Justin Barcia “On veut gagner plus d’épreuves”

Justin Barcia “On veut gagner plus d’épreuves”

Un podium 100% Autrichien à Orlando 2. Troisième de la finale 450 derrière Cooper Webb et Marvin Musquin, Justin Barcia ne s’est pas ménagé pour contenir les assauts d’Eli Tomac, puis Ken Roczen, pour monter sur son troisième podium de saison. Actuellement 4ème du provisoire, Justin Barcia compte 44 points de retard sur le leader du championnat à l’entame de la seconde moitié de saison. Le vainqueur de l’ouverture de saison à Houston compte bien retrouver la plus haute marche du podium d’ici les prochaines semaines …

Justin Barcia, en conférence de presse

“La pression était intense. Je pouvais voir une moto verte derrière moi dans chaque virage à 180 degrés. Lors de la première moitié de la finale, je ne passais pas bien dans les whoops, je les sautais, mais çà ne fonctionnait pas pour moi, donc j’ai commencé à les dribbler. À partir du moment où j’ai dribblé les whoops, j’ai pris un peu d’avance, c’était cool. Ken Roczen est arrivé ensuite, double peine pour moi.

À partir du moment ou j’ai commencé à dribbler les whoops, j’ai repris un peu de terrain sur Marvin mais j’étais juste un peu trop loin à cause de mes mauvais tours en début de finale. La pression était vraiment forte avec Eli, puis ensuite avec Ken à la fin. C’était une journée de dingue pour moi. Je suis tombé lors des essais, et j’ai dû me remettre sur pied. Je me suis qualifié 18ème, et ce n’était pas terrible. Je n’ai pas été en mesure de faire de testing la semaine précédente, mais je prévois d’en faire un peu avant Daytona pour améliorer la moto dans certaines conditions. Quoi qu’il en soit, l’équipe a vraiment fait du bon boulot à Orlando 2. Il faut vraiment que je continue de prendre de bons départs pour être dans de bonnes positions. […]

Après cette chute lors des essais, c’était difficile. Se qualifier en 18 position, ce n’est pas vraiment idéal pour la confiance. J’avais bien mal aux côtes, mais je ne pense pas m’être cassé quoi que ce soir, ça aurait été vraiment la m*rde. C’était une matinée un peu étrange pour moi. Je me sentais bien, puis je suis tombé, une chute stupide. A la réception du saut d’arrivée, je pense que j’ai trop freiné du frein avant et je me suis mis un gros par-devant. Revenir de ça et finir troisième en finale, ça demandait beaucoup de force mentale. “Never Give Up”.[…]

Les conditions n’étaient pas les plus optimales pour moi, je fais partie des gars qui aiment quand il y a beaucoup de traction; mais bon, ça m’apprend à être plus souple sur la poignée. Tout est encore très récent pour moi avec l’équipe, on s’entend super bien, mais on cherche encore certaines choses. Dans l’ensemble, je suis super content de l’équipe et de tout le groupe KTM, de la moto et de tout le reste, mais nous avons encore du travail à faire et on veut gagner plus d’épreuves.”

Images: GasGas / Align Media

Médias