Rumeurs: Honda HRC, Aaron Plessinger, Jeremy Martin et les USA au MXDN

Rumeurs: Honda HRC, Aaron Plessinger, Jeremy Martin et les USA au MXD

Si vous avez suivi le feuilleton depuis le début, vous n’êtes pas sans savoir que la fin de saison 2021 sera chargée en terme de transferts outre-Atlantique. Alors qu’on attend Eli Tomac chez Star Racing Yamaha, Malcolm Stewart chez Rockstar Energy Husqvarna et Jason Anderson chez Monster Energy Kawasaki, l’un des transferts les plus attendus de la saison pourrait finalement ne pas avoir lieu; celui d’Aaron Plessinger.

Attendu chez Red Bull KTM dès 2022, le départ d’AP#7 n’est pas encore fait si l’on en juge par les derniers bruits de couloir.

Et vous, vous le laisseriez partir, Plessinger ?!

Souvenez-vous, en fin de saison dernière, et alors que Justin Barcia était attendu chez GasGas, l’équipe Yamaha s’était retrouvée sous les projecteurs pour avoir voulu faire usage de son droit de premier refus afin de garder BamBam au sein de ses effectifs. Cette clause inhérente aux contrats des pilotes stipule qu’un pilote s’engage à rester avec son équipe actuelle si cette dernière pose autant d’argent sur la table qu’une potentielle équipe concurrente. Pour faire claire, si Red Bull KTM fait une offre à Plessinger qui est matchée par l’équipe Star Racing Yamaha, cette dernière aurait l’avantage et garderait son pilote en cas d’utilisation de ce droit de premier refus. Imaginez alors la line-up 450 chez Star Racing la saison prochaine avec Ferrandis, Tomac et Plessinger si ce dernier venait à rester chez Yamaha, sans oublier Christian Craig qui rejoindra l’équipe 450 dès l’outdoor 2022, comme cette année.

Pour l’heure, stand-by du côté de Plessinger qui retrouve de sa superbe depuis la reprise du programme Factory Yamaha par l’équipe Star Racing. Après une grosse fin de saison de Supercross et un top 5 final, Aaron Plessinger réalise un excellent début de saison d’outdoor 2021 malgré un abandon sur problème mécanique en seconde manche à Southwick; abandon qui lui coûte finalement la troisième place du provisoire. On ne va pas se mentir, l’équipe Star Racing Yamaha a quand même bien plus de réussite que l’équipe Red Bull KTM sur l’outdoor; et ça pourrait bien peser dans la balance en fin de saison.

Star Racing Yamaha, l’équipe à battre en 2022 ?

L’autre bruit de couloir concerne également Star Racing Yamaha; cherchez du côté des pilotes 250. Approché par Kawasaki Pro Circuit et Star Racing Yamaha en fin de saison 2020 – et suite à l’annonce de la fermeture de l’équipe Geico Honda – Jeremy Martin avait penché pour un retour aux sources en rejoignant les bleus pour 2021, et cette décision était en partie motivée par la promesse d’un guidon en 450 en 2022; encore fallait-il réaliser une belle saison 2021 … Autant dire que rien ne s’est passé comme prévu pour Jeremy Martin qui réalise une année désastreuse avec une saison de Supercross blanche et une blessure dès le début de saison d’outdoor.

Huitième du provisoire après quatre épreuves, Jeremy Martin est déjà hors du coup pour le titre et traîne toujours des pépins physiques qui l’empêchent d’évoluer à son meilleur niveau. Les dernières rumeurs concernant Jeremy Martin, c’est que ce dernier ne serait finalement pas prolongé chez Star Racing Yamaha en 2022, ce qui signifierait que le double champion outdoor 250 se retrouvait alors de nouveau sur le marché des transferts pour la saison prochaine. Après sa blessure en Supercross, Jeremy Martin avait annoncé qu’il repartirait en 250 la saison prochaine. En bleu ? c’est moins sûr …

Ça résume plutôt bien la saison 2021 de Jeremy Martin …

Ces rumeurs ne font pas franchement les affaires des fans Européens quand on sait que les USA ont prévu d’envoyer une équipe sur le MXDN cette saison. Pourquoi ? Car l’équipe Star Racing Yamaha au complet doit déménager en Floride à la même période, et on les voit mal gérer une participation au MXDN en même temps. Partant de ce constat, on pourrait envisager de rayer de la liste un paquet de pilotes puisque Star Racing Yamaha détient bon nombre de talents cette saison.

Retirez également de la liste des pilotes potentiels pour l’équipe des USA aux nations tout ceux qui vont changer d’équipe dès la fin de saison d’outdoor et qui auront mieux à faire qu’aller rouler sur une nouvelle moto en Italie, comme préparer la saison de Supercross US, par exemple. Qu’on se rassure, il resterait tout de même quelques gros bonnets qu’on pourrait s’attendre à voir en Italie si l’on se fie à ces hypothèses. 1: ceux qui ne changent pas d’équipe à l’intersaison et 2: ceux qui ne seront pas chez Star Racing Yamaha en 2022. Pour les 450, ça pourrait donner du Justin Barcia, Chase Sexton, Cooper Webb ou Adam Cianciarulo. Du côté des 250, on pourrait pencher vers RJ Hampshire, Austin Forkner ou Michael Mosiman. Bref, faites vos jeux; on ne fait que des suppositions après tout.

Justin Cooper aux Nations, en 2019 …

Sauvés par Honda HRC suite à la fermeture de l’équipe Geico Honda fin 2020, Jett et Hunter Lawrence semblent avoir un avenir tout assuré chez les rouges. Alors qu’on s’inquiétait de voir HRC se reconcentrer sur un programme 100% 450 en 2022 avec Roczen & Sexton et refourguer l’effort 250 à une équipe dite satellite, ces derniers auraient décidé de poursuivre leur implication en 250 à l’avenir avec les deux pilotes Australiens, mais pas que. Il se laisse dire que chez Honda HRC, on aurait dors et déjà signé un nouveau pilote amateur au sein de l’équipe pro’ et ce dernier sera annoncé prochainement.

Médias