MXGP & Europe

Fin de saison pour Michele Cervellin

Image: 2021 - JM Honda Racing

La saison 2022 de Michele Cervellin n’aura jamais débuté. Le pilote Italien, toujours en proie à des problèmes au poignet, est contraint de faire l’impasse sur une nouvelle saison, après avoir déjà manqué 16 des 18 GP la saison passée.

En 2021, Michele Cervellin signait avec l’équipe JM Honda Racing pour effectuer sa seconde saison en catégorie reine, mais le pilote Italien de 24 ans ne participait qu’à deux grands prix, à Lommel (30e) et Kegums (30e). Cervellin avait rencontré des complications suite à une blessure au poignet avant de se blesser à l’épaule lors de son retour en piste; dommage, puisque le garçon avait réalisé une saison correcte en 2020 avec l’équipe SDM Corse Yamaha pour sa première saison en catégorie reine.

Ecarté des effectifs JM Honda Racing pour 2022 – et remplacé par Ivo Monticelli – Michele Cervellin avait l’équipe Marchetti KTM suite au départ d’Alessandro Lupino vers de nouveaux horizons, comprendez SDM Corse Beta. D’ailleurs, la brochette d’Italiens est à la peine cette année. Ivo Monticelli n’a participé qu’à 5 des 11 premiers GP de la saison cause blessure, c’est 4 GP pour Lupino, toujours gêné par des problèmes de santé après avoir été opéré de l’appendice. Michele Cervellin, lui, n’aura pas eu le temps de faire la moindre apparition en piste.

Le pilote Italien de 25 ans avait repris l’entraînement dernièrement et planifiait son retour en compétition, mais une nouvelle blessure à la main – déjà opérée deux fois – fait que le garçon va devoir se pencher de nouveau sur le problème, alors que de nouvelles interventions chirurgicales semblent être inévitables.

Michele Cervellin : « J’avais repris l’entraînement et j’étais confiant de pouvoir revenir rapidement sur le mondial MXGP qui entame sa seconde moitié de championnat, mais cette nouvelle chute m’oblige à investiguer le problème au niveau du poignet car un petit choc aura suffi à faire revenir une douleur qui ne me permet pas de rouler. Dans ces conditions je dois m’arrêter, et probablement pour toute la saison, saison qui n’a en fait jamais commencé pour moi. Je suis vraiment désolé pour l’équipe Marchetti KTM qui a cru en moi et qui m’attend depuis longtemps. Maintenant, la priorité est de se remettre physiquement, puis je penserai à mes prochains objectifs ».

Ils sont 9 Italiens à avoir inscrit au moins un point en mondial MXGP cette saison, mais pas un seul d’entre eux n’est présent dans le top 10 à ce stade de la saison, chose qui n’était plus arrivé depuis 2006, année de la dernière saison de Cairoli en 250.

L’équipe Marchetti KTM annonce ne pas savoir s’ils seront en mesure de trouver un remplaçant pour le reste de la saison 2022; Valerio Lata évolue pour le compte de la structure Italienne sur le mondial MX2.

Fin de saison pour Michele Cervellin
Retour