Fracture de la clavicule pour Sean Cantrell

Fracture de la clavicule pour Sean Cantrell

Après un an sans compétition suite à des problèmes de poignet, Sean Cantrell avait pratiquement fait une croix sur sa carrière en 2020 et était retourné derrière les bancs de l’école.

Finalement, après une longue période de pause, le garçon a fait son retour en piste ce weekend avec l’équipe BarX Suzuki. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu pour l’ex pilote TroyLeeDesigns KTM qui a chuté dans les whoops d’Orlando 2 dans le tout dernier tour de sa manche qualificative et s’est fracturé la clavicule, alors qu’il détenait son ticket pour la finale.

Un samedi a oublier pour l’équipe Suzuki qui se contente de la 17ème position de leur rookie Dilan Schwartz en finale. Bien qu’il ait récemment repris l’entraînement après une fracture du fémur à l’intersaison, Derek Drake n’était pas présent à Orlando 2.

Sean Cantrell: « J’ai beaucoup de choses à dire mais je vais essayer d’être bref. La nuit dernière a été une dévastation pour moi. J’étais encore assis dans une classe d’école en novembre/décembre. En deux mois, j’ai mis tout ce que j’avais dans mon programme. Pas de préparateur physique, pas de coach, juste l’envie de me prouver quelque chose à moi-même et une bande de gars supers avec qui travailler. Il m’a fallu un certain temps pour me sentir de nouveau à l’aise dans un stade, mais dès que je me suis retrouvé derrière la grille, je me suis senti chez moi. J’étais content de mon pilotage lors de la heat, j’étais en passe de me qualifier mais les whoops étaient difficiles toute la journée et je n’ai pas eu de chance. J’ai fini par me casser la clavicule. J’ai fini de m’apitoyer sur mon sort. Je vais me faire soigner et je serai de retour dans quelques semaines. J’ai beaucoup de poids en moins sur les épaules en sachant que je suis encore capable de rouler à ce niveau après avoir été absent si longtemps. Merci pour tous les vœux de rétablissement. Ça signifie beaucoup pour moi. Je reviendrai. »

Médias