MXGP & Europe

Le Japon s’engage aux nations 2022 avec Jo Shimoda

Jo Shimoda participera à son tout premier Motocross des nations cette année. Le pilote Kawasaki Pro Circuit – vainqueur de l’épreuve de Motocross US disputée à Red Bud – évoluera sur un tracé qu’il affectionne tout particulièrement contre les meilleurs pilotes Européens en provenance du mondial, mais pas que. Actuel 3ème de l’outdoor US 250, et seul pilote réellement capable de venir inquiéter les frères Lawrence dans la discipline cette année, Jo Shimoda sera le fer de lance de l’équipe Japonaise lors des nations 2022. La participation de l’équipe Japonaise aux Nations est une excellente nouvelle après leur absence de l’édition 2021 disputée à Mantova.

Jo Shimoda (250), sera épaulé par Kota Toriyabe & Kainosuke Oshiro, qui évolueront en catégorie Open et MXGP. Les trois pilotes Japonais participeront à leur tout premier MXDN en Septembre et tenteront d’aller chercher la qualification pour les manches après avoir échoué en finale B en 2018 et 2019. Absents de l’édition 2017 en Angleterre, les Japonais se qualifiaient pour les manches pour la dernière fois en 2016, à Maggiora. L’équipe était alors constituée d’Akira Narita, Kei Yamamoto et Chihiro Notsuka, qui sautait sur Jason Anderson sur le saut d’arrivée.

Jo Shimoda a remporté son premier outdoor de carrière à Red Bud cette année

Depuis 1985 et la création du MXDN tel qu’on le connaît aujourd’hui, l’équipe Japonaise a participé à 21 Motocross des Nations (sur les 36 disputés). Ces 10 dernières années, les Japonais ont participé à 7 MXDN, mais n’ont atteint la qualification pour les manches qu’à deux reprises. L’équipe Japonaise n’a plus intégré un top 10 aux Nations depuis 2007, édition disputée à Budds Creek. Cette année-là, Akira Narita (23-36) évoluait aux côtés de Yoshitaka Atsuta (7-8) et Kazumasa Masuda (16-23) et les trois pilotes décrochaient la 7ème place de l’édition remportée par les Américains (Carmichael, Villopoto, Ferry) devant les Français (S.Pourcel, Renet & Aubin). Le meilleur résultat jamais signé aux nations par les Japonais reste une cinquième place, à Zolder (Belgique), en 2003.

À titre d’information, le Japon a déjà terminé 3 fois devant la France aux nations, en 1991, 2000 et 2003.

Le Japon s’engage aux nations 2022 avec Jo Shimoda
Retour