Weston Peick “J’ai perdu la vue de l’œil droit”

C’est en réalisant cette traduction que j’ai vraiment pris la mesure de la gravité des blessures de Weston Peick.

Survenue à Paris en novembre 2018 – soit il y a près de 3 mois -la chute de Weston laisse d’importantes séquelles au pilote qui se bat au quotidien dans l’espoir de retrouver une vie normale.

Weston espère pouvoir être de retour derrière les grilles de départ au plus vite.

Malgré ses multiples fractures et la perte de vue de son oeil droit, Weston garde le moral… Il raconte sa blessure, son combat, ses espoirs…

Voir l’interview originale réalisée par Motocross Action Mag


Weston, comment ça va depuis qu’on t’a vu à Anaheim 1 ?

J’ai fait beaucoup de progrès, ma mâchoire commence à guérir.

J’arrive à faire plus de mouvements avec ma mâchoire, je peux l’ouvrir un peu plus.  On m’a retiré tout le matériel de la bouche. Il ne reste plus rien donc je peux faire de la rééducation.

Au niveau de la vue, il n’y a pas eu beaucoup de progrès depuis le début. Je fais tout ce que je peux pour que la vue revienne.

À Anaheim 1 tu pouvais à peine ouvrir la bouche.

Oui, j’ai progressé sur ce point. On m’a enlevé tous les fils qui me restaient dans la bouche, puis l’appareil qui m’empêchait de bien parler. Depuis que tout a été enlevé, je peux faire plus de choses

Tu sembles en forme, mis à part le visage. Tu peux nous en dire plus ?

Je n’ai rien eu de cassé à part au niveau du visage, à partir du cou et jusqu’au pied, tout va bien à part une grosse entaille à la cuisse gauche. J’ai eu quelques nerfs touchés et quelques muscles déchirés dans la cuisse mais ça n’empêchait pas ma jambe de fonctionner “normalement”.

Au début j’avais des engourdissements et des picotements dans la jambe, mais en dehors de ça, je pouvais marcher. Mais mon visage a subi tellement de dégâts …. Je me suis fait atterrir directement sur le visage …

Ça m’a complètement brisé le visage, j’ai eu tellement d’os fracturés…. Une blessure vraiment bizarre à vivre. Je marche bien, mais je ne peux pas vraiment mener une vie normale à cause des gonflements de mon visage et de mon œil droit.

J’ai complètement perdu la vue de l’œil droit et j’essaie simplement de m’habituer à la vie quotidienne avec un seul œil, jusqu’à ce que mon œil puisse se rétablir complètement. C’est extrêmement difficile

Développe sur le sujet de la vue ?

Ok, donc mon œil gauche, c’est le bon œil. Mais durant le premier mois, mon œil gauche était vraiment vitreux.

Je n’avais pas beaucoup de perceptions des profondeurs et je ne voyais pas beaucoup les détails.

Quand j’essayais d’attraper quelque chose sur la table ou que j’essayais de faire un mouvement, j’étais vraiment loin du compte, parce que je n’étais pas habitué à n’avoir qu’un œil .

Il m’a fallu beaucoup de temps pour m’y habituer, mais une fois que j’ai commencé à être capable de bouger un peu plus et de faire des exercices, j’ai commencé à mieux me coordonner avec un seul œil.

Ça a été un tournant, maintenant je commence à retrouver des activités normales.

Et ton œil droit ?

Le nerf optique est, semble-t-il, endommagé, c’est ce qui cause ma perte de vision. L’impact était vraiment violent, et le nerf optique a lâché.

Sur les radios et scanners, on ne voit pas s’il a été abîmé ou non, on pense qu’il a encaissé la pression de l’impact. Voilà où on en est. On ne peut pas voir les séquelles.

Les médecins pensent qu’il s’est “étiré” et que certaines fibres se sont déchirées. Seul le temps peut guérir ce genre de chose.

Existe-t-il une procédure médicale pour que cela s’améliore ?

Malheureusement non, pas pour l’instant.

On pourrait penser qu’il existe quelque chose qui puisse aider, mais pour le nerf optique, il n’y a rien qui puisse être fait médicalement.

Je fais beaucoup de choses pour améliorer mes chances de recouvrer la vue rapidement.

Je pourrais me faire injecter des shots de stéroïdes dans l’œil pour aider à le faire dégonfler, entre autres.

Une bonne alimentation et des compléments alimentaires naturels, ça peut aussi aider dans les problèmes de gonflement et de nerfs.

Il y a beaucoup de choses que je peux essayer. Mais aucun docteur n’a de solution miracle pour moi. Il faut essayer certaines choses, qui vont marcher et d’autres, qui ne marcheront pas.

As tu réalisé beaucoup de progrès depuis ton accident ?

J’ai vu des améliorations au niveau de la vue périphérique, qui commence à revenir petit à petit.

Ce n’est pas de grandes améliorations, mais plein de petites. Seul le temps nous le dira. Je reste optimiste et je pense que ça va revenir.

Tu peux t’entraîner ?

Oui, je fais un peu de vélo d’appartement léger chez moi.

La semaine dernière j’ai commencé à faire un peu de musculation, pas très lourd, mais j’essaye de rester actif, pour ne pas devenir une patate qui reste sur le canapé à ne rien faire toute la journée.

Doucement, je reviens à faire certaine des choses que je faisais avant d’être blessé.

Ton problème de vue, c’est le problème le plus sérieux ?

Oui, en gros. J’ai demandé au docteur si je pourrais refaire de la moto en sécurité si je recouvrais la vue, vu toutes les fractures que j’ai eu au visage ….

Il m’a expliqué que c’était comme n’importe quel os du corps. Ça va se soigner et être comme c’était avant.

Si ma vue revient, je sais que mes os du visage seront assez solides et que je n’aurais pas à m’inquiéter à ce sujet. C’est un long processus, mais au fur et à mesure des semaines, ça va s’améliorer.

Tu peux conduire ?

Il y a encore 3 semaines, je ne pouvais pas conduire. J’ai essayé mais je ne voyais pas assez bien pour conduire. Puis un jour, j’ai eu le déclic et j’ai pu reprendre la conduite.

Ça m’a pris du temps d’être à l’aise pour conduire avec un seul œil. Il faut que je fasse plus attention maintenant et que je regarde plus à droite que d’habitude.

La conduite c’est une de ces choses que tu prends pour acquises jusqu’à ce que tu ne puisses plus conduire…

Est-ce que les fans vont te voir rouler cette année ?

J’y pense tout le temps. Si ma vision revient d’ici quelques mois, je verrais pour rouler en Outdoor.

Tous les matins, je me réveille et je pense à la compétition.

Quand tu fais ça depuis aussi longtemps, que tu sois blessé ou non, c’est dans ta peau.

Si il y a de gros progrès avec mon œil, c’est carrément une possibilité que je revienne cette année et que je roule en Outdoor.

Ça fait quoi d’être de retour sur les circuits même si tu ne roules pas ?

J’aime être aux courses, que je roule ou non, mais je ne dirais pas que c’est cool.

Je veux me montrer, montrer mon respect pour le sport… J’essaye d’en faire autant que je peux quand je suis sur les courses, rencontrer les gens, signer des autographes.

J’essaye d’aider les pilotes en les regardant rouler et en essayant de les conseiller du mieux que je peux.

J’essaye d’aider Enzo Lopes et Jimmy Decotis mais je ne veux pas m’imposer dans leurs programmes.

Certains pilotes comme Chad Reed & Justin Hill ont leurs propres programmes et ils sont déjà bien entourés et conseillés.

En tant que pilote, je n’aime pas quand j’ai trop de gens autour de moi qui me conseillent parce que ça peut devenir chiant à force.

Je serais dans le coin lors de certaines épreuves.


 

Pour ceux qui veulent aider Weston Peick – sait-on jamais- vous pouvez le faire via le biais de Road2Recovery.

A très vite, Weston.

Médias