Eli Tomac s’impose à Daytona

Eli Tomac s’impose à Daytona

En retrait derrière Ken Roczen et Cooper Webb en cette première moitié de saison, Eli Tomac se réveille à Daytona. Le champion de Supercross US 2020 signe une cinquième victoire à Daytona en 6 saisons et égale le record de succès jusqu’à présent détenu par Ricky Carmichael sur l’épreuve.

Rien n’a vraiment changé pour Eli Tomac ce weekend, à une exception près: le départ. Trop sur la défensive dans le premier virage et les premiers enchaînements, le pilote Monster Energy Kawasaki a perdu un bon paquet de positions dans les premiers mètres de course lors de la première moitié de saison, mais pas à Daytona.

Alors que Cooper Webb écarte son second virage dans le but de bloquer Ken Roczen, Eli Tomac se jette à l’intérieur pour prendre la tête  des opérations et par la suite, le pilote Kawasaki mènera l’épreuve de Daytona de bout en bout sans ne jamais être inquiété. Toujours monstrueux sur l’épreuve, la balade de santé permet non seulement à Tomac de reprendre quelques précieux points à ses adversaires, mais le remet également en confiance pour la suite du championnat alors qu’on s’attend à retrouver une triple épreuve d’Atlanta similaire à Daytona.

Oui, Eli Tomac s’était imposé en début de saison à Houston 2, mais non sans profiter des chutes de Chase Sexton, Adam Cianciarulo, puis plus tard, Zach Osborne … Ce weekend, personne n’a offert la victoire à Eli Tomac qui retrouve de sa superbe, jusqu’à quand ?

Coup d’éclat

Grosse, très grosse impression d’Aaron Plessinger qui prend sa revanche à Daytona après s’y être blessé au talon en 2019. Le pilote Star Racing Yamaha mettra non seulement la pression sur Ken Roczen pour la victoire en heat, mais débordera également Cooper Webb dans le sable en finale après un bon départ pour s’emparer de la seconde position et partir à l’assaut d’Eli Tomac. Aaron Plessinger ne parviendra pas à inquiéter le pilote Kawasaki et se fera surprendre par le retour de Cooper Webb dans le tout dernier enchaînement avant de se faire déborder devant le drapeau à damier; la spécialité du pilote Red Bull KTM. C’est quand même un premier podium de carrière dans la catégorie pour Aaron Plessinger qui laisse parler son émotion à l’arrivée.

Ken Roczen reste finalement le plus grand perdant de la soirée; septième au premier pointage, le pilote Honda HRC revient rapidement dans le top 5, et dans la roue arrière de Cooper Webb alors que 6 points séparent les deux hommes forts du championnat. Webb ne craquera pas sous la pression du pilote Allemand qui commet finalement une grosse erreur dans le 12ème tour et ouvre la porte à Malcolm Stewart. Alors que Roczen s’affaire à redoubler le pilote Yamaha, Cooper Webb en profite pour reprendre le large en troisième position.

Roczen parviendra à reprendre le meilleur sur Stewart mais Cooper Webb a déjà son attention portée sur Aaron Plessinger et sur son dépassement dans les derniers mètres. Quatrième ce weekend, Ken Roczen concède 4 points à Cooper Webb et 7 points à Eli Tomac.

Marvin Musquin, sixième de la finale devant Justin Barcia, abandonne sur un problème mécanique alors que Broc Tickle s’explose dans le sable en fin de course. Septième position pour Jason Anderson devant Chase Sexton, Justin Bogle et Dean Wilson. Onzième place pour Dylan Ferrandis à Daytona.

 

Ken Roczen ne compte plus que 2 points d’avance sur Cooper Webb à l’issue de cette 9ème épreuve du championnat; Eli Tomac revient à 24 unités du pilote Honda HRC alors que Justin Barcia (-46) et Malcolm Stewart (-56) complètent le top 5 provisoire.

Médias