MXGP & Europe

Lorenzo Locurcio quitte le mondial MXGP

Illustration: Niek Kamper

Pilote Bud Racing Kawasaki sur l’Europe 250 en 2020 suite au départ de Mitchell Harrison (qui évoluait quant à lui en MX2), le Vénézuélien Lorenzo Locurcio avait fait la transition au mondial MXGP en 2021 avec l’équipe JD Gunnex KTM; une transition de dernière minute puisque le garçon s’était préparé toute l’intersaison pour disputer le championnat de Supercross US.

Ayant soufflé sa 23ème bougie au terme de la saison 2020, Lorenzo Locurcio s’était vu contraint de passer directement de l’Europe 250 au Mondial MXGP. Pour ce faire, il avait intégré l’équipe Tchèque JD Gunnex KTM. Sur les 18 GP disputés cette année-là, Lorenzo Locurcio prendra part à 14 épreuves, intégrant le top 20 en manches à 13 reprises, non sans avoir roulé pendant 5 GP avec des vertèbres thoraciques fracturées, suite à un mauvais diagnostic médical. En 2022, Lorenzo Locurcio ne participera qu’à 2 GP, à une course de l’ADAC, et à quelques épreuves du championnat Tchèque, cause blessure. Il sera tout de même présent au Motocross des Nations de Red Bud et parviendra, avec Raimundo Trasolini & Anthony Rodriguez, à qualifier le Venezuela – via la finales B –  aux manches du dimanche. Ils termineront 20ème de l’évènement.

Lorenzo Locurcio retrouvera les championnats AMA en 2023

En 2023, Lorenzo Locurcio quitte le mondial MXGP pour retrouver le championnat AMA. Il fait donc parti de la liste de pilotes qui ne seront plus présents dans la catégorie l’an prochain et malheureusement, cette liste s’allonge au fil des semaines. Jeremy Van Horebeek ayant mis un terme à sa carrière, on sait aussi que Jordi Tixier ne sera plus sur le mondial MXGP l’an prochain. Jed Beaton est rentré en Australie au terme de la saison 2022 tandis qu’Henry Jacobi et Adam Sterry seront présents sur quelques épreuves mais se concentreront sur le championnat ADAC. Nicholas Lapucci devrait également n’être présent que sur quelques épreuves, tout comme Stephen Rubini qui – aux dernières nouvelles – se concentrera en priorité sur l’Elite MX1 avec Honda SR Motoblouz, tout en s’engageant sur quelques GP Européens. Un garçon comme Conrad Mewse se concentrera sur les championnats Britanniques, tout comme Ivo Monticelli, alors qu’Arminas Jasikonis semble avoir tiré un trait sur le haut niveau.

En 2022, le team JD Gunnex KTM faisait évoluer Lorenzo Locurcio (MXGP), Jakub Terezak (MX2), Jose Butron (EMX Open) et Tomek Wysocki (EMX Open). Elle décrochera le titre de champion d’Europe Open avec Butron, mais on s’attend malheureusement à ce que la structure Tchèque délaisse complètement le mondial en 2023.

« Mon expérience dans les paddocks du mondial MXGP au cours des deux dernières années restera inoubliable » nous a confiés le pilote Vénézuélien. « J’ai appris un paquet de choses et je vais tenter d’appliquer tout ce que j’ai appris en mondial dans mes futures courses aux USA. Je suis plus mature, plus intelligent et plus rapide grâce au très haut niveau rencontré en MXGP. J’ai beaucoup grandi et j’ai voyagé dans le monde entier pour faire de la moto. Pour l’instant, je mets un terme à ma carrière en championnat du monde, mais j’ai hâte de revenir en piste aux États-Unis et de retrouver le rythme des choses, en bonne santé et prêt à attaquer les championnats AMA en 2023. »

Lorenzo Locurcio quitte le mondial MXGP
Retour
error: Nope !