USA

Rumeur: Antonio Cairoli sur l’ouverture de l’outdoor US

Image: KTM

Fin 2021, au Supercross de Paris, la rumeur de la présence d’Antonio Cairoli sur l’outdoor US commençait déjà à faire le tour du paddock. Le pilote Italien, qui avait annoncé son retrait du mondial MXGP au terme de la saison 2021, a encore quelques cordes à son arc, et quelques cases à cocher sur sa “to do list”. Désormais testeur de choix pour le groupe Autrichien KTM, et également coach de Simon Langenfelder & Mattia Guadagnini pour Claudio de Carli, Antonio Cairoli semble bien parti pour reprendre du service de l’autre côté de l’Atlantique.

Depuis ce fameux Supercross de Paris, on n’avait plus entendu grand-chose au sujet du pilote Italien et de sa possible participation à l’outdoor US, et c’est Davey Coombs – Directeur de MX Sports Pro Racing – lui-même qui vient remettre le sujet à l’ordre du jour. Invité de James Stewart lors de son podcast “Bubba’s World”, Davey Coombs a laissé savoir que le numéro 222 avait été réservé pour l’Italien sur le championnat pour la saison 2022. “En septembre dernier, Antonio Cairoli a annoncé sa retraite et il a fait savoir à Jason Weigandt [RacerX] qu’il voulait faire quelques épreuves de notre championnat AMA. Nous avons donc réservé le numéro 222 juste au cas où il se déciderait, et nous entendons dire à présent que nous pourrions le voir lors des deux premières épreuves de la saison et qu’ensuite, il verra, tout dépendra de comment cela se passera pour lui”.

Et Jeffrey, dans tout ça ?

Dernièrement, c’est Jeffrey Herlings qui se retrouve sous le feu des projecteurs pour les mêmes raisons. Bien que blessé, le champion du monde MXGP en titre est au centre des rumeurs puisqu’il est également attendu – sinon espéré – sur le championnat de Motocross US, ne pouvant plus prétendre à défendre son titre sur le mondial. Information de dernière minute – à prendre avec des pincettes – il est arrivé à nos oreilles que Jeffrey Herlings venait tout juste de repasser sur le billard mais pour l’heure, la nature de cette opération ne nous a pas été communiquée. À chaque blessure du pilote Néerlandais, le même refrain. Pourtant, le garçon n’a plus mis les pieds aux USA depuis août 2017. Présent à Ironman il y a 5 ans, Jeffrey Herlings avait réglé tout le plateau US en signant le doublé avant de rentrer au bercail, just like that.

Davey Coombs a également commenté la rumeur de l’arrivée de Jeffrey Herling sur le championnat Américain cet été. “Il y a beaucoup de fumée autour de ce feu… J’espère que c’est vrai. Jeffrey Herlings se retrouve dans la situation où il ne peut plus espérer gagner le championnat du monde, mais il est presque certain qu’il va battre le record de victoires de Stefan Everts tôt ou tard. C’est une bonne occasion pour lui de venir en Amérique et tenter sa chance pendant l’été en tant que wildcard. Il peut le faire sans avoir à passer par la case Supercross. Le Supercross ce n’est pas quelque chose que vous apprenez dans la douzième année de votre carrière. Ce serait fantastique de le voir ici, alors croisons les doigts. Avec la blessure d’Aaron Plessinger et le fait que Marvin Musquin ne soit que sous contrat pour le Supercross, il ne reste plus que Cooper Webb [Chez KTM] et la question de savoir s’il sera présent où non. J’ai le sentiment que ce feu va très vite devenir très chaud …”

Pour finir, Davey Coombs a réagi à l’affaire Evgeny Bobryshev, désormais banni de la plupart des fédérations de Motocross, dont l’AMA. Le pilote Russe avait pourtant prévu de participer aux 3/4 du championnat Outdoor cette saison. “C’est malheureux et je me sens mal de le voir dans cette situation. Evgeny Bobryshev est Russe mais il vit aux Pays-Bas, et il avait prévu de rouler en Angleterre pour le championnat britannique. Le 6 mars dernier, la FIM a déclaré qu’elle ne travaillerait pas avec la fédération russe et les athlètes russes. C’est arrivé en F1 et le problème est qu’Evgeny était ici, aux USA. Il s’est entraîné et a roulé avec les frères Lawrence, sa femme est ici et il veut vraiment rouler aux USA mais la FIM ne veut pas reconnaître son statut de pilote parce qu’il est Russe. Elle n’acceptera pas sa licence et tant que la situation en Ukraine ne sera pas résolue, il lui sera très difficile de rouler en compétition. Qui sait quand cela va se terminer, j’espère que cela sera résolu avant le 28 mai et qu’Evgeny pourra rouler…”

Evgeny Bobyshev est contraint d’attendre, pour le moment …

Rumeur: Antonio Cairoli sur l’ouverture de l’outdoor US
Retour