World Supercross

MDK Motorsports remplace Reed & Grant sur le World Supercross

Des crevaisons pour Justin Bogle & Derek Drake, et des chutes pour Josh Grant & Chad Reed. L’équipe MDK Motorsports n’a pas été épargnée à l’occasion de la première épreuve du World Supercross à Cardiff. Si ses deux pilotes 250 seront présents à Melbourne pour disputer la finale ce week-end et tenter de redresser la barre après une ouverture de championnat décevante, ni Josh Grant ni Chad Reed ne se rendront en Australie. Mark Kvamme a donc dû dégoter deux remplaçants pour respecter ses obligations contractuelles avec SX Global: chaque équipe se doit d’aligner 4 pilotes à chaque épreuve sous peine de sanctions.

Une commotion cérébrale pour Josh Grant – qui a vu sa chaîne casser sur un enchaînement – et une épaule/main/côtes dans le sac pour Chad Reed, victime d’une chute sur le même enchaînement que son coéquipier après avoir vu sa 450SX-F rencontrer un pépin mécanique; voilà les raisons de l’absence des deux pilotes vétérans en piste ce week-end.

La seconde épreuve du World Supercross se déroule en marge du championnat de Supercross Australien (l’épreuve nationale se dispute le vendredi, et le World SX, le samedi). L’équipe MDK Motorsports a donc porté son choix sur deux pilotes Australiens qui seront déjà présents sur place, à savoir Jackson Richardson & Joel Wightman.

Double champion d’Australie en SX2, Jackson Richardson n’est pas un inconnu des épreuves disputées aux USA puisque ce dernier a évolué en championnat AMA de 2012 à 2016. Après avoir annoncé prendre sa retraite sportive, Richardson reprend finalement du service en 450 sur son championnat de Supercross National au guidon d’une Kawasaki du team Empire Kawasaki ce vendredi, et il pilotera cette même machine le samedi, pour le compte de MDK Motorsports sur le World Supercross.

Jackson Richardson: « Tout d’abord, je suis très heureux d’avoir l’opportunité de rouler sur le mondial de Supercross ce samedi. Tout s’est fait dernièrement, ce qui est arrivé à Chad Reed & Josh Grant était bien malheureux, et deux places se sont libérées au sein de l’équipe. J’ai été chanceux car j’ai reçu un coup de fil pour être pilote remplaçant. Rouler lors des deux soirées aura ses avantages, surtout pour appréhender la texture car c’était vraiment béton la dernière fois que j’ai roulé à Melbourne, donc j’aurais une meilleure idée de comment le tracé se développera le samedi. Le plus important avec ce contrat – et car MDK Motorsprots n’est associée à aucune marque – c’est que je suis autorisé à rouler sur la Kawasaki de l’équipe Empire Racing, sur laquelle je roulerais le vendredi. Pas besoin d’ajustement pour moi, ce qui est une très bonne chose. Si j’avais dû changer de moto, ça aurait été une autre paire de manche. »

Joel Wightman récupère de son côté une opportunité en or en évoluant sur le mondial de Supercross. Encore privé sur ses championnats nationaux cette année au guidon d’une Yamaha, Joel Wightman a décroché la 8ème place du championnat Penrite ProMX en 2022. La dernière fois qu’il a évolué dans l’enceinte du Marvel Stadium de Melbourne, le garçon a décroché une 10ème place en catégorie SX1.

Engagés en tant que wildcard, on retrouvera également les deux Australiens Nathan Crawford (250) & Brett Metcalfe (450) sur le World Supercross ce week-end; eux aussi rouleront le vendredi, et le samedi.

L’incertitude plane toujours autour de la présence de Luke Clout & Justin Starling à Melbourne puisque tous deux ont également été victimes de grosses chutes à Cardiff. En cas d’absence de ces deux derniers, les équipe CDR Yamah (Clout) et Pipes Motorsports (Starling) devront également faire appel à des remplaçants.

MDK Motorsports remplace Reed & Grant sur le World Supercross
Retour
error: Uh, Oh !?!