeté l’éponge sur une blessure au poignet), Tommy Searle s’avoue satisfait de la journée dans sa globalité même s’il reste du travail à effectuer sur la machine, et notamment sur le moteur de la kawasaki d’origine.

Ce week-end, Tommy Searle roulera au FatCat Maxxis, premier round du championnat Anglais, afin de peaufiner ses réglages en vue de la prochaine épreuve MXGP qui se déroulera à Matterley Bassin le 24 Mars prochain.

Tommy Searle revient sur son week-end à Neuquen… Et sur son « petit côté maladroit »


Un début de week-end timide, qui s’est amélioré au fur et à mesure des courses jusqu’à la seconde manche où tu réalises ta meilleure course depuis un bail. J’imagine que tu es plutôt satisfait de l’ouverture du championnat.

Oui, la seconde manche, c’était la meilleure depuis ce début d’année, avec les courses de préparation.

Le week-end au complet s’est bien déroulé. Evidemment, nouvelle équipe, nouvelle moto, on est un peu en retard,  on n’a même pas touché une seule fois aux suspensions à Neuquen.

Les réglages effectués durant l’hiver sur le châssis fonctionnent vraiment bien. Les suspensions BOS marchent bien. Je pense par contre qu’il y a du boulot à faire sur le moteur.

On a vraiment manqué de temps. J’ai plus ou moins roulé avec un moteur d’origine ce week-end, mais étonnamment  il m’a permis de faire une bonne sortie de grille en seconde manche.

Lors de la première manche, j’avais l’impression de me balader. Je sentais que je pouvais faire mieux – J’étais à l’aise.

J’en ai parlé à l’équipe entre les manches et j’ai décidé que j’allais tout donner, que ce soit pour la 15ème ou la 5ème place. Je voulais partir d’ici en ayant donné le meilleur de moi-même.

Je finis par prendre un bon départ lors de la seconde manche, donc j’ai attaqué, attaqué, et attaqué …. Après 6 ou 7 tours j’ai commencé à me sentir fatigué, le physique est là, mais le rythme était vraiment soutenu.

Je n’ai pas roulé à ce rythme depuis longtemps, mais j’étais tout de même à l’aise. Physiquement j’étais vraiment bien. Il y a beaucoup de positif à tirer de ce week-end.

Je ne me souviens même pas de la dernière fois que tu es parti dans les 3 premiers en MXGP. Une fois le premier virage passé, est-ce que tu t’es dit « Wow, je fais quoi maintenant ? »

J’ai vraiment attaqué fort dans le premier virage. Je crois que je rentre dedans 6ème ou 7ème.

D’habitude je suis un peu timide dans le premier virage, cette fois, j’ai juste tenu bon. Je réalise un bon deuxième virage aussi. C’était la première fois du week-end, à chaque fois, je suis du genre à perdre des places dans le second virage. J’ai vu une ouverture et hop, j’étais 3ème. Je me suis dit « Okay, maintenant, tu attaques »

Hier, dans la manche qualificative, j’ai réalisé un bon départ et j’ai perdu beaucoup de positions dans le premier tour. Du coup, je me suis dit « Tu donnes tout, si tu fatigues, tu fatigues …. ».

Finalement, ma condition physique était vraiment bonne, je n’ai pas sombré.

J’étais juste un peu lent dans les vagues. J’étais lent dans les vagues tout le week-end. Il faut que je m’engage un peu plus dans les vagues. Chaque fois que je me faisais doubler, c’était dans les vagues, donc sans ça, je pense que j’aurais pu finir 4ème de la seconde manche.

7ème, je prends. On va faire des changements au niveau du moteur pour Matterley et j’espère pouvoir faire un bon résultat là-bas.

Est-ce que tu penses que ton problème de vitesse dans les vagues provient de ton moteur d’origine ? Ou juste que tu n’as pas eu le courage de sortir pleine balle de l’intérieur pour les prendre aussi vite que les autres ?

Pour le moteur, peut-être, mais je pense que c’est surtout moi qui ne les attaque pas assez fort.

Je me suis pris de bonnes pelles dans ces vagues ces dernières années. Deux fois je suis venu, deux fois je suis tombé dedans. Je pense que j’étais un peu timide à l’entrée, c’est tout, c’est comme ça.

À un moment ,ton mécanicien te panneaute de prendre l’extérieur avant les vagues, tu ne te sentais pas de le faire ?

Je n’ai même pas regardé le panneautage de toute la course pour être honnête.

Je ne savais même pas où était situé le box de mon mécanicien …. J’aurais dû le savoir pourtant !

Quand Max Anstie m’a passé à l’extérieur dans les vagues, j’aurais dû changer de ligne.

J’avais une belle avance sur Clement Desalle & Gautier Paulin à ce moment-là, j’aurais dû suivre Max à l’extérieur dans les vagues à chaque tour. Le problème, c’est qu’ils auraient fini par me doubler à l’intérieur …

Quand je prends l’extérieur et qu’on me double à l’intérieur, je me dis toujours « J’ai pris trop large…. »

Je savais que l’intérieur était rapide si je m’y engageais à 100%, mais ce n’était pas le cas.

Tu comptes donc pousser les réglages sur ta machine ?

Il faut du changement, il me faut un 3ème rapport plus efficace, c’était plutôt évident ce week-end. On va bosser sur ce point.

Le mercredi avant la course, j’ai roulé sur un moteur que Matt Hutchins d’Evotech m’a préparé pour la course du championnat Anglais du week-end prochain.  Et de ce que j’ai pu en voir, ce moteur envoyait bien.

On va le tester et peut-être qu’on l’utilisera à Matterley.

Au fait, sur ta carte d’embarquement, il était bien écrit 10:10 PM (22h10), et non AM (10h10), je ne sais pas si tu l’as remarqué ?

J’ai eu une semaine un peu compliquée [rires]

Le lundi, je réserve mon vol pour le 25 Mars au lieu du 25 Février ….

Le jour du départ pour l’Argentine je me pointe 12 heures trop tôt…. 10:10AM au lieu de 10:10PM

Et Bobby avait de l’alcool, genre pour coller les stickers, mais c’était dans une bouteille d’eau… Et du coup, moi, j’en ai bu le vendredi [rires].

C’était mes 3 conneries de la semaine, sinon, le week-end s’est déroulé sans encombres.

Retour