USA

Tom Vialle, 2023 et le départ aux USA

Images: KTM

Un contrat de 3 ans avec KTM USA en poche, voilà Tom Vialle sur le point d’effectuer ses dernières courses sur le mondial MX2. On ne pourra que vous conseiller de vous rendre à Saint-Jean d’Angely les 20 & 21 août prochains pour encourager une dernière fois le jeune Français, toujours en lice pour un second titre mondial face à Jago Geerts et ce, en dépit d’avoir perdu une poignée de points Ô combien importants ces deux dernières semaines.

Quatre ans déja.

Les débuts sur la KT officielle, fin 2018 @Niek Kamper

Au terme de la saison 2018, et après avoir reçu un coup de fil de KTM alors qu’il évoluait encore sur l’Europe 250 pour la structure familiale CAP Racing, Tom Vialle part pour un essai en Belgique. En jeu, la possibilité de récupérer le guidon de Pauls Jonass chez les Autrichiens. L’essai, concluant, voilà Tom Vialle qui décroche son contrat chez Red Bull KTM pour évoluer sur le mondial MX2 en 2019, aux côtés de Jorge Prado. La suite, vous la connaissez probablement déjà. Tom remporte son premier GP dès sa première saison, en Suède, et l’histoire est lancée. Vainqueur de 7 grands prix en 2020, Tom marque le sport de son empreinte en devenant le 14ème Français à remporter un titre mondial; titre qui ne pourra être défendu la saison suivante, Tom Vialle se blessant à la main à l’entraînement en se faisant percuter par un autre pilote. Avec 3 GP manqués en début de saison, le pilote KTM terminera troisième du mondial MX2 en 2021 en perdant la seconde place lors de la dernière épreuve, épreuve qu’il devra également louper après s’être fracturé le pied. En 2022, Tom Vialle est de retour pour une dernière année sur le mondial MX2, année qui sera inévitablement marquée par le duel incessant avec Jago Geerts; « que le meilleur gagne ».

En moins de quatre ans, Tom Vialle est passé de l’outsider insoupçonné à l’un des meilleurs pilotes 250 du monde, et durant cette période, le Français aura remporté pas moins de 39 victoires de manche et 21 grands prix. Autant dire que du haut de ses 21 ans, Tom est déjà un pilote accompli, et ce dernier s’apprête désormais à poursuivre sa carrière de l’autre côté de l’Atlantique; au pays de l’oncle Sam.

2020, une saison que Tom n’est pas prêt d’oublier

Toutes les bonnes choses ont une fin.

Le départ de Tom Vialle pour les USA en fin de saison a été confirmé ce week-end à Lommel – en plus de la composition de l’équipe Red Bull KTM 2023 et de la non-participation de Jeffrey Herlings au MXDN de Red Bud. Un gros changement de plans pour le pilote Français qui avait prolongé son contrat de 4 ans avec KTM fin 2021 pour une dernière année en MX2 (en 2022) et trois saisons de mondial MXGP (jusqu’en 2025, donc).

Pas franchement emballé par l’appel de la catégorie MXGP, Tom Vialle a quelque peu revu son avenir et se trouve désormais sur le départ, départ qui prolongera ainsi sa carrière en 250 aux USA avec un, ou deux titres mondiaux en poche… Il est certain que le mondial perd l’un de ses meilleurs talents au profit des championnats Américains, mais l’idée de voir Tom Vialle en découdre avec les meilleurs pilotes AMA ne saurait nous déplaire à l’heure où les grilles du mondial peinent à se remplir.

L’annonce a été faite à Lommel, en présence des pilotes de l’usine Autrichienne, minus Standing Construct qui perd son statut factory en fin d’année

Qui dit KTM USA en 2023, dit Marvin Musquin, Cooper Webb, Aaron Plessinger, Maximus Vohland et très probablement, Aldon Baker. La technicité de Tom Vialle n’est plus à prouver, son éthique de travail et sa condition physique non plus; le Français aura vraisemblablement toutes les cartes en mains pour performer assez rapidement aux USA, mais attention à l’excès de zèle car la transition n’est pas simple, Marvin Musquin et Dylan Ferrandis pourront en témoigner. À l’époque nos deux Français avaient dû attendre leur seconde saison pour signer leur premier succès outre-Atlantique. Pour l’outdoor, Tom devrait être comme un poisson dans l’eau, mais le Français participera d’abord au championnat de Supercross US 250 en 2023 – reste à savoir sur quelle côte – et n’aura donc que quelques mois de préparation dans la discipline, discipline qu’il a un peu pratiquée à l’adolescence. La logique voudrait que Tom s’engage sur la côte Est, qui débute plus tard dans la saison, afin d’avoir un maximum de temps pour se préparer avant de se lancer dans le grand bain du Supercross US mais pour l’heure, place aux 4 derniers grands prix de la saison.

Tom Vialle : « Nous réalisons une autre belle saison cette année jusqu’ici en MX2, et le plan était de passer en catégorie MXGP dès 2023, mais j’ai vraiment senti que c’était le meilleur moment pour moi d’essayer, de voir si je pouvais réussir en Supercross. J’ai une piste près de chez moi et le SX est une tradition dans ma famille. J’ai vraiment hâte de voir ce que je peux faire, même si je sais qu’il faudra passer par un gros apprentissage pour être prêt pour 2023. Il faut rester réaliste, mais c’est fantastique d’avoir pu en parler avec Robert, Pit et les gars aux États-Unis et que cela se produise avec l’équipe Red Bull KTM. Cette équipe, c’est comme une autre famille pour moi donc il sera difficile de partir, mais c’est un nouveau chapitre vraiment excitant pour moi et j’ai hâte de partir et de commencer cette aventure. »

Un nouveau défi s’offrira à Tom Vialle la saison prochaine

Tom Vialle, 2023 et le départ aux USA
Retour