MXGP & Europe

Jeremy Seewer remporte le grand prix de France

C’est Jeremy Seewer qui s’impose à Ernée, et décroche sa troisième victoire de grand prix en catégorie MXGP en France ce week-end. Malgré sa 24ème place sur la grille de départ – n’ayant pas pris part à la manche qualificative du samedi – le pilote Monster Energy Yamaha est parvenu à signer deux bons départs qui lui auront permis d’aller chercher son premier succès de la saison en devançant Jorge Prado (2-3) et son coéquipier Glenn Coldenhoff (12-1), qui n’avait plus gagné de manche en mondial depuis la Lettonie, en 2020.

Avec 9 des 13 meilleurs pilotes MXGP du moment placés à l’extérieur sur la grille, on s’attendait à un départ pour le moins chaotique lors des manches, et le premier départ de la journée nous aura donné raison. Un accrochage général au bout de la ligne droite envoie Tim Gajser, Mitch Evans, Glenn Coldenhoff, Pauls Jonass, Alberto Forato et Calvin Vlaanderen au tapis, mais embarque également Maxime Renaux.

C’est Jorge Prado qui s’en sortira le mieux, parvenant à signer un énième holeshot devant Jeremy Seewer, Henry Jacobi, Brent Van Doninck et Jeremy Van Horebeek. Le pilote Espagnol mènera 15 des 17 tours de la manche avant de se faire déborder par un Jeremy Seewer incisif de bout en bout. Pour la troisième place, on retrouvera des pilotes pour le moins inhabituels; Henry Jacobi tiendra la cadence pendant les 2/3 de la manche avant de se faire déborder par le pilote Riley Racing Brent Van Doninck qui ira chercher son premier podium de manche (3e) en catégorie reine.

Jeremy Seewer renoue avec la victoire de manche à Ernée

15ème au premier pointage, Tim Gajser devra sortir une grosse manche pour aller sauver les points, non sans couper la piste après une erreur sur le haut du circuit, puis de chuter dans les derniers tours alors qu’il était en mesure d’aller chercher la troisième place. Le leader du championnat termine 5ème de la première manche derrière l’Allemand Henry Jacobi.

On retrouve Jeremy Van Horebeek, Ruben Fernandez, Ben Watson, Maxime Renaux et Jordi Tixier dans le top 10. 7ème en début de manche, Benoit Paturel se fera envoyer au tapis par Ruben Fernandez, et terminera la manche en 14ème position. Pierre Moine termine 24ème, tandis que Christophe Charlier se voit contraint d’abandonner.

Pas de drama au départ de la seconde manche, mais un nouveau holeshot signé Jorge Prado qui voit cette fois-ci Glenn Coldenhoff lui emboîter le pas, suivi de Benoit Paturel sur sa Honda SR Motoblouz. Malheureusement, le Français chutera à la réception d’un saut dès le premier tour, et sera contraint à l’abandon. Paturel hors-jeu, Jeremy Seewer s’empare de la troisième place devant Ruben Fernandez et Maxime Renaux; le Français devance alors Tim Gajser dans les premières minutes de course, mais se fera finalement déborder dans le 6ème tour.

Un GP à domicile compliqué pour Maxime Renaux

Jorge Prado – en tête – se retrouvera de nouveau sous la menace d’un pilote Factory Yamaha, en la personne de Glenn Coldenhoff cette fois-ci. Comme en première manche, l’officiel GasGas baissera de rythme en seconde moitié de course et Glenn Coldenhoff trouvera l’ouverture sur l’Espagnol dans le 11ème tour. Déchaîné, Jeremy Seewer se lancera également à la poursuite de Jorge Prado, emmenant avec lui Tim Gajser, qui finira par perdre l’avant dans un virage avant de se faire décrocher. Pour assurer sa victoire de journée, Jeremy Seewer n’ira pas par 4 chemins, s’infiltrant dans une trace intérieure inexistante en bas d’une descente pour bousculer Jorge Prado et faire place nette. Second derrière son coéquipier Glenn Coldenhoff, Jeremy Seewer assure la victoire de GP en devançant Jorge Prado, Tim Gajser et Ruben Fernandez (5e) dans ce second débat.

Sixième en seconde manche, Maxime Renaux connaît un GP de France compliqué et marqué par des chutes le samedi, comme le dimanche. Maxime devance Pauls Jonass, Jeremy Van Horebeek, Ben Watson et Mitch Evans (10e) en seconde manche.

11ème place pour Jordi Tixier, 17ème place pour Christophe Charlier, et 23ème place pour Pierre Moine. Abandon pour Calvin Vlaanderen, qui percutera la moto de Benoit Paturel après la chute du Français dans le premier tour.

Une grosse chute pour Benoit Paturel en seconde manche, après un très bon départ

Jeremy Seewer (1-2) s’impose ce week-end devant Jorge Prado (2-3) et Glenn Coldenhoff (12-1). Pour la troisième fois consécutive, Tim Gajser (5-4) loupe le podium de grand prix. Le Slovène termine 4ème de ce grand prix de France, devant l’Espagnol Ruben Fernandez (7-5).

On retrouve Brent Van Doninck (3-12), Jeremy Van Horebeek (6-8), Maxime Renaux (9-6), Ben Watson (8-9) et Pauls Jonass (11-7) dans le top 10 de journée. 11ème place pour Jordi Tixier (10-11), 17ème place pour Benoit Paturel (14-DNF), 20ème place pour Christophe Charlier (DNF-17) et 26ème place pour Pierre Moine (24-23).

Arrivé à Ernée avec 66 points d’avance sur Maxime Renaux au championnat, Tim Gajser compte désormais 73 points d’avance sur le Français; de quoi tirer du positif d’un week-end compliqué en Mayenne. Jeremy Seewer (-99) et Jorge Prado (-106) sont toujours au coude à coude pour la troisième place du championnat.

 

Jeremy Seewer remporte le grand prix de France
Retour