USA

Justin Cooper « Gagner les Nations, c’est très spécial pour nous »

Images: Yamaha Racing

Justin Cooper a prouvé qu’il n’y avait pas de maillon faible dans l’équipe Américaine au Motocross des Nations cette année. Un temps boudé par le sélectionneur Américain, qui avait un temps considéré faire redescendre Jason Anderson, Justin Barcia ou Christian Craig en 250 pour l’évènement, Justin Cooper a finalement décroché sa place pour évoluer en MX2 à Red Bud aux côtés d’Eli Tomac et Chase Sexton, à quelques semaines de l’épreuve.

La première participation de Justin Cooper au Motocross des nations à Assen en 2019 n’est pas restée dans les annales. S’il avait facilement remporté la manche qualificative du samedi, Justin Cooper s’était télescopé avec son coéquipier Jason Anderson dès le premier tour de la première manche du dimanche et se fracturait la main. 25-29 de ses deux manches disputées aux Pays-Bas, le pilote Star Racing Yamaha avait été le moins bon représentant Américain à Assen; inutile de préciser que le garçon attendait de prendre sa revanche depuis 3 longues années.

Attendu au tournant à Red Bud, Justin Cooper a répondu aux attentes, et même dépassé ces dernières. Facile vainqueur de la manche qualificative le samedi, le pilote Star Racing Yamaha a signé un 9-4 lors de ses deux manches, faisant de lui le seul pilote 250 à parvenir à intégrer un top 5 lors de cette 75ème édition des Nations. Vainqueur de la catégorie MX2, Justin Cooper a fait le job en scorant 13 points, face aux 18 points de l’Australie avec Hunter Lawrence, ou encore aux 23 points de la France avec Marvin Musquin. Finalement, sa 9ème place lors de la finale MXGP+MX2  sera le moins bon résultat de l’équipe Américaine et, une fois débarrassés de ce dernier, les Américains l’emporteront haut la main avec une avance de 7 points sur la France, et 10 points sur l’Australie.

Justin Cooper a fait taire les sceptiques à Red Bud

Absent pendant toute la saison de Supercross 2022 après s’être fracturé le pied à l’intersaison, Justin Cooper faisait son retour sur l’outdoor sans transcender, d’où la question de sa sélection pour les Nations cette année. Quatrième du championnat Outdoor 250, Justin Cooper met un terme à sa saison 2022 de la plus belle des manières en ramenant le trophée Chamberlain à la maison, chose qui n’était plus arrivée depuis 2011 et la dernière victoire des USA en date avec Ryan Dungey, Blake Baggett et Ryan Villopoto. Jusitn Cooper est également le seul pilote Américain à remporter sa catégorie (MX2), puisque l’Australien Jett Lawrence et le Français Maxime Renaux auront respectivement remporté le général des catégories Open & MXGP.

« Tout s’est bien goupillé pour nous ce week-end« , a commenté Justin Cooper en conférence de presse. « On a reussi à scorer six résultats solides en tant qu’équipe et tout le monde a vraiment bien travaillé ensemble. Le public était derrière nous à chaque instant; c’était vraiment un week-end génial. Ce sentiment, je ne le prendrai jamais pour acquis. »

« Gagner les Nations, c’est très spécial pour nous car ça faisait déjà 11 ans depuis la dernière victoire des USA. C’était dans notre tête à tous, c’était plutôt difficile à croire et on attendait de gagner de nouveau depuis longtemps. C’est un véritable soulagement d’enfin y parvenir et je suis fier de notre équipe, car on a tenu bon »

« Il y avait vraiment beaucoup de pression sur mes épaules ce week-end. D’abord car les Nations se disputaient chez nous aux États-Unis et ensuite parce que le souvenir de la façon dont ma première sélection s’était passée en 2019 pesait sur moi mentalement. C’était une journée assez stressante, mais il fallait que je reste concentré. J’ai fait de mon mieux pour rester au contact des pilotes en 450. C’était une très bonne journée même si la pluie a vraiment rendu le terrain difficile. »

« Après mon résultat [9e] en première manche, j’ai fait de mon mieux pour prendre un bon départ en seconde manche, afin de me rapprocher du top 5 que j’ai finalement réussi à décrocher. Ça a mis l’équipe des USA dans une bonne position pour la victoire et j’espérais que ça enlèverait la pression des épaules de mes coéquipiers Eli et Chase avant la dernière manche, et ça a été le cas. Tout s’est déroulé comme prévu, alors je suis vraiment très content. Bravo à l’équipe et à mes coéquipiers pour cette victoire. »

Justin Cooper « Gagner les Nations, c’est très spécial pour nous »
Retour
error: Uh, Oh !?!