2021, l’année de Mathys Boisramé ?

2021, l’année de Mathys Boisramé ?

En l’absence de Tom Vialle – blessé à la main – en ce début de saison, le championnat du monde MX2 se fait plus ouvert que jamais; et qui de mieux qu’un Français pour en remplacer un autre ? Après trois épreuves, le pilote F&H Kawasaki Mathys Boisrame joue placé et n’est pas passé loin de s’emparer de la plaque rouge dès la seconde épreuve du championnat. Après un GP en demi-teinte à Maggiora, Mathys Boisramé occupe actuellement la quatrième place du provisoire à seulement 8 points du leader du championnat, le nouvel arrivant dans la catégorie Mattia Guadagnini.

Champion d’Europe 250 en 2018, Mathys Boisramé réalisait ses débuts en mondial MX2 dès la saison suivante et signait son tout premier podium d’épreuve (3e) à Teutschenthal, en Allemagne. Lors de la saison 2020, le pilote Breton ajoutera 2 podiums d’épreuve supplémentaire à son compteur après avoir réalisé un début de saison tonitruant, saison qui s’était emballée suite à une grosse chute survenue en Italie. Malgré de multiples tentatives de retour aux avant-postes sur les épreuves suivantes, le pilote F&H Kawasaki avait été contraint de mettre un terme à sa saison et n’intégrait pas le top 10 final du championnat.

Mathys Boisramé: “C’est sûr que mon objectif est de faire une bonne saison. C’est ma dernière saison en MX2 et bon, je suis quatrième aux points, mais ce n’est que la troisième épreuve. Je veux juste faire de mon mieux et me concentrer sur ça. On va faire beaucoup de courses cette année et ce sera une longue saison, on verra ce qu’elle nous apportera. Je ne veux pas me mettre de pression; je me contente de donner le meilleur de moi-même.”

Par le passé, Mathys Boisramé a fait trop d’erreurs couteuses …

Troisième en Russie, quatrième en Angleterre puis sixième en Italie jusqu’à présent, Mathys Boisramé fait de son mieux pour éviter de retomber dans certains travers qui lui ont couté de gros points par le passé: l’irrégularité.

Mathys Boisramé: “Les erreurs, oui, c’est mon problème. C’était déjà le cas l’année dernière, et je travaille beaucoup avec Marc de Reuver là-dessus, parce que je suis un peu de ce genre-là … Je suis un pilote qui attaque et en Angleterre, quand je suis passé en troisième position, j’attaquais vraiment fort pour m’emparer de la deuxième place et quand je suis passé second, j’ai perdu ma concentration et j’ai commis une erreur. C’est un aspect de la course sur lequel on continue de travailler avec Marc.”

L’entraîneur de l’équipe F&H Kawasaki, Marc De Reuver, travaille quotidiennement avec Mathys Boisrame et sait que régler certains aspects qui pénalisent son pilote lui rendra les choses beaucoup plus simples par la suite. En Mathys Boisramé, Marc De Reuver voit un pilote capable d’aller chercher les victoires de manches, et pourquoi pas, le titre mondial.

Marc De Reuver: “Mathys fait encore quelques erreurs stupides. On travaille là-dessus et on fait des progrès. Je me fiche de la plaque rouge, je ne m’en soucie pas trop, mais si Mathys n’avait pas chuté en Angleterre, il aurait eu la plaque rouge. Je ne me concentre pas sur cette plaque rouge, mais je suis plus déçu qu’il ait laissé de précieux points sur la piste, et je lui fait savoir. Je ne suis pas en colère après lui, c’est tout un processus d’apprentissage. Mathys s’améliore, de plus en plus.”

Après un GP compliqué et une sixième place à Maggiora, Mathys Boisramé se dirige maintenant vers le Grand Prix des Pays-Bas pour disputer la quatrième épreuve de championnat, dans le sable.

Mathys Boisramé: “À Maggiora, j’avais une bonne place sur la grille après avoir signé le quatrième temps des qualifications et j’étais dans une bonne position dans le premier virage en première manche, mais j’ai perdu quelques places dans le deuxième virage. Je me suis tendu, j’avais vraiment mal au bras et je n’ai pas pu rouler comme je sais le faire; c’était une course compliquée pour moi. J’ai raté mon départ en seconde manche mais j’avais un meilleur rythme car on avait changé quelques réglages au niveau des suspensions entre les manches, et j’ai pu revenir derrière mon coéquipier Roan Van de Moosdijk. Une bonne course, sur un terrain difficile; mais j’aime ça. Je me suis juste réveillé trop tard. Je suis quatrième du provisoire et je suis en confiance; on va continuer à travailler pour préparer le GP d’OSS”.

Le pilote F&H Kawasaki est toujours à la recherche de sa première victoire de manche et d’épreuve en mondial MX2. Pour repartir des Pays-Bas avec la plaque rouge, Mathys Boisramé va devoir s’assurer de terminer devant Ruben Fernandez, Maxime Renaux et Mattia Guadagnini ce weekend.

Mathys Boisramé joue placé en ce début de saison 2021 …

Texte: MXGP.com / adaptations dailymotocross.fr

Médias