MXGP & Europe

Dylan Wright marque l’histoire du MX Canadien en mondial

Dylan Wright marque l’histoire du MX Canadien en mondial

Un Canadien en MXGP, c’est un peu comme un Indien dans la ville; ça date.

Débarqué sur le mondial MXGP il y a tout juste une semaine grâce à GDR Honda et au soutien de la structure Honda 114 Motorsports, Dylan Wright vient déjà de marquer de son empreinte l’histoire du Motocross Canadien, à deux reprises.

En marquant ses premiers points dans la catégorie dès sa première tentative lors du premier GP disputé à Arco Di Trento (13-21), Dylan Wright succédait à Jean Sebastien Roy, dernier pilote Canadien en date a avoir inscrit des points dans la catégorie en … 1999. Jean Sebastien Roy terminait 11ème de la seconde manche 250 du GP des USA disputé à Budds Creek.

L’histoire ne s’arrête pas là, puisque Dylan Wright vient d’intégrer son premier top 10 d’épreuve en MXGP, toujours à trentino, grâce à un beau 9-10 en manches ce dimanche

Autant vous dire qu’il nous aura fallu fouiller dans les archives du mondial pour retrouver le dernier Canadien à avoir intégré le top 10 sur le mondial dans la catégorie. On est remonté presque 40 ans en arrière.

Ross Pederson

Il faut remonter à la saison 1983, lors du grand prix des USA disputé à Unadilla, pour retrouver un Canadien dans le top 10; un certain Ross Pederson terminait 5ème du GP 250, derrière David Bailey, Danny Laporte, Georges Jobe et Jo Martens. Autant dire 13972 jours plus tôt.

Il y a bien eu les top 10 de Doug Hoover et Glen Nicholson en 1986 lors du GP du Canada à Chatsworth, mais ces derniers évoluaient en catégorie 500CC, devenue catégorie MX3 en 2004; cette même année, la catégorie 250 devenait catégorie MX1 (désormais MXGP), et la catégorie 125 devenait catégorie MX2, telle qu’on la connaît toujours aujourd’hui.

Autant dire que rien n’était gagné pour Dylan Wright. Franchement pas habitué à devoir tout donner sur un tour lors des essais chronos, le pilote Canadien a terminé avant-dernier (30e) de sa première séance chronométrée à Arco Di Trento, à presque 5 secondes du meilleur tour signé par Jeremy Seewer. Malgré tout, le garçon a signé une très belle 13ème place en première manche. Pour l’anecdote, Dylan Wright a tenté de s’aligner sur la treizième grille en seconde manche, pensant que son résultat en première manche déterminait son emplacement sur la grille en seconde manche.

Le champion Canadien trouve déjà le chemin du top 10 en mondial MXGP @niklashampinen

Avance rapide, et trois jours plus tard, nouvelle tentative. Déjà du mieux. 21ème de la séance chronos à moins de 3 secondes de Jeffrey Herlings, Dylan Wright a marqué des points dans les deux manches (12-17) ce mercredi.

Encore plus à l’aise ce weekend, le pilote Canadien a signé le 17ème temps lors des essais, à seulement 1.7 secondes de Jeffrey Herlings, avant de terminer dans le top 10 dans les deux manches. Son 9-10 de ce weekend le place 9ème du GP, avec des chronos à seulement une seconde du meilleur tour d’un Tim Gajser, ou d’un Jorge Prado. Une adaptation plutôt rapide, et une entrée en matière réussie.

S’il continue sur cette belle lancée à Mantova, en voilà un qui devrait parvenir sans mal à intéresser quelques structures pour la saison 2022. Good Job, Dylan.

Image d’introduction: Thibaultphotography

Retour