Motocross US 450 – 10 pilotes pour la gagne ?

Motocross US 450 – 10 pilotes pour la gagne ?

À moins d’un mois de l’ouverture du championnat de Motocross US, on fait le point sur les forces en présence sur ledit championnat, catégorie 450. Qui de mieux pour succéder à Zach Osborne … Si ce n’est lui même ?

Zach Osborne, champion sortant. Les “anciens” font de la résistance et Zach Osborne l’a de nouveau prouvé la saison passée en s’adjugeant son premier titre 450 à l’âge de 31 ans (il était par la même occasion devenu le pilote le plus âgé à décrocher un titre national en 450). Blessé au dos à la mi-saison en Supercross, Zach Osborne s’est concentré sur sa récupération, et sur sa préparation à la saison de Motocross 2021; saison lors de laquelle il devra défendre un titre durement acquis la saison passée. Vainqueur de 4 épreuves en 2020, la régularité de Zach Osborne avait fait le job non sans une petite frayeur à Spring Creek (10e). Piqûre de rappel, 2021 ne marquera que la 3ème saison d’Osborne en 450.

Ken Roczen, le retour. Très largement diminué par des soucis physiques en fin de saison SX US en 2020, Ken Roczen avait pris le reste de la saison “OFF” pour se faire une santé dans l’espoir de pouvoir se battre pour le titre en 2021; choix payant même si le titre échappe finalement de peu au pilote Honda HRC. Alors qu’on redoutait de voir le même scénario se reproduire cette année, Ken Roczen a confirmé sa participation au prochain championnat d’outdoor. Déjà champion en 2014 et 2016 (derniers titres AMA de Roczen), le pilote Allemand a terminé sur le podium final lors des saisons 2018 et 2019. Si la vitesse et la technique sont là, reste à savoir ce qu’il en sera du physique et du mental lors des longues manches éprouvantes de l’outdoor.

Quelque peu apathique en Supercross, Eli Tomac relèvera-t-il la tête cet été ? Le triple champion de la discipline (2017, 2018 et 2019) – qui quittera la famille Kawasaki au terme de la saison 2021 – avait terminé troisième de la saison 2020 après un titre de Supercross dument décroché. Assez énigmatique, Tomac peut – dans un bon jour – atomiser la concurrence comme peiner en fond de top 10 dans un mauvais jour. Quoi qu’il en soit, le pilote Monster Energy Kawasaki reste l’un des grands favoris de cette saison de Motocross US 2021, avec déjà 25 succès (36%) dans la discipline, catégorie reine. Eli Tomac est le pilote (actif) qui détient le plus de victoires, toutes disciplines confondues.

Double champion de Supercross US, catégorie reine, Cooper Webb n’a jamais connu grand succès en outdoor, et pour preuve. Depuis son arrivée dans la catégorie 450 en 2017, Cooper Webb n’a signé qu’un seul succès dans la discipline, à Spring Creek en 2019: seule apparition du garçon sur un podium en Outdoor 450. L’homme au mental d’acier et au physique en béton armé ne fait pas figure de grand favori cet été mais pourrait en surprendre plus d’un. Au regard des saisons passées, Cooper Webb n’a jamais terminé une saison MX US 450 dans le top 5. Blessé au dos lors de sa chute d’Arlington la saison passée, Cooper Webb avait rapidement jeté l’éponge sur l’outdoor US 2020; après la première épreuve. Sus à 2021.

Coéquipier d’Eli Tomac, et pour sa deuxième saison chez les gros bras, Adam Cianciarulo n’a pas été en mesure d’éviter les blessures en Supercross en 2020 et 2021 – on s’y habituerait presque, à force. Mauvaise langue ? Peut-être, car après tout, et pour sa première année en 450, Adam Cianciarulo n’était pas passé bien loin du titre Outdoor en terminant second de Zach Osborne, à seulement 12 points du pilote Rockstar Energy Husqvarna, et en s’adjugeant 2 victoires d’épreuve à Redbud (2) et Spring Creek. Détenteur du titre dans la discipline en 250 (son seul et unique), un Adam Cianciarulo en forme sera assurément un client à surveiller de près cet été. On se souvient toutefois qu’Adam avait été gêné par des pépins physique en début d’année, avant une nouvelle fracture de la clavicule en Supercross. La clef ? rester sur ses 2 roues …

On se rappelle encore du dépassement de Chase Sexton sur Cooper Webb dans les whoops à Salt Lake City 2 … Chase avait délaissé la 250 après un second titre en Supercross la saison passée, pour récupérer la 450 officielle et faire sa transition définitive vers la catégorie reine dans le même temps. Un podium (2nd) à Redbud, 3 top 5 et une victoire en fin de saison à Fox Raceway, Chase Sexton terminait 5ème derrière Marvin Musquin en fin de saison 2020. Certains se laissent à penser que Chase Sexton sera le prochain champion de la “nouvelle génération”, et on aurait bien du mal à ne pas abonder en ce sens vues les prestations du garçon en piste; il ne manque plus grand-chose pour compléter le puzzle, attention toutefois à ne pas tomber dans les mêmes travers que son coach, un certain James Stewart.

Tout juste sorti d’une belle première saison en Supercross – catégorie reine – Dylan Ferrandis s’attaque à sa première saison d’outdoor 450 et sera assurément suivi et soutenu de tous les fans Français. Champion dans la discipline – catégorie 250 – en 2020, Dylan Ferrandis devrait nous régaler par son pilotage engagé et sa “never give up” attitude en piste. Le Français est sans aucun doute un prétendant pour venir jouer des coudes aux avant-postes sur l’outdoor; reste à savoir où Star Racing Yamaha en est du développement de la 450YZF pour le Motocross; Yamaha n’a plus remporté d’épreuve dans la discipline depuis 2018, c’était avec Justin Barcia à Ironman, et on connaît les problèmes rencontrés par les pilotes Yamaha ces dernières saisons. Wait & see.

Marvin Musquin; parce que pourquoi se contenter d’un seul Français ? Vainqueur d’une finale en fin de saison de Supercross 2020, Marvin Musquin devrait arriver gonflé à bloc et en confiance sur l’outdoor, et on sait de quoi le pilote Red Bull KTM est capable dans de telles conditions; vent favorable. Après avoir loupé l’intégralité de la saison de Supercross en 2020 suite à une blessure au genou, Marvin Musquin faisait un retour en compétition sur l’outdoor et, après de longs mois d’inactivité, le pilote Français avait tout de même trouvé le chemin du podium à 3 reprises. En grand spécialiste de la discipline, Marvin n’a jamais terminé hors du top 4 final d’une saison MX US 450 depuis son arrivée dans la catégorie en 2016, il terminait vice-champion en 2017 et 2018, troisième en 2016 et 2019.

Maillot qui flotte au vent, dos découvert, poignée en coin et pilote accroché au guidon; ça vous rappelle quelqu’un ? Jason Anderson joue placé, même s’il a bien du mal à disputer l’intégralité des saisons d’outdoor. Il n’est d’ailleurs jamais parvenu à intégrer le top 3 final dans la discipline depuis son arrivée chez les professionnels en 2011. La saison MX US 2020 avait été rapidement écourtée pour le pilote Husqvarna après une blessure au bras, bras déjà largement amoché en 2019; Jason avait tout de même remporté la première manche de la saison à Loretta Lynn’s avant de jeter l’éponge deux rounds plus tard. On va vous le donner en mille; Jason Anderson n’a jamais remporté une épreuve d’outdoor, que ce soit en 250, ou en 450. Presque difficile a croire …

On miserait bien un petit billet sur Justin Barcia; et vous ? La GasGas semble lui aller comme un gant et personne ne serait étonné de voir cette dernière au rupteur, balancée à plat sur tous les sauts, et rouler devant cet été. Forçat physique et plus que généreux quand vient l’heure des contats en piste, Justin Barcia vient de réaliser une se ses plus belles saisons en 450 et Bambam à assurément le package complet pour retrouver les podiums en outdoor même si ce dernier n’a plus intégré le top 3 final d’une saison de Motocross US depuis 2015; ça commence à dater. Plus de Yamaha, plus d’excuses ?

Difficile de mettre 10 pilotes en avant tout en ignorant Aaron Plessinger vu la saison de Supercross US canon réalisée par le protagoniste. Poutant, le pilote Star Racing Yamaha – également au centre de nombreuses rumeurs – n’entre pas dans notre top 10 outdoor pour une raison toute simple. Le garçon n’a pas roulé en Motocross en 2020 – cause blessure – et n’intégrait qu’un seul top 10 sur les 7 épreuves auxquelles il participait en 2019 (tout en terminant 5 fois hors du top 15). Depuis, on s’accorde pour dire que de l’eau a coulé sous les ponts et qu’Aaron Plessinger a retrouvé de sa superbe, mais si les preuves ont été faites en Supercross, encore faudra-t-il les faire sur l’outdoor cet été.

Pour ce qui est des oubliés de ce top 10, il n’est visiblement plus question d’espérer un retour de Blake Baggett sur l’outdoor, bien que sa compagne ait laissé entendre que la famille Baggett allait reprendre “prochainement” du service. Malcolm Stewart avait espoir de trouver un arrangement avec Star Racing Yamaha sur l’outdoor, cet arrangement n’a pas été trouvé; le contrat Star Racing / Malcolm Stewart est arrivé à son terme après Salt Lake City 2. Christian Craig – blessé lors de la dernière épreuve 250 de la saison – roulera sur la 450YZF cet été sur l’outdoor aux côtés de Plessinger & Ferrandis.

Motoconcepts Honda ne roulera pas sur l’outdoor cette saison non plus, on entend même dire que la structure de Mike Genova se concentrera sur l’Arenacross en 2022 avec Mike Alessi et Vince Friese; ce qui laisserait alors McElrath, Tickle et Bloss sans guidon. Inconnue totale: Phil Nicoletti qui fait son retour sur l’outdoor cette année.

Dean Wilson n’a pas été oublié dans ce top; mais le pilote Ecossais n’a plus intégré le top 10 d’une saison d’outdoor depuis 2017. On ne serait toutefois pas étonné de le voir jouer placé sur quelques épreuves, tout comme le pilote HEP Suzuki Max Anstie qui avait déjà montré beaucoup de promesses pour sa première saison en 2020 et qui représente – pour beaucoup de fans – un élément de comparaison entre le niveau en mondial MXGP et le championnat AMA; à tort, ou à raison.

J-22

Médias