Jago Geerts vice-champion du monde MX2

Jago Geerts vice-champion du monde MX2

C’est finalement Yamaha qui truste les deux plus hautes marches du podium de la catégorie MX2 au terme de la saison 2021. Jago Geerts égale son résultat de la saison 2020, lors de laquelle il terminait vice-champion du monde derrière le Français Tom Vialle. Cette fois-ci, le duel avec le pilote Red Bull KTM s’est déroulé pour le gain de la seconde place, Maxime Renaux ayant déjà décroche le titre de champion du monde à Trentino. Un abandon de Vialle en première manche viendra sceller la saison 2021 du pilote Red Bull KTM.

On assiste à une première manche noire pour l’équipe Red Bull KTM en MX2 avec un abandon de Tom Vialle et une chute de René Hofer qui emmènera Mattia Guadagnini au sol. La place de vice-champion s’envole pour le pilote Français lors de cette manche alors que Jago Geerts remporte le débat après avoir débordé Tom Vialle – auteur du holeshot – dans les premiers tours.

Jago Geerts remporte le dernier GP de la saison et s’adjuge la place de vice-champion du monde MX2 2021

Geerts premier, Vialle second, Hofer troisième, on retrouve Kay de Wolf et Mattia Guadagnini dans le top 5 alors que Maxime Renaux pointe en 6ème position à la mi-course.

À 8 minutes de la fin du temps réglementaire, René Hofer chute dans un virage, le même qui avait posé problème à Herlings ce dimanche. Percuté par Mattia Guadagnini qui chute à son tour, René Hofer devra passer par la pitlane. Quelques secondes plus tard, c’est Tom Vialle qui abandonne, se plaignant de douleurs au poignet gauche alors qu’il tentait de revenir sur Jago Geerts.

Devant, Jago Geerts compte alors plus de 15 secondes d’avance sur Kay de Wolf, qui se fera attaquer par Maxime Renaux en fin de manche, mais le jeune Néerlandais tiendra le coup et conservera sa seconde place.

On retrouve Mikkel Haarup et Mattia Guadagnini dans le top 5 après une chute de Jed Beaton dans le dernier tour, qui termine 7ème devant Brian Hsu, Andréa Adamo et Wilson Todd en première manche.

Arrivé avec 7 points de retard sur Tom Vialle, Jago Geerts s’empare de la seconde place provisoire au championnat au terme de cette première manche, et compte alors 18 points d’avance sur le pilote Français qui ne prendra pas part à la seconde manche.

Un poignet douloureux suite à une chute en première manche, et voilà que Tom Vialle perd la seconde place du championnat @KTM

En seconde manche, Mattia Guadagnini signe le holeshot et devance son coéquipier René Hofer, tandis que les Yamaha Boys Maxime Renaux et Jago Geerts leur emboîtent le pas en troisième, et quatrième position. Jago Geerts débordera Guadagnini et Hofer dans un seul et même virage mais sera immédiatement repris par Guadagnini. Un point mort en fin de premier tour verra Jago Geerts débordé par Maxime Renaux. Rapidement débarrassés des deux officiels KTM, Maxime Renaux et Jago Geerts s’emparent ensuite des deux premières places et creuseront l’écart sur le reste de leur concurrent. Au contact de Maxime Renaux pendant toute la manche, Jago Geerts tente d’aller chercher un dernier doublé cette saison, mais une chute dans le tout dernier tour le contraindra à se contenter de la seconde place de la manche; malgré tout, le pilote Belge remporte la journée, et le dernier GP de la saison 2021.

Troisième de cette première manche, Mattia Guadagnini devance René Hofer d’un cheveu sur la ligne d’arrivée alors que Conrad Mewse termine 5ème, son premier top 5 de manche de saison. Derrière le pilote Hitachi KTM, la bataille fait rage entre Mikkel Haarup, Kay de Wolf & Jed Beaton. C’est finalement de Wolf qui s’emparera de la sixième place de la manche, synonyme de podium de journée après sa seconde place dans le premier débat.

Jago Geerts (1-2) devance Maxime Renaux (3-1) et Kay de Wolf (2-3) sur le podium de journée. On retrouve Mattia Guadagnini (5-3) dans le top 5 de journée, devant Mikkel Haarup (4-7) qui signe son premier top 5 d’épreuve de l’année.

6ème place pour Conrad Mewse (6-5) devant Jed Beaton (7-8), René Hofer (13-4), Andréa Adamo (9-10) et Simon Laengenfelder (11-11).

Maxime Renaux second de la journée, et vainqueur de la dernière manche de la saison.

Maxime Renaux champion, Jago Geerts vice-champion, Tom Vialle troisième, c’est finalement Mattia Guadagnini qui s’empare de la quatrième place au championnat en devançant Jed Beaton et René Hofer. Kay de Wolf, Thibault Benistant, Ruben Fernandez et Simon Laengenfelder complètent le top 10 final du championnat.

Médias