MXGP & Europe

Les frères Coenen à l’assaut du mondial MX2


En quelques saisons, les jumeaux Coenen ont franchi les étapes à un rythme fulgurant. Encore présents en 85 en 2019, Lucas et Sacha sont désormais officiels au sein des équipes KTM & Husqvarna et s’apprêtent à faire leurs débuts sur le mondial MX2 après de belles prestations d’intersaison.

Retour en arrière. Encore engagés sur l’Europe 85cc en 2019, Sacha et Lucas termineront respectivement 4e et 6e des poules EMX85 Nord-Ouest avant de prendre la direction de la finale de l’Europe 85 à Loket. En ce 28 juillet 2019, Sacha s’adjugera une 18ème place en République Tchèque et Lucas, une 20ème place et ce, quelques semaines après une 20ème et une 25ème place sur le Mondial Junior disputé en Italie. Fin 2019, les deux espoirs Belges voyaient la structure Grizzly Yamaha fermer ses portes.

De retour au sein de leur structure personnelle – CJT Racing – avec l’aide de KTM Belgique en 2020, les Coenen débarquaient sur les championnats de France. Monté en 125 à l’intersaison, Lucas Coenen terminera dixième du championnat de France Junior, en dépit d’avoir loupé la finale (le championnat comptait alors 3 épreuves, Covid-19 oblige) sur une blessure au poignet. De son côté, Sacha prolongeait une saison de plus en 85, et s’adjugera le titre de champion de France Espoirs en remportant 5 des 6 manches disputées.

Sacha n’était pas passé loin du sans faute sur le championnat de France Espoirs en 2020

Vu la vitesse et le talent affiché par les jeunes frangins, il ne faudra pas longtemps avant de recevoir une offre pour disputer l’Europe 125. En 2021, Sacha et Lucas intègrent donc l’équipe Bud Racing Kawasaki avec de belles ambitions sur le championnat de France Junior, mais également sur l’Europe 125.  En France, Lucas et Sacha se partageront toutes les victoires de manche, ne laissant filer qu’une occasion à Xavier Cazal de s’imposer à Castelnau-de-Levis. C’est finalement Lucas qui décrochera le titre, pour 5 points d’avance sur son frangin Sacha; la concurrence fraternelle ne faisait alors que commencer. Sur l’Europe, les Coenen feront rapidement des étincelles et, dès leur première saison dans la catégorie, ils décrocheront leur première victoire de manche. Blessé à la mi-saison, Sacha ne pourra espérer intégrer le top 10 final du championnat tandis que son frère Lucas, auteur du doublé lors des deux derniers rounds, prendra la troisième place finale.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Si vous étiez à Ernée en 2021, vous avez probablement assisté au show Coenen en 125

Après cette première saison d’Europe 125, les frères Coenen se sépareront de l’équipe Bud Racing Kawasaki, et rejoindront BT Racing Husqvarna pour faire la transition sur l’Europe 250 à l’âge de 15 ans. Une saison d’apprentissage de la catégorie, lors de laquelle le titre ne passera pas bien loin pour Lucas Coenen qui, en dépit de 4 manches blanches, atomisera la concurrence en fin d’année en remportant 7 manches à l’occasion des 4 dernières épreuves; le titre sera toutefois décroché par le Néerlandais Rick Elzinga mais l’histoire aurait pu être toute autre sans les déboires de Lucas dès l’ouverture du championnat à Mantova; avec des si … Pour Sacha, la première saison d’Europe 250 sera plus difficile et surtout, ponctuée de hauts et de bas. Très rapide, le jeune Belge manquera de régularité en dépit d’avoir la vitesse pour décrocher les podiums dans la catégorie; Sacha terminera 19ème cette année-là.

En 2022, Sacha et Lucas évoluaient pour BT Husqvarna

Une année sur l’Europe 125, une année sur l’Europe 250, et déjà, les frères Coenen débarquent sur le mondial MX2. Avant même le début de l’intersaison, on avait eu vent de la signature des missiles Belges chez Diga Procross KTM, mais la structure de Justin Amian fermera ses portes au terme de la saison 2022. De là, les frangins Coenen seront intégrés aux structures officielles du groupe KTM: Sacha chez Red Bull KTM, et Lucas chez Nestaan Husqvarna. En seulement 3 ans, la progression de Lucas et Sacha dans les rangs a été fulgurante et les noms des deux garçons pendent désormais à toutes les lèvres.

Après Montearagon – épreuve d’ouverture du championnat Espagnol remportée par Lucas – les Coenen ont pris part à l’international d’Italie en présence de quelques gros bonnets du mondial MX2, histoire de prendre le pouls avant de partir pour l’Argentine. Déjà, Lucas et Sacha ont montré qu’ils avaient le bagage pour venir jouer des coudes avec les meilleurs pilotes de la catégorie, tel qu’un Simon Langenfelder, un Thibault Benistant, un Kay de Wolf, un Liam Everts ou encore un Andrea Adamo. Oui, la relève Belge se porte bien.

Lucas Coenen signe un second succès à l’intersaison en remportant l’épreuve d’Arco Di Trento @Husqvarna

Septième à Ponte A Egola, Lucas Coenen ira chercher la victoire ce dimanche à Arco Di Trento en réalisant deux grosses manches. Dans la première, le pilote Nestaan Husqvarna ne lâchera pas la roue arrière de Thibault Benistant jusqu’au drapeau à damier, pour terminer second de l’officiel Yamaha, à moins d’une seconde. Second du premier débat, Lucas ira chercher la victoire avec 5 secondes d’avance sur Andrea Adamo en seconde manche; victoire qui le propulse sur la plus haute marche du podium de l’épreuve, devant Thibault Benistant. C’est finalement le Français qui décroche le titre sur l’international d’Italie, pour 10 points d’avance sur Lucas.

“Le week-end s’est bien déroulé” avouera Lucas. “J’ai suivi le leader pendant toute la première manche, mais il était difficile de doubler sur ce tracé. C’était vraiment bon pour la confiance. J’ai pris un bon départ en seconde manche et j’ai fait quelques dépassements pour prendre la tête. Je prenais du plaisir devant, et j’ai contrôlé ma manche. C’est ma seconde victoire à l’intersaison, donc tout se passe bien pour l’instant.”

Sacha Coenen monte sur la troisième marche du podium à Arco Di Trento @KTM

La pub' permet de rester indépendant, et gratuit !

De son côté, Sacha terminera 18ème à Ponte A Egola mais montrera son réel potentiel à Arco ce dimanche. La tornade orange, animée par la fougue, signera les deux meilleures sorties de grille en manche. Troisième du premier débat derrière Benistant et son frangin Lucas, Sacha signera quelques tours en tête en seconde manche. Une petite chute alors qu’il était second le verra relégué en troisième position, débordé par Rick Elzinga. En fin de manche, ce sont Andrea Adamo et Thibault Benistant qui parviendront à faire la jonction sur l’officiel KTM. Son 3-5 en manches lui assurera la troisième place à Arco Di Trento, derrière Lucas & Thibault Benistant. Il termine son international d’Italie à la neuvième position.

“C’était un bon week-end” commentera Sacha. “J’avais une bonne vitesse aux essais libres et qualificatifs, et c’était une belle progression par rapport à la première épreuve, surtout que je n’attaquais pas tant que ça. J’ai pris un bon départ en première manche et je me suis retrouvé second. J’ai fait une petite erreur et je suis passé troisième, mais je suis resté là pendant toute la manche. J’ai fait le holeshot en seconde manche et j’ai mené quelques tours. J’ai perdu l’avant dans un virage, mais on a beaucoup appris à propos de nos réglages pour les suspensions sur ce terrain. On a fait des progrès, on est sur le podium, donc je suis content.”

Du haut de leurs 16 ans, Lucas et Sacha Coenen sont d’ores et déjà attendus comme des animateurs du mondial MX2. Une longue saison les attend désormais et, alors que les premières esquisses d’intersaisons sont prometteuses, place à l’apprentissage de la catégorie MX2, étape par étape.

Au sein du groupe KTM, on a déjà prouvé que les programmes des jeunes recrues fonctionnaient à merveille pour ne citer que les évolutions de Tom Vialle et Kay de Wolf au sein de ces derniers. Alors que Jago Geerts s’apprête à effectuer sa dernière saison sur le mondial MX2 en 2023, la relève Belge semble déjà bien assurée avec les frères Coenen, sans oublier un certain Liam Everts également officiel KTM cette année. Reste à savoir combien de temps les jumeaux Coenen évolueront encore sur le continent Européen; ces derniers n’ayant jamais caché leur intérêt pour un certain championnat Américain. Mais pour l’heure, place à l’Argentine. J-19.

Les frères Coenen à l’assaut du mondial MX2

Retour