France

François Doré, champion de France National 250

À domicile et devant son public, François Doré a décroché son premier titre de champion de France National à Iffendic ce dimanche, et succède ainsi à Calvin Fonvieille, titré l’an dernier au terme de 4 épreuves. La saison 2022, disputée sur 7 rounds, n’a pas manqué de piquant et aura vu pas moins de quatre pilotes différents s’imposer: Jeremy Bonneau, François Doré, Bastien Inghilleri & Julien Duhamel.

Le voilà, le titre tant attendu pour François Doré @leperelimpinpin

Sixième en 2018, vice-champion en 2019, quatrième en 2020 et sixième en 2021, François Doré s’adjuge enfin la couronne de champion de France National 250 cette saison, un titre après lequel le pilote Breton court depuis de nombreuses années. Talonné par Jeremy Bonneau toute la saison, François Doré arrivait à l’avant-dernière épreuve avec 7 points d’avance sur le pilote Husqvarna à Saint-Mamet, un écart que François parvenait à porter à 12 points à l’aube de la finale d’Iffendic, qui organisait également une épreuve du National 125 et 450 en parallèle, un rendez-vous inédit.

Jeremy Bonneau a enchaîné les pépins en fin de saison – Illustration @Coralie Sarniguet

Pris en sandwich entre les frangins Duhamel – (Nicolas & Julien) venus faire une pige sur le National –  lors des essais chronométrés, François Doré n’a pas loupé le coche en première manche en signant le meilleur départ et en menant tous les tours de la première course, pour s’imposer sans ne jamais être inquiété. Derrière le pilote KTM pointe alors – en début de manche – son plus grand rival, Jeremy Bonneau, qui ne pourra contenir le retour de Julien Duhamel à la mi-course; Bonneau troisième, voilà que l’écart entre les deux leaders se porte à 17 points avant la dernière manche de la saison. Parti hors du top 5, Kiliann Poll – qui était la veille sur le SX Tour d’Agen – termine quatrième en ayant trouvé l’ouverture sur Nicolas Duhamel dans le dernier tour.

Tino Basso, Killian Vincent, Enzo Douaud, Esteban Douaud et Jimmy Grajwoda complètent le top 10 en première manche.

Nicolas Duhamel était de la partie sur la finale du Nat.250 – Illustration @leperelimpinpin

La bataille pour le titre sera rapidement écourtée en seconde manche. Victime d’un problème mécanique dans les premiers mètres de la course – alors qu’il avait un moteur neuf – Jeremy Bonneau est contraint à l’abandon et la fin de saison est difficile à avaler pour le pilote Husqvarna qui comptabilise deux pépins mécaniques coup sur coup. Comptant plus de 25 points sur Kiliann Poll – troisième du championnat à l’entame de cette dernière manche – François Doré est assuré de décrocher le titre mais le Breton ne jouera pas pour autant la carte de la sécurité, menant les 6 premiers tours avant de se faire déborder par Kiliann Poll, puis par Julien Duhamel. Nicolas Duhamel, au sol alors qu’il jouait la victoire de manche, repartira 4ème derrière François Doré. Devant, Kiliann Poll tentera de contenir Julien Duhamel mais le pensionnaire du MC Romagné trouvera l’ouverture dans le 12ème tour, et s’imposera en seconde manche, mais également au général de la journée. Second, Kiliann Poll devance François Doré, Nicolas Duhamel & Tino Basso en seconde manche.

On retrouve Enzo Douaud, Killian Vincent, Esteban Douaud, Dorian Juin & Remy Anger dans le top 10 de cette dernière manche de la saison.

Julien Duhamel remporte la journée d’Iffendic – Illustration

Pigiste sur le National 250, Julien Duhamel (2-1) monte sur la plus haute marche du podium de journée à Iffendic devant le nouveau champion de France, François Doré (1-3). Kiliann Poll (4-2) monte sur un énième podium cette saison, et profite également de l’abandon de Jeremy Bonneau en seconde manche pour s’adjuger la place de vice-champion de France National 250. Nicolas Duhamel (5-4) et Tino Basso (6-5) complètent le top 5 de journée à Iffendic.

Enzo Douaud (8-6), Killian Vincent (7-7), Esteban Douaud (9-8), Jeremy Bonneau (3-DNF) et Dorian Juin (15-9) complètent le top 10 de journée.

 

La saison de National 250 se termine donc avec un champion de France National 250 Breton, François Doré, qui compte 27 points d’avance sur Kiliann Poll. Le pilote WRT Globex et vice-champion 2022 a été celui qui a remporté le plus de manches cette saison: 5. Avec une manche blanche à Iffendic, Jeremy Bonneau termine finalement troisième du championnat, à 37 points de François Doré. Tino Basso (-97) termine quatrième du championnat de France Nat.250 2022 devant Bastien Inghilleri (-140), blessé à Fublaines et absent lors des deux dernières épreuves. Alex Poulain termine 6ème du championnat devant Adrien Lamour – vainqueur d’une manche cette saison mais également absent des deux derniers rounds. On retrouve Enzo Douaud, Lucas Robert & Jimmy Grajwoda dans le top 10 final du championnat.

Le podium final du Nat.250 @leperelimpinpin

Julien Duhamel – 1er: « Lors des essais chrono je fais 3ème à 0,9 de la pole que mon petit frère a signé … [rires]. En première manche je pars à la 7e place, je fais une grosse remontée pour finir second à 4 secondes du vainqueur; j’étais déçu de ne pas avoir doublé plus vite en début de manche car la victoire était à ma portée . En deuxième manche je pars 5e, je remonte rapidement 4e en bagarre avec les trois premiers et je profite d’une erreur de mon petit frère qui venait de passer en tête pour passer troisième. À mi-manche j’ai haussé mon rythme pour aller chercher la victoire. Je suis super content de mon week-end, c’était ma première participation à un national et je me suis régalé tout le week-end, une très bonne ambiance entre les pilotes et une super organisation de la part du club d’Iffendic, j’ai bien aimé le nouveau tracé qui est plus rapide qu’avant. Pour ce qui est de la suite, je serai présent à la coupe des régions en MX1. En ce qui concerne l’année prochaine, tout est encore assez flou pour savoir sur quel championnat je vais partir car je rentre en formation pour le DEJEPS pour devenir entraîneur moto. »

Kiliann Poll – 3eme: « Sacré week-end , samedi j’ai participé au Supercross d’Agen, pour la première fois en SX1 avec la 350 SXF de mon Team WRT Globex , 6eme en demi-finale et 13em3 en Finale , je me suis vraiment bien amusé. Luc et mon père on conduit toute la nuit pour passer mes motos au contrôle technique à Iffendic à 7h30 le lendemain matin. J’ai eu un peu de mal à retrouver mes marques en début de journée, je signe le 6eme temps aux essais chronos. Départ pas top en première manche aux alentours de la 10eme place , je réussi à remonter 4eme dans la roue du troisième sur la ligne d’arrivée. Départ 3 en seconde manche, je passe en tête pour quelques tours avant de me faire doubler par Julien , je fais 2 de la manche , 3 de la journée et finalement 2 du championnat suite à l’abandon de Jeremy. Pour l’anecdote, on a cassé le moteur du camion 10 km après notre départ du circuit. À 10 km près , je n’aurais pas pu participer à cette finale … »

François Doré, champion de France National 250
Retour