Interviews

Alexandre Grondin « Beaucoup retiennent les échecs, et moins la réussite »

Alexandre Grondin « Beaucoup retiennent les échecs, et moins la réussite »

Alexandre Grondin monte sa structure pour la saison 2022 avec le soutien de Fantic France et Ox Moto. Le pilote Vendéen jonglera entre plusieurs casquettes cette année, celle d’entrepreneur, de team-manager, mais également de pilote puisque ce dernier s’alignera derrière les grilles du championnat de France Elite MX2, ainsi que sur les épreuves du National 250 aux côtés de son pilote 250, Adrien Lamour. Alexandre et Adrien seront également rejoints par Christophe Charlier, qui fait un retour attendu en Motocross après avoir goûté aux joies de l’Enduro ces dernières saisons. Micro avec le team-manager de la nouvelle structure officielle Fantic France.

Alexandre, qu’est-ce que tu peux nous dire, de la création de ton équipe, et de l’arrivée de Christophe Charlier au sein de ta structure ?

L’équipe est équipe officielle Fantic France ; OxMoto est le partenaire numéro un et nous fournit les motos et le matériel. Ox Moto est un très gros concessionnaire en Vendée dirigé par Antoine Rigaudeau; c’est un ami à moi depuis 20 ans et il a décidé de me suivre car il possède déjà le team Beta en Enduro. Christophe Charlier roulait jusqu’à présent pour Antoine en Enduro.

J’ai acheté un poids lourd – il y a 10 mois de cela – car je voulais monter une structure. En parlant avec Antoine, j’ai appris que Christophe voulait toujours revenir en Motocross. On a discuté pendant longtemps ensemble et on s’est mis d’accord. En 2022, Christophe revient pour jouer le podium et même le titre de champion de France Elite MX1 et le SX Tour; en plus d’une pige sur le GP de France.

Christophe Charlier revient en Motocross en 2022 avec AG Motorsport Fantic Ox Moto

Quest-ce qui t’a motivé à te lancer la-dedans ?

Tout d’abord c’est ma passion depuis que j’ai l’âge de 4 ans, j’ai toujours été baigné dedans. Ensuite mon entourage personnel et professionnel est motivé à 200% ! Ils sont encore plus motivés que moi, du coup ça me motive pour réaliser tout ça.

J’ai roulé deux ans pour le team 2B que je remercie d’ailleurs, mais nous sommes tombés en plein dans la période Covid donc c’était un peu compliqué à cause de la conjoncture. Début 2021, je suis parti de chez 2B pour rouler avec mes propres motos.

J’avais à cœur de monter un projet autour de la moto depuis un moment et je me suis servi de mon expérience pour monter une structure de la façon la plus professionnelle possible. Je ne suis pas ici pour me faire de l’argent. J’ai des sociétés, j’ai démarché une partie de mes partenaires, ils ont tous de suite été emballé par le sujet. À l’heure où je te parle [NDLR: octobre 2021] j’ai déjà réuni une bonne partie du budget pour la saison prochaine.

En 2022, l’objectif est assez clair. Christophe Charlier revient pour jouer le titre en MX1 et le podium en Sx Tour. On est en pourparlers pour faire signer un pilote américain pour rouler sur le SX tour en catégorie SX2, mais pour l’heure, et avec le Covid, on ne sait pas comment ça va se passer… Surtout qu’il est sous contrat pour faire le Supercross US. Je ne peux donc trop rien dire. Si tout se passe bien il jouera le titre sur le SX Tour.

Adrien Lamour et moi, nous allons rouler sur l’Elite MX2 et le national en MX2 avec pour objectif de finir sur le podium au national.

Alexandre Grondin et l’époque 2B Moraco

Pourquoi Fantic ?

Le retour d’une marque Mythique, l’envie de faire évoluer une autre marque qui est déjà bien représentée. Aujourd’hui, les Autrichiens ont tout fermé. Tous les teams ont le budget via l’Autriche et KTM France, c’est VRT, VHR, c’est verrouillé. On voulait se rapprocher des Japonaises, OxMoto m’a dit qu’ils pouvaient avoir quelque chose avec Fantic; c’est des Yamaha.

« Essaye les motos, et dis-nous ce que tu en penses »

J’ai essayé la 450, et j’ai dit feu. Christophe a été pilote officiel Yamaha Rinaldi, il connaît les Yamaha par coeur. Fantic, c’est un copié/collé Yamaha, Christophe était vraiment chaud et moi aussi.

Fantic, on les a vu sur l’Europe, ça marche bien, mais on ne voit pas encore de 450.

Ils sont devant en Europe. Ils ont passé un contrat avec Yamaha et les Fantic 2022, ce sont les mêmes que les Yamaha 2022, il n’y a que quelques petits changements.

Et sur un plan plus personnel, comment s’est déroulée ta saison 2021 ?

En Supercross, j’ai fait l’ouverture à Agen avec assez peu d’entraînement, car un coup ça devait être annulé, puis finalement, ce n’était plus annulé, c’était le flou. Par la suite, je me suis blessé chez moi à l’entraînement sur mon terrain de Supercross. Du coup, la veille de Brienon, j’ai décidé de ne pas y aller.

J’ai aussi fait l’Elite à Romagné, puis l’Elite à Rauville-la-Place, j’ai aussi roulé à Ernée mais je ne suis pas passé; j’ai terminé premier pilote non qualifié.

Ensuite, comme je montais la structure en parallèle j’ai été chercher le poids lourd le jour de l’épreuve de Magescq. J’ai gagné la ligue et comme j’avais des partenaires locaux qui m’aidaient pour la saison prochaine, je les ai fait venir sur des épreuves pour qu’ils puissent voir exactement ce qu’ils soutiennent, ce qu’est le Motocross. J’ai vraiment rapidement commencé à préparer la saison 2022

Alexandre Grondin – 2021 @Tekniphotos JC Pellant.

Tu me dis que tu es entrepreneur; comment arrives-tu à gérer ton emploi du temps entre tes sociétés, la moto, la structure ?

J’ai un peu de monde avec moi, des personnes de confiance avec qui je travaille depuis 8 ou 10 ans. Ce sont des personnes qui sont passionnées de moto au moins autant que moi; un coup c’est moi qui vais bosser, un coup ils vont prendre le relai. J’ai ma copine qui m’aide aussi pour ce qui est de la communication et maintenant j’arrive à rouler deux ou trois fois par semaine, mes sociétés sont rodées et tout fonctionne plutôt bien. Comme je l’ai dit plus tôt, on est une équipe et à plusieurs on peut faire beaucoup plus de choses, j’ai vraiment confiance en eux.

L’an prochain, calendrier complet pour toi du coup ?

Oui. L’an dernier avec le team 2B Husqvarna, j’avais fait le calendrier complet mais on n’avait eu que 4 courses avec le Covid. Cette année, là où ça a un peu pêché, c’est qu’un coup je devais aller chercher le poids lourd, puis au lieu d’aller à Villars-sous-Ecôt, j’ai accompagné ma soeur qui roulait sur le championnat de France Féminin à Saint-Jean-d’Angély donc j’ai roulé en Open là-bas. Je devais rester dans le coin pour gérer mes partenaires, les faire venir, les rencontrer, leur présenter le sport, préparer la saison prochaine. Je ne jouais rien sur l’Elite, alors faire neuf heures de route …

Là, on a bien avancé, on a finalisé les accords avec les marques. OxMoto va annoncer son début de relation avec Fantic. On ne peut pas les devancer et on va attendre l’annonce officielle avant d’en parler, mais tout est déjà bouclé et signé.

Adrien Lamour sera également présent chez AG Motorsport en 2022, catégorie MX2 (Elite & National)

Christophe, il était reparti sur l’Enduro car il n’avait pas eu d’offres pour le Motocross après la fermeture de SN Kawasaki ?

Beaucoup retiennent les échecs, et moins la réussite. Après les problèmes rencontrés avec son team en 2020, Antoine l’a contacté pour rouler en enduro et surtout pour être pilote Usine Beta; il avait le salaire, la moto, le matos, donc voilà.

Nous, on a trouvé un bon deal pour l’année prochaine et je pense qu’il peut faire mal l’an prochain. Il n’a pas remporté l’Europe 250 en 2009 et les nations avec l’équipe de France par hasard. Dernièrement, il est venu à la maison, je l’ai vu rouler en Motocross, on a fait deux trois roulages … Je peux te dire que ça va très, très, très vite. On a eu l’occasion de rouler avec quelques pilotes qui jouent devant sur l’Europe, et franchement, ils n’en voyaient pas la couleur de la moto de Christophe. Alors que c’était une moto d’origine, et des suspensions d’origine.

Christophe étant Corse, comment ça va fonctionner, cette affaire ?

J’ai une location dans le coin, que je laisse à disposition de l’équipe, que ce soit pour Christophe ou pour le mécano. J’ai une partie d’un atelier qui est équipé pour le team, toutes les motos sont là, le camion également. One Event nous a fait un auvent de plus de 90m², tout sera bien rodé. L’objectif est clair, c’est d’être le plus professionnel possible.

Christophe va rester jusqu’en décembre en Corse et d’ici Janvier, il montera ici pour qu’on teste un bon mois et demi. Je lui fournis un mécanicien, Jordan Deschamps; il a été mécanicien aux US pour Cédric Soubeyras, Mathias Jorgensen et Lorenzo Locurcio. C’est un gars qui est habitué à bouger, qui connaît le sport mécanique de haut niveau, qui connaît les pilotes. C’est Jordan qui suivra Christophe en 2022.

Image d’introduction: Manu Renaud

Retour