France

Elite 2023: Ouverture à Lacapelle-Marival, M-2 !

Un communiqué Mediacross

Si le Moto Club de Lacapelle Marival a mis les Masters en mode ‘pause’ cette année, le circuit Georges Filhol sera à la une de l’actualité début mars en accueillant la première épreuve du championnat de France Elite. Ce sont pas moins de 200 pilotes qui sont attendus les 4 et 5 Mars, pour lancer la saison Française de motocross.

Programmé une semaine tout juste avant l’ouverture du Mondial en Argentine, l’épreuve de Lacapelle Marival donnera donc le coup d’envoi du championnat de France Elite, lequel n’avait pas fait étape dans le Lot depuis…2013 ! Dix ans se sont en effet écoulés depuis le dernier passage de l’épreuve reine du cross Français à Lacapelle Marival !

Quatre catégories et 200 pilotes

L’an passé la première épreuve du championnat de France Elite se tenait à Loon dans le Nord, et elle avait rassemblé plus de deux cent pilotes engagés dans l’une des quatre catégories en lice : les espoirs (85cc), les juniors (125cc), les MX2 (250cc) et MX1 (450cc). Nul doute qu’ils seront aussi nombreux à Lacapelle, la première épreuve attirant toujours plus de pilotes que les suivantes. En Elite il y en a pour tous les âges et tous les goûts, les plus jeunes ayant l’avantage d’évoluer sur le même terrain que leurs ainés ce qui leur permet d’observer, apprendre et progresser.

Prévu sur deux journées le programme du weekend des 4 et 5 Mars sera bien chargé avec une première journée de samedi consacrée aux plus jeunes ; les espoirs disputeront à la fois les qualifications et leurs deux manches le samedi, alors que les juniors n’ont eux que les manches de qualification à leur programme. Leurs courses auront lieu dimanche, en lever de rideau des épreuves MX2 et MX1 ou évolueront les plus expérimentés des nôtres.

Milko Potisek défendra son titre acquis en MX1

Ils remettent leurs titres en jeu

En 2022 ce sont Pierre Goupillon et Milko Potisek qui ont décroché les titres MX2 et MX1. Tous deux remettent leur titre en jeu, sans avoir changé de machine, et seront une fois de plus les hommes à battre. En MX1 les plus sérieux rivaux du multiple vainqueur de l’Enduropale du Touquet seront Stephen Rubini (Honda SR), Maxime Desprey et Gregory Aranda (Yamaha GSM), Anthony Bourdon (Kawasaki Bud), Mathys Boisrame (Husqvarna), Christophe Charlier (KTM GT Racing) et David Herbreteau. Du côté du MX2 Pierre Goupillon qui a rejoint le team Tech 32 cet hiver retrouvera sur la grille de départ son dauphin Calvin Fonvieille, Quentin Prugnières (Kawasaki Bud), Brice Maylin (Gas Gas 737 Performance), Bogdan Krajewski (KTM GT Racing), Scotty Verhaeghe (KTM VHR), Nicolas Aubin (Suzuki OB1), Arnaud Aubin (Honda FR25), Emil Weckman (Honda SR) pour ne citer que les pilotes qui devraient disputer l’intégralité du championnat. Du côté des juniors comme des espoirs il faudra attendre la publication des listes d’engagés pour se faire une idée des forces en présence.

En MX2 Pierre Goupillon visera la passe de 3 après avoir été titré en 2021 et 2022

Des invités de marque ?

S’il est encore bien trop tôt pour entrer dans le détail, il est quasiment certain que quelques invités viendront se joindre à cette première liste, histoire de bien préparer leurs championnats d’Europe ou du Monde. On ne sait quelle est la raison exacte pour laquelle Jeffrey Herlings a pris sa licence au Moto Club de Lacapelle Marival, mais il se peut qu’à une semaine de l’ouverture du mondial il ne veuille, comme d’autres pilotes de renom, venir s’étalonner…. La situation est identique pour les pilotes qui entameront la campagne Européenne début avril, et qui auront besoin de courses pour bien préparer leur affaire.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel du championnat :https://www.elite-motocross.fr/

Elite 2023: Ouverture à Lacapelle-Marival, M-2 !
Retour
error: Nope !