France

Un second titre de champion de France Nat. 125 pour Bastien Guillaume

Champion de France sur le National 125 en 2019, Bastien Guillaume n’avait pas été en mesure de défendre son titre en 2021 (le championnat ayant été annulé en 2020). Blessé au genou dès la première épreuve de la saison 2021, le pilote Auvergnat avait observé le championnat depuis le banc de touche, offrant son guidon 3RG à Victor Quiniou pour le remplacer; ce dernier finira troisième du championnat après avoir bataillé avec Axel Bruhaux et Gino Stefanni, qui décrochera finalement le titre. De retour aux affaires en 2022, Bastien Guillaume a décroché un second titre de champion de France National 125 au terme de la dernière épreuve qui s’est déroulée au Mas Rillier ce week-end, avec une partie en nocturne.

Un second titre de champion de France sur le National 125 pour Bastien Guillaume, son troisième titre national (Cadet+ 2x Nat.125) – Illustration

Avec deux victoires en poche sur les six premières épreuves de la saison (2 victoires pour Romain Jacquiot, une pour Germain Jamet, et une pour Pierre Goupillon), Bastien Guillaume abordait la finale du championnat avec 12 points d’avance sur le local de l’épreuve, Romain Jacquiot. Originaire de Clermont-Ferrand, Bastien Guillaume s’est pointé avec une délégation de supporters à Miribel – à l’instar de Romain Jacquiot – pour un duel final qui sera en partie éclipsé par la présence d’un certain Mathys Boisramé. Après une saison 2022 très difficile, le pilote Breton a fait une pige sur la finale du National 125. Sans grand suspens, Mathys s’est adjugé les deux manches en dépit d’une chute au départ du premier débat.

Pour le titre, les chances de Romain Jacquiot s’envoleront dès le départ de la première manche. Une chute dans les premiers mètres contraindra le vétéran à revenir depuis le fond du peloton pour arracher les 12 points de la 9ème position. Leader de presque toute la première manche, Bastien Guillaume se fera déborder en fin de course par Mathys Boisramé lors de son retour vers les avant-postes. En scorant les 22 points de la seconde place devant Renaud Renard, Lois Carlier & Gino Stefanni, Bastien Guillaume abordait l’ultime manche de l’année avec 22 points d’avance sur son plus sérieux rival, Romain Jacquiot. Un top 17 lui assurait alors le titre au terme de la seconde manche.

C’est d’ailleurs à la frontale que le pilote 3RG Racing disputera la seconde manche, lancée à 23h00 avec un éclairage de piste parfois partiel.

Une poignée de pilotes décideront de ne pas participer à la seconde manche

Les premiers tours de la seconde manche seront menés par Paul Stauder, qui se fera reprendre dans la 4ème boucle par Mathys Boisramé et Romain Jacquiot, tous deux sortis de grille dans le top 5. Romain Jacquiot ne se fera que peu distancer par Mathys Boisramé lors de cette manche, puisqu’il franchira la ligne d’arrivée à 5 secondes du Breton lors de l’ultime manche de l’année. Paul Stauder maintiendra sa troisième position jusqu’au drapeau à damiers et devancera Julien Couvat et Gino Stefanni. Parti aux portes du top 5, Bastien Guillaume n’aura qu’à assurer sa sixième place pour finalement décrocher le titre avec 15 points d’avance sur Romain Jacquiot.

Romain Jacquiot termine vice-champion cette saison – Illustration

Pour la victoire de journée, c’est Mathys Boisramé (1-1) qui s’y colle devant Bastien Guillaume (2-6) et Paul Stauder (6-3) qui signe son second podium de saison sur le National 125. Romain Jacquiot (9-2) prendra la 4ème place de journée devant Renaud Renard (3-8). Champion en titre, Gino Stefanni termine 6ème (5-5) à Miribel devant Arnaud Zavettori (7-7), Nicolas Simonnet (8-10), Axel Bruhaux (10-9) et Julien Couvat (DNF-4). Mention spéciale pour Lysa Raoux (28-20) qui inscrit des points parmi les garçons en seconde manche.

Ils sont 62 à avoir marqué au moins un point sur le national 125 cette saison, championnat qui s’est disputé sur 7 manches (8 étaient prévues au calendrier). Bastien Guillaume s’adjuge un second titre dans la catégorie en ayant remporté 2 manches sur les 14 disputés, tout en terminant 9 fois à la seconde place. Vice-champion cette saison, Romain Jacquiot est finalement celui qui aura remporté le plus de manches (5) cette saison; mais il compte aussi 3 résultats hors du top 8. Régulier cette saison, Renaud Renard termine troisième du championnat en ayant signé 5 podiums de manche. La bataille entre Pau lStauder et Nicolas Simonnet terminera finalement à l’avantage du pilote Ride On lors de la dernière épreuve. Champion l’an passé, Gino Stefanni termine de campagne 2022 à la 6ème place après avoir enchaîné les galères. On retrouve Lois Carlier, Arnaud Zavettori (absent sur trois épreuves), Germain Jamet (absent sur trois épreuves, plus un DNF-DNS à Miribel) et Axel Bruhaux dans le top 10 final du championnat.

Un second titre de champion de France Nat. 125 pour Bastien Guillaume
Retour
error: Uh, Oh !?!