MXGP & Europe

Jeffrey Herlings de retour sur le podium en Argentine

Images: KTM Factory Racing

Jeffrey Herlings avait annoncé qu’il n’avait pas encore la vitesse pour gagner en grand-prix à l’aube de l’ouverture du mondial MXGP en Argentine; pourtant, l’officiel KTM n’est passé qu’à un petit point de la victoire à Neuquen, s’inclinant face à l’Espagnol Ruben Fernandez qui décroche son tout premier succès en mondial.

16 mois que le quintuple champion du monde n’avait plus participé à un grand prix, depuis son sacre décroché à Mantova fin 2021. Neuvième des essais chronos et dixième de la manche qualificative du samedi, Jeffrey Herlings reprenait ses marques sur le tracé de Neuquen, balayé par la pluie le dimanche.

4-2, Jeffrey Herlings n’en demandait pas tant pour la reprise en mondial

Plus calme qu’à l’accoutumée, l’officiel KTM a signé une quatrième place en première manche après un premier tour bouclé en 7ème position. Il signera le troisième meilleur temps en piste. Encore meilleur en seconde manche, The Bullet a été auteur d’un départ dans le top 5 et s’est rapidement frayé un chemin jusqu’en seconde position derrière Ruben Fernandez qui réalisera un cavalier seul. Malgré un retour en force de Jeremy Seewer dans les derniers tours, Jeffrey tiendra bon et s’adjugera la seconde place, synonyme de podium de journée.

Second en Argentine, Jeffrey Herlings repart avec 41 points de cette première épreuve, en quatrième place au championnat avec son 10-4-2 lors des 3 manches disputées ce week-end (la manche de qualification concédant désormais des points pour les 10 premiers). Avant de prendre la direction de Riola Sardo d’ici deux semaines, le pilote Néerlandais participera à l’épreuve d’ouverture du championnat Dutch Masters le week-end prochain, à Harfsen.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Jeffrey Herlings:Je me suis amélioré tout au long du week-end. Cela fait seize mois que je n’ai pas roulé contre ces pilotes et après tant de temps, il ne faut pas sous-estimer la catégorie. J’ai fait des centaines, si ce n’est des milliers de tours à l’entraînement, mais on ne peut pas reproduire l’intensité qu’on retrouve lors des courses du mondial. Chaque séance devenait un peu plus facile et je pense que terminer second, ce n’est pas mal du tout. Si on m’avait dit que ce serait le résultat qui m’attendait ce week-end, j’aurais signé ! Je veux juste continuer à retrouver mon rythme pour les prochaines épreuves désormais.”

Déjà très en forme sur l’international d’Italie, Andrea Adamo confirme lors de ce premier GP de la saison

Une seconde place en MXGP, mais également une seconde place en MX2 avec Andrea Adamo qui a réalisé deux manches solides pour sa première sortie en mondial sous les couleurs Red Bull KTM. En dépit d’un départ complètement manqué en première manche (tout comme son coéquipier Liam Everts), le pilote Italien parviendra à se faufiler dans les premiers virages, évitant notamment l’accrochage collectif survenu dans les premières mètres. Andrea Adamo signe son second podium de GP de carrière et repart d’Argentine en seconde place du championnat, pour 9 points de retard sur Jago Geerts.

Cinquième de la première manche, Liam Everts pointera également cinquième de la seconde manche avant de se faire envoyer au sol par Kay de Wolf. Le jeune Belge repartira hors du top 20 remontera jusqu’en 13ème place pour assurer la 9ème place du grand-prix avec un poignet toujours douloureux des suites d’une chute à quelques jours du premier grand prix.

Andrea Adamo: “Je suis vraiment content de signer ce résultat. Ma vie a beaucoup changé lorsque j’ai signé pour l’équipe : J’ai déménagé en Belgique, j’ai commencé à m’entraîner avec Joel [Smets] et j’ai pu travailler avec Tony [Cairoli] en tant que Team Manager. C’est une combinaison parfaite, on me prodigue beaucoup de bons conseils. Je n’avais pas d’autres objectifs ce week-end que de faire de mon mieux. On va désormais continuer à travailler.”

Antonio Cairoli – Team Manager: “Un bon week-end au niveau des performances et des résultats. Jeffrey est monté sur le podium et nous savions qu’il en est capable, mais il est bon de voir qu’il peut en décrocher un si vite. Andrea s’est bien débrouillé et Liam a également bien piloté malgré sa petite blessure. Il a eu la malchance d’entrer en contact avec un autre pilote dans la deuxième manche. Dans l’ensemble, c’est un bon week-end et nous avons hâte de rentrer à la maison. Nous nous remettons d’aplomb et nous nous préparons à aller à Riola.”

Jeffrey Herlings de retour sur le podium en Argentine

Retour