Des nouvelles de Chad Reed

Des nouvelles de Chad Reed

Auteur du 18ème temps lors des essais chronos de l’après-midi, Chad Reed a réalisé sa seconde meilleure manche qualificative de la saison en évitant la case LCQ ce dimanche dans l’Utah. Le pilote Australien, qui avait terminé 5ème de sa heat à Daytona avant le break (son meilleur résultat en qualification), est parvenu à décrocher son ticket pour la finale dès sa manche qualificative à Salt Lake City en décrochant une honorable 8ème position. Pas de quoi s’extasier, mais du positif quand même quand on sait que Chad Reed est passé une bonne poignée de fois en LCQ depuis le début de la saison.

Auteur d’un départ top 15 en finale pour sa toute première apparition sur la KTM, Chad Reed a jeté l’éponge au bout de 13 tours et s’est fait créditer de la 19ème position suite aux abandons d’Adam Cianciarulo, Fredrik Noren et Tyler Bowers. L’Australien a expliqué les raisons de son abandon sur son compte Instagram, la faute à un mauvais choix de carburant…

Chad Reed

« C’était bon d’être de retour en piste ce weekend. Il n’y a rien qui soit comparable à une course devant les fans et ce silence dimanche était étrange. J’ai passé une bonne journée dans l’ensemble et je suis content d’être de retour sur un circuit. J’aime vraiment rouler sur cette nouvelle moto et j’ai coché la case « m’aligner en Supercross sur toutes les marques ». Ce n’était pas vraiment intentionnel ou panifié, c’était juste les motos sur lesquelles il fallait rouler au fil des ans. Mes départs sont de mieux en mieux, et plus naturels, alors maintenant je dois juste me rappeler comment en tirer profit. J’ai fait un mauvais choix de carburant dimanche. J’avais pris en compte l’altitude mais pas la chaleur. Le carburant s’est mis à bouillir très tôt lors de la finale. J’ai donc opté pour la carte de la sécurité. Je me suis retiré de la course parce que le jeu n’en valait pas les risques. Je suis déçu car je me sentais bien sur la moto mais il y a d’autres courses qui arrivent. Notre équipe a travaillé dur pour être ici. J’ai un mécanicien qui a du s’adapter à un changement de marque de dernière minute et qui devait être prêt en mai au lieu de septembre / octobre comme initialement prévu. Il a appris à répondre présent, peu importe le défi que je lui lance et surtout, il le fait tout seul.
Nous avons une petite équipe mais je suis vraiment fier et heureux de terminer ce championnat avec mes amis et les sponsors que nous avons. Merci aux fans qui me soutiennent de chez eux! Nous serons mieux préparés, et meilleurs pour les prochaines »

Médias