MXGP & Europe

Grand Prix de France, les bleus en force !

Un communiqué médiacross

Revivra-t-on ce weekend à Ernée un scénario similaire à celui vécu le weekend dernier en Espagne ? Ce fut un weekend historique, puisque la Marseillaise à retenti une première fois en MX2 pour saluer le succès de Tom Vialle, avant que Maxime Renaux ne s’impose en MXGP. Le club d’Ernée ne pouvait rêver mieux à quelques jours du MXGP de France !

Il faut remonter à fin 2014, soit un peu plus de sept ans, pour trouver trace d’un pareil doublé ! Ce jour là, le 14 Septembre à l’autre bout du monde – Leon au Mexique – Jordi Tixier et Gautier Paulin avaient signé un doublé d’autant plus historique que Tixier coiffait le titre Mondial ! La performance signée ce weekend dans la banlieue de Madrid témoigne de la bonne santé du Motocross Français, qui ne l’oublions pas à conquis les deux derniers titres Mondiaux en MX2 avec précisément Tom Vialle (2020) et Maxime Renaux (2021). Et couronne sur le gâteau, Tom Vialle s’est emparé ce weekend de la plaque rouge de leader du Mondial MX2 !

Tom Vialle arborera la plaque rouge à Ernée

Trois tricolores pour un podium en MX2

La catégorie MX2 est depuis le début de saison survolée par deux hommes : le Belge Jago Geerts et Tom Vialle, qui se sont tous deux offert huit podiums en l’espace de neuf Grands Prix ! Mis à part le premier GP de la saison ou l’Allemand Simon Laengenfelder a créé la surprise en s’imposant, les succès se sont partagés entre Jago et Tom avec avantage au Français qui compte cinq victoires contre trois à son rival. Ce weekend en Espagne les choses ont tourné à l’avantage de Tom, sa tâche étant facilitée par le fait qu’à deux reprises Jago est parti à la faute. Vainqueur l’an passé de l’étape du championnat de France à Ernée, Tom Vialle aura une belle carte à jouer ce weekend. « Prendre la plaque rouge avant le GP de France c’est super, ce fut un bon weekend pour moi puisque j’ai gagné la manche qualificative samedi puis les deux manches dimanche. Je me suis bien senti sur la piste et sur la moto, c’est top de gagner un autre GP ! L’an passé j’ai bien aimé rouler à Ernée, c’est un circuit technique comme je les aime et c’est un GP important pour moi, on va essayer de se battre pour la victoire, comme ici en Espagne, avec j’espère beaucoup de fans au bord de la piste. »

Maxime Renaux, premier succès en MXGP !

Passé cette saison dans la catégorie ‘reine’ du MXGP après avoir conquis le titre MX2 l’an passé, Maxime Renaux a rapidement pris la mesure de la catégorie en montant sur le podium dès le second GP, en remportant une manche au troisième, et enfin en s’imposant avec la manière lors du neuvième round de l’année ! En Espagne il a été intouchable, remportant les deux manches avec brio pour consolider un peu plus la place de vice champion qu’il occupe depuis quelques semaines. « Je suis vraiment content de mon weekend, weekend parfait avant le GP de France ! Tim (Gajser) est très fort, c’est l’homme à battre et je sais que je suis capable de le faire, on ne va rien lâcher jusqu’à la fin de saison. Mon but est de gagner des courses, je vais tout faire tout pour cela, sans prétention aucune. Je pense que ca va être un truc de fou Ernée le weekend prochain, j’espère que les fans vont répondre présent, on a un bon noyau de Français capable de faire de belles choses là bas. Je n’ai pas roulé à Ernée depuis 2013, je ne sais pas trop à quoi m’attendre mais je suis confiant ! »

Gonflé à bloc après son premier succès en mondial MXGP, Maxime Renaux arrive en confiance sur son home GP

Si Tom et Maxime sont les leaders du pack Français, ils ne sont pas seuls, loin de là ! En MX2 on pourra également compter sur Stephen Rubini et Thibault Bénistant, qui pointent tous deux dans le top et ont eu le bonheur de monter sur un podium depuis le début de saison, et qui auront à leurs côtés Tom Guyon et Pierre Goupillon. En MXGP on retrouvera Jordi Tixier, Benoit Paturel et Christophe Charlier pour qui un top dix de manche serait un excellent résultat. On peut également espérer une Marseillaise du côté du championnat d’Europe 125, ou Alexis Fueri et Marc Antoine Rossi jouent les premiers rôles, Alexis ayant déjà remporté une épreuve. Avec une telle brochette de bons pilotes tricolores, nul doute que l’ambiance devrait être au top sur le circuit Raymond Demy.

Grand Prix de France, les bleus en force !
Retour