Dylan Ferrandis “Je suis prêt à 85%”

Dylan Ferrandis “Je suis prêt à 85%”

Victime d’une chute à l’entraînement – résultant en une fracture de la main – la préparation d’intersaison de Dylan Ferrandis s’est retrouvée interrompue pendant quelques semaines, semaines cruciales pour le triple champion AMA – catégorie 250 – qui s’apprête à effectuer ses débuts en catégorie reine d’ici une petite semaine. Conscient de faire face à un manque de testing sur la 450YZF à l’approche de l’ouverture de la saison 2021, Dylan Ferrandis garde la tête sur les épaules et compte bien prendre ses marques au fur et à mesure des premières épreuves. Le pilote Star Racing Yamaha s’est récemment entretenu avec Don Maeda de SwapMotoLive …

Dylan Ferrandis – SwapMotoLive

Une saison 2020 parfaite, puis on est passé sur la 450 et j’ai fait de très bonnes premières semaines de testing avec l’équipe avant cette chute à l’entraînement.  Cette chute, ça a été une grosse perte de temps, l’intersaison est vraiment courte cette année et avec cette blessure, elle était encore plus raccourcie pour moi. Ce n’était pas ce que j’espérais mais ça fait partie du boulot. Désormais je suis de retour sur la moto et on a beaucoup roulé cette semaine.

La semaine dernière, on essayait simplement de revenir doucement sur la moto. On va aller à Houston en manquant d’entraînement, de testing, mais au moins je suis en mesure de rouler. 

Je pense qu’il va falloir être intelligent ne pas brûler les étapes, y aller doucement lors des premières épreuves pour apprendre de la catégorie, se faire à la moto, et tenter de s’améliorer course après course. […]

L’an dernier, vu que j’étais champion, le but était de gagner chaque course et ne pas gagner, c’était une contre-performance. En montant en 450 pour ma première année, je me dois d’avoir un état d’esprit différent. Je vais prendre les courses comme elles viennent, j’ai encore besoin de rouler sur cette moto ,de faire du testing, d’apprendre de cette moto avec l’équipe; il va falloir éviter de faire de grosses erreurs lors des premières épreuves, et de me cramer. La clef, ce sera d’être patient. […]

@Zoid Photos

J’aime le fait que les finales seront plus longues car on peut faire la différence surtout si on prend un mauvais départ où qu’on chute. Faire un championnat de 17 courses sera plus difficile à gérer, c’est évident. En 250, on a une pause après 6 épreuves et quand cette pause arrive, on est vraiment content de pouvoir se reposer. Je pense qu’il faudra gérer la saison en 450 et rester en forme jusqu’à la fin, il faudra faire attention. Physiquement, je me sens bien, je n’ai pas tant perdu avec ma blessure, c’est plus du côté du testing que j’ai perdu du temps. […]

Je pense que la 250 Star Racing Yamaha est tellement parfaite pour le Supercross et le Motocross que quand on monte dessus, il n’y a pas grand chose à faire. Tu peux monter dessus, rouler vite, et avoir la meilleure moto. Quand tu montes sur la 450, c’est bien différent, il faut régler la moto pour toi, et une 450 ne peut pas convenir à tout le monde. Il faut s’entourer des bonnes personnes, faire les bons changements, être intelligent et régler la moto pour ton style de pilotage. Sur la 250, pas vraiment besoin de faire ça, il y a de la puissance et c’est le plus important. En 450, il y a trop de puissance et parfois il faut savoir calmer le moteur. […]

Je dirai que je suis prêt à 85%. Ma main va bien. Cette semaine, j’ai roulé 4 fois, de longues journées, et ma main se porte bien, ce n’est plus un problème […].

 

 

Médias