MXGP & Europe

Mondial de Supercross: deux nouvelles équipes annoncées

Quelques jours après l’annonce des quatre premières équipes ayant décroché leur ticket d’entrée pour le championnat du monde de Supercross 2022, deux nouvelles équipes sont annoncées par le promoteur du championnat (SX Global), l’équipe Australienne CDR Racing, et une structure dirigée par un homme qui a déserté le milieu depuis belle lurette, RWR (Rick Ware Racing), équipe désormais connue dans le monde du Nascar et – entre autres –  de l’Indicar.

Voilà donc 6 des 10 places occupées pour le mondial du Supercross, avec Bud Racing Kawasaki, Dafy/GSM/Michelin Yamaha, Motoconcepts Honda, Pipes Motorsports, CDR Racing et Rick Ware Racing. Reste encore à connaître l’identité des 4 dernières équipes qui auront obtenu leur licence pour la future saison 2022.

Actuellement, Aaron Tanti & Luke Clout évoluent pour la structure CDR Yamaha en Australie, et on s’attend forcément à voir ces deux garçons sur le mondial de Supercross. Resterait donc à connaître l’identité des 2 autres pilotes, chaque structure ayant l’obligation d’aligner deux pilotes 250, et deux pilotes 450 sur le mondial de Supercross.

Le communiqué SX Global: « Comme pour les quatre premières équipes annoncées la semaine dernière, ces deux nouvelles équipes évolueront au plus haut niveau en supercross dans les catégories 450 et 250, tout en apportant une vision commune et un esprit de collaboration pour élever le sport à travers ce nouveau championnat mondial. Combinée à la représentation française des équipes Bud Racing et GSM Yamaha, la représentation australienne souligne l’importance mondiale du championnat et la mission primordiale de renforcer et d’accroître la présence du supercross à l’international.

Craig Dack Racing (CDR) – Craig Dack : Soutenu par Yamaha, Dack dirige l’équipe la plus performante de l’histoire du motocross et du supercross en Australie. Ayant lancé la carrière de la star du motocross et du supercross Chad Reed, Dack a géré l’équipe Yamaha of Troy aux États-Unis où Reed a remporté 7 des 8 courses de sa première saison dans en SX sur la côte Est. De plus, l’équipe de Dack est soutenue par le géant des boissons énergétiques, Monster Energy.

Rick Ware Racing – Rick Ware : Pilier du milieu du NASCAR, l’ancien pilote Rick Ware dirige l’équipe Rick Ware Racing (RWR) avec une grande expérience du monde des sports mécaniques. Avec plus de 1 000 départs dans plusieurs championnats de courses automobiles dans le monde, RWR participe actuellement aux séries NASCAR Cup, IndyCar et IMSA WeatherTech Sportscar. Rick Ware est également un vétéran du motocross et du supercross, ayant possédé et géré des équipes de supercross à la fin des années 2000.

« En plus d’opérer et de concourir aux plus hauts niveaux du sport, l’ajout de l’équipe Monster Energy Yamaha de Dack accroît la pertinence internationale Australienne, pays organisateur d’épreuves de Supercross reconnues, tout en établissant un pont à travers le domaine plus large de la compétition automobile américaine grâce à l’histoire de Rick Ware rn NASCAR et en IndyCar  » déclare Adam Bailey, directeur général de SX Global. « Il est incroyable de voir les demandes pour ces licences affluer de la part d’équipes évoluant au plus haut niveau de compétition, et avec la sophistication et l’engagement pour soutenir et maintenir un véritable championnat mondial.« 

SX Global présente un modèle encore jamais utilisé en supercross, mais déjà utilisé dans la majorité des ligues sportives majeures et des championnats de sports motorisés prospères dans le monde. Un modèle exclusif qui permettra à chaque équipe d’augmenter sa valeur au fil des épreuves, tout en permettant une multitude d’opportunités commerciales aux niveaux mondial et régional. Ce modèle unique, combiné à l’allocation de 50 millions de dollars destinés au soutien des équipes et des pilotes au cours des cinq premières années du championnat, a suscité un grand intérêt pour l’attribution des 10 licences convoitées, comme en témoignent plus de 40 demandes de licences soumises par des prétendants du monde entier.

« Nos ambitions et nos projets ont été confrontés à un incroyable scepticisme, mais pour ceux qui ont douté de nous, ou qui continuent de le faire, nous espérons que cette liste d’équipes en dit long sur notre capacité à mener à bien ce championnat au niveau nécessaire pour offrir aux fans du monde entier un championnat de supercross mondial de premier ordre », déclare Tony Cochrane, président de SX Global. « Ce qui a peut-être le plus de valeur pour nous, c’est la force que chacune de ces équipes apporte à notre championnat grâce à leur esprit de partenariat – cette vision partagée et cet engagement pour un succès mondial sont extrêmement importants et nous feront avancer dans les années à venir. »

Le championnat sera structuré d’une manière très exclusive, offrant un soutien financier jusqu’à présent inégalé pour les équipes qui obtiendront une licence, des primes de participation à chaque épreuve en plus d’un soutien logistique et de fret. Le championnat du monde de Supercross reversera les primes les plus importantes de l’histoire du sport,  avec un total de 250.000 dollars (américains) à gagner à chaque épreuve.

Le championnat du monde de Supercross se déroulera chaque année au cours du second semestre, et on compte jusqu’à 4 épreuves pour 2022, une année qui servira de saison « test », permettant au championnat de s’établir et de prendre son élan pour 2023. Dès 2023 et pour les années suivantes, le championnat du monde de Supercross se déroulera entre juin et novembre, avec jusqu’à douze épreuves prévues au futur calendrier.

World Supercross Championship, visitez SXGlobal.com et wsxchampionship.com

Mondial de Supercross: deux nouvelles équipes annoncées
Retour