Jeffrey Herlings « En temps normal, le gars qui se blesse, c’est moi »

Jeffrey Herlings « En temps normal, le gars qui se blesse, c’est moi »

Jeffrey Herlings l’a échappé belle ce dimanche après avoir chuté avec Jorge Prado sur le saut d’arrivée lors de la première manche MXGP. Red Bull donne des ailes mais ne garantit pas toujours un atterrissage de tout repos. Le pilote Espagnol a terminé sa journée à l’hôpital afin d’y passer des examens qui – aux premières nouvelles – s’avèrent rassurants. Second de la journée malgré tout, Jeffrey Herlings (2-3) redonne la plaque rouge à Tim Gajser.

Jeffrey Herlings: « Qu’est-ce que je peux dire ? La journée a aussi bien démarré qu’elle a mal terminée. J’étais vraiment bien lors des essais et en première manche, j’ai pris un très bon départ. J’ai été en mesure de doubler Jorge, il m’a redoublé, j’ai fait des erreurs et je n’ai pas vraiment réussi à trouver le rythme lors des quinze premières minutes de la manche, mais quand je l’ai trouvé, j’ai réussi à revenir sur Jorge. On sait tous que Jorge n’est pas le pilote le plus simple à doubler, et qu’il défend ses trajectoires. Il n’y a rien de mal à ça, mais sauter de travers …. je ne suis pas certain que ce soit la chose la plus sûre à faire. J’étais en l’air, il s’est déporté de gauche à droite et on a chuté tous les deux.

En temps normal, le gars qui se blesse, c’est moi. Mais cette fois, ça s’est plutôt bien passé pour moi. J’avais juste mal au genou, rien de bien méchant mais avec le choc, ça me fait mal pour l’instant. Je vais avoir besoin de quelques jours pour récupérer de cette chute, c’est pourquoi en seconde manche j’ai juste tenté de finir sur le podium.

Teutschenthal, ce n’est pas mon tracé favori. Finir dans le top 3 ici, ça me va. Une fois que je me suis retrouvé en troisième position en seconde manche, je n’ai même pas cherché à revenir sur les gars de devant, je savais que j’avais de la chance d’être en piste lors de cette manche donc j’y suis allé tranquillement et j’ai pris la seconde place de la journée. J’ai hâte d’être en France désormais, j’ai sept jours pour récupérer et je pense que dans sept jours, je serai de nouveau en forme. J’espère me battre devant avec les autres là-bas aussi. »

@Ray Archer

Médias