Garrett Marchbanks s’explique

Garrett Marchbanks s’explique

Après avoir sorti Cameron McAdoo de façon musclée à Atlanta 3 samedi dernier, Garrett Marchbanks a essuyé une véritable avalanche de haine. Après s’être tiré 3 balles dans le pied de son propre chef en Géorgie, le pilote Kawasaki Pro Circuit a vu ses espoirs de titre s’envoler définitivement sur la manœuvre de son ex-coéquipier Garrett Marchbanks. Ce dernier a tenu a s’expliquer – et à s’excuser – après la vague. Le propriétaire de l’équipe ClubMX a également pris la parole.

Garrett Marchbanks: “Je sais que beaucoup de gens attendaient de voir ce que j’avais à dire après l’incident qui a eu lieu samedi soir à Atlanta. J’ai pris le temps de réfléchir suite à mes actions, et à ce qui a conduit à ce moment. En écrivant ce message, mon but n’est pas de faire changer d’avis les fans, ni de demander de la sympathie. J’écris ce message pour faire ma part et reconnaître l’erreur que j’ai commise et qui n’aurait jamais dû être commise. Tout d’abord, je veux m’excuser auprès de toute l’équipe ClubMX, de mes sponsors et des personnes dans ma vie qui ont été affectées par mes actions. L’erreur que j’ai commise ne reflète pas ce qu’est ClubMX en tant qu’équipe et je réalise que je les ai laissés tomber. Maintenant, je ne vais pas vous mentir en vous disant que je “ne voulais pas faire un dépassement agressif” sur Cameron. Je le voulais. C’est évident que je le voulais. J’avais l’intention de faire un dépassement agressif uniquement parce qu’il m’a recoupé en l’air plusieurs fois, j’ai laissé mes émotions prendre le dessus à cause des drapeaux rouges, et j’ai honnêtement senti qu’il [Cameron] était un danger à ce moment-là. Je réalise maintenant que ce n’est absolument pas une excuse pour sortir quelqu’un de la façon dont je l’ai faite. Et que c’est moi qui étais dangereux à ce moment-là. Cela n’a rien à voir avec le fait que Cameron soit chez Pro Circuit, mais SEULEMENT avec ce que je ressentais envers lui en tant que pilote lors de ces deux dernières épreuves. Je comprends pourquoi les fans pensent que j’ai voulu le mettre hors-jeu exprès parce qu’ils pensent que j’ai une certaine rancune envers Pro Circuit alors que ce n’est PAS du tout le cas. Pro Circuit est une grande équipe et je suis très honoré d’avoir eu la chance de rouler pour eux. Mais je suis tout aussi heureux de faire partie de l’équipe de ClubMX. Je comprends la frustration que je cause aux fans, à Pro Circuit et à Cameron. Je ne suis pas un pilote parfait, loin de là, et j’ai fait des erreurs. Tout ce que je peux faire maintenant, c’est d’apprendre de cet incident, pour ne pas refaire les mêmes erreurs à l’avenir. J’ai réalisé que j’aurais pu blesser Cameron encore plus et rien que pour ça, je ne suis pas d’accord avec mon propre geste. Je ne souhaite pas de blessures aux pilotes et ce que j’ai fait aurait pu facilement en blesser un. Comme je l’ai déjà dit, je ne demande pas de la sympathie mais je demande que les menaces de mort envers ma personne et les personnes qui partagent ma vie cessent. Ils ne peuvent pas contrôler ce que je fais sur la piste, je suis le seul à le pouvoir. Donc maintenant, je vais faire une pause et me déconnecter des réseaux sociaux pour rassembler mes pensées et apprendre de cette erreur avant la dernière épreuve de la saison de Supercross. Encore une fois, je suis vraiment désolé pour tous ceux que j’ai affectés et je ferai tout ce que je peux pour devenir un pilote plus intelligent et prendre de meilleures décisions pour moi-même et pour le bien de tous les autres.”

Le propriétaire de l’équipe ClubMX – Brandon Haas – a également tenu à apporter des clarifications. Garrett aurait par ailleurs signé une prolongation de contrat avec ClubMX pour les saisons à venir.

Brandon Haas: Toute la saison, nous avons eu des conversations sur nos objectifs et nos aspirations. Nous parlons d’intégrité, de travail acharné et d’engagement. Nous parlons aussi de notre marque et de la perception qu’en a le public. Le geste de Garrett envers McAdoo était un mauvais choix et nous ferons en sorte qu’il en tire une leçon. C’est un pilote agressif et il veut rouler devant. Si les gens pensent qu’il a quelque chose à prouver avec l’équipe Pro Circuit, ils se trompent car ce n’est pas le cas – ça a été prouvé dès la première épreuve. Même si nous continuons d’entendre à la télévision que Garrett a une envie de revanche, ce n’est pas vrai. C’est bon pour la télévision, mais le fait est qu’il est plus heureux chez ClubMX que dans n’importe quelle autre équipe et ses résultats le montrent. Notre objectif est de voir Garrett rester en bonne santé pour avoir une année complète à son actif, même si cela signifie ne pas gagner de courses. Nous sommes restés en un seul morceau et réguliers, ce qui était notre objectif principal, et l’affaire McAdoo, c’était simplement un mauvais jugement. Nous allons en tirer des leçons pour aider Garrett à grandir et à mûrir. Les gens peuvent penser que ClubMX n’est qu’un tremplin jusqu’à ce qu’il puisse retourner dans une équipe d’usine – c’est également faux. Au début du mois d’avril, Garrett a re-signé un contrat à long terme pour rouler avec nous. Il y a des moments de drama’ dans le sport – qui attirent l’attention de tous –  et en tant qu’équipe, nous travaillons tous ensemble pour apprendre de ces expériences. Nous n’achetons pas les résultats, nous construisons les pilotes sur et en dehors de la moto. Les problèmes qui en découlent, je les accepterai avec joie, quoi qu’on dise de Garrett ou de ClubMX. Il est désolé que ça se soit passé comme ça, nous sommes tous désolés. Nous ne voulons pas ruiner les chances de championnat de quelqu’un; ce n’est pas comme ça que nous fonctionnons”.

Médias