MXGP & Europe

Jeremy Van Horebeek annonce sa retraite sportive

Après Julien Lieber en 2019, Clément Desalle en 2020 et Kevin Strijbos en 2021, Jeremy Van Horebeek est le quatrième pilote Belge à annoncer sa fin de carrière sportive, en autant d’années. Une carrière longue de 17 ans, qui aura débuté en 2016, et qui aura été ponctuée de 2 victoires de GP (1 en mx2, et 1 en MXGP) et 32 podiums d’épreuve (19 en MXGP et 13 en MX2). Ce week-end, Jeremy Van Horebeek prend part à son 249ème grand prix à Lommel, son 13ème grand prix à domicile.

Du haut de ses 32 ans, Jeremy Van Horebeek dit stop au terme de la saison 2022. Le pilote SDM Corse Beta terminera la saison 2022 et participera une dernière fois au Motocross des nations avant de tourner la page, et quelle page. Le vétéran reste encore à ce jour l’un des meilleurs pilotes mondiaux et compte 7 top 10 d’épreuve depuis le début de saison; Jeremy Van Horebeek pointe 10ème du championnat après 13 rounds. À bientôt 33 ans et suite au départ de Cairoli l’an dernier, Jeremy Van Horebeek est désormais « l’ancien » du mondial MXGP mais n’en reste pas moins compétitif, saison après saison.

La nouvelle génération Belge prendra donc le relai dès la saison prochaine, et cette dernière semble être entre de bonnes mains avec Jago Geerts & Liam Everts, ou encore les jumeanx Coenen (Lucas & Sacha) qui évoluent sur l’Europe 250 cette année. Ils n’étaient que deux pilotes belges engagés sur l’intégralité du mondial MXGP cette saison: Jeremy Van Horebeek et Brent Van Doninck.

Jeremy Van Horebeek: « Aujourd’hui est une belle journée. Cela m’a demandé beaucoup d’efforts pour écrire ceci mais à la fin de cette saison je prendrai ma retraite dans ce sport que j’aime tant. J’y ai bien réfléchi et c’est le bon moment pour dire au revoir à 17 ans en championnat du monde de motocross ! Enfant, c’était un rêve de réaliser tout cela et même si je n’ai pas battu tous les records, je pense que je peux être très fier de ce que j’ai accompli. Devenir champion du monde a toujours été le grand rêve et malheureusement je n’ai pas réussi à atteindre ce rêve. Mais avec une 3ème place en mondial MX2 et un titre de vice-champion en catégorie MXGP, en plus de tous ces beaux podiums chaque fois que j’ai été autorisé à représenter mon pays au motocross des nations, en plus de toutes ces belles batailles sur la piste avec les meilleurs pilotes du monde, pouvoir rouler pour toutes ces grandes équipes et travailler avec tant de gens formidables est l’une des meilleures choses qui me soit arrivée et que je regarde en me retournant, avec la tête haute; choses que je n’oublierai jamais ! La compétition, c’est la seule chose que je connaisse, jour après jour, ma vie a été consacrée à la compétition mais après cette saison, il est temps d’entamer un nouveau chapitre de ma vie avec ma femme et mes deux merveilleux fils ! Je suis tellement reconnaissant envers tous ceux qui m’ont aidé à réaliser tout cela ! En premier lieu mes parents qui ont tout sacrifié depuis le premier jour, mais aussi les équipes et les gens avec qui j’ai travaillé et surtout vous, mes fans ! Je vous remercie beaucoup pour tout l’amour et le soutien que j’ai reçu ces 17 dernières années ! Un grand merci également à l’équipe SDM Corse et à Beta pour les deux dernières années. »

Malade depuis Loket, Jeremy Van Horebeek n’a roulé que 3 tours ce samedi à Lommel – lors des essais qualificatifs – afin de décrocher son ticket pour les manches du dimanche. Afin de se reposer au mieux, le pilote SDM Corse Beta n’a pas pris part aux essais libres, ni à la manche qualificative; il a malheureusement été contraint à l’abandon en première manche, et en seconde manche.

Jeremy Van Horebeek annonce sa retraite sportive
Retour