Des nouvelles de Justin Hill

Des nouvelles de Justin Hill

On l’attendait pour une nouvelle saison avec l’équipe Motoconcepts Honda en 2021, il est finalement – avec Blake Baggett – l’un des grands absents de ce début d’année.

Champion de Supercross US 250 sur la côte Ouest en 2017 alors qu’il évoluait encore pour le compte de l’équipe Kawasaki Pro Circuit, Justin Hill avait fait sa transition définitive en catégorie 450 en 2019 avec l’équipe JGR Suzuki. Une année à oublier avec de bien maigres résultats en Supercross (11ème) et une blessure dès le début de l’outdoor.

Signé par la structure Motoconcepts Honda pour la saison 2020, Justin Hill espérait bien faire son retour sur le devant de la scène mais après seulement un top 5 et une poignée de top 10, Justin Hill terminait 10ème du championnat de Supercross. L’équipe Motoconcepts Honda faisant l’impasse sur l’outdoor, on attendait l’ouverture de la saison 2021 pour retrouver le cadet des frères Hill derrière les grilles de départ mais le garçon s’est visiblement tourné vers d’autres horizons.

Alors qu’il était prévu et annoncé au sein des effectifs de l’équipe Motoconcepts Honda cette année, Justin Hill a finalement vu Broc Tickle récupérer la 450CRF aux côtés de Shane McElrath, Vince Friese et Benny Bloss.

Si Justin n’a pas communiqué sur la situation depuis, son frère – Josh Hill – a donné de ses nouvelles lors d’un récent entretien avec SwapMotoLive. Alors que l’avenir de Justin dans le sport semble pour le moins incertain, Josh prévoit de son côté de faire un retour en SX US – catégorie reine – lors des épreuves d’Atlanta.

Malgré ses 4 pilotes, l’équipe Motoconcepts Honda n’a pas encore intégré le top 10 d’une finale cette saison. Malcolm Stewart et Justin Hill sont les derniers pilotes à avoir intégré le top 10 pour le compte de l’équipe, c’était à Salt Lake City 7 en 2020 (7ème et 9ème).

Josh Hill: “Justin est en passe de devenir Shérif. Il pensait avoir un deal pendant l’intersaison, je ne sais pas exactement ce qui s’est passé. Il est allé en Californie pour avoir son contrat, et sur ce contrat, sa paye était bien inférieure à ce qu’il avait gagné la saison précédente alors qu’il s’attendait à être payé à la hauteur des discussions qu’il avait eu avec l’équipe à l’intersaison. On lui a dit “Tu signes, où tu ne roules pas sur la moto et tu ne testes pas”. C’était une semaine après la naissance de sa petite fille et il a décidé qu’il n’avait ni l’envie, ni le besoin de faire les choses comme ça; il n’a pas voulu signer pour le petit salaire qu’on lui proposait et il a décidé de faire autre chose. Il y avait quelques autres contrats, quelques pistes, il pensait que certaines choses allaient marcher, mais non, puis il a pesé le pour et le contre et il a décidé de prendre ses distances avec la compétition pour quelque temps. Il a toujours des motos, il roule toujours avec moi, et il m’impressionne toujours autant. Je l’ai vu faire des choses que seuls des gars comme Chad ou James pouvaient faire à l’époque, dans un bon jour, Justin semble être intouchable. Je veux le voir en piste, à montrer son vrai potentiel, peut-être un jour, peut-être dans quelques mois, mais pour l’instant il poursuit quelque chose d’autre […]”

Médias