Malcolm Stewart « Je m’entraîne avec Aldon Baker, c’est un gros changement »

Malcolm Stewart « Je m’entraîne avec Aldon Baker, c’est un gros changement »

Après 7 ans d’absence sur l’outdoor, Malcolm Stewart s’apprête à retrouver la discipline en 2022, mais ce n’est pas le seul gros changement que mookie effectuera suite à sa signature pour deux ans avec l’équipe Rockstar Energy Husqvarna. Après avoir déménagé en à Clermont – en Floride – Malcolm Stewart a commencé à suivre le programme d’Aldon Baker et disposera – enfin – d’une intersaison complète pour s’adapter à sa nouvelle monture, et préparer la nouvelle saison. Vivement 2022 …

Malcolm Stewart – SwapMotoLive: « Depuis que je suis arrivé en 450, j’ai toujours su que j’avais la vitesse, mais j’ai changé de team à chaque fois, à gauche et à droite, et je suis content d’avoir cette opportunité d’avoir un contrat de 2 ans. Ça fait un bail que je change de moto chaque saison, et je suis content d’être chez Husqvarna maintenant car c’est clairement une moto sur laquelle je voulais rouler. Tous les gars qui ont roulé dessus, que ce soit en 250 ou 450, ont eu des résultats avec. […]

On a signé le deal rapidement, juste après le Supercross. J’ai roulé sur la moto tout l’été pour m’y habituer. Je m’entraîne avec Aldon Baker, c’est un gros changement pour moi mais je prends du plaisir. La saison de Supercross arrivera avant même qu’on ne s’en rende compte. Il y a aussi le Motocross; je n’ai pas roulé sur l’outdoor depuis un bail, ce sera bon de faire quelque chose de différent. La dernière fois que j’ai roulé sur l’outdoor, je crois que c’était 2014, ça remonte, ça fait bien trop longtemps. Le 27 sera là sur l’outdoor cette fois. […]

Il paraît que l’on a ce que l’on mérite, et ça fait un bail que je montre que j’ai la vitesse. Je me souviens qu’il y a 2 ans, je me disais que si je faisais des résultats, le reste viendrait. C’est ce que j’ai fait. En 2020 j’ai fait une solide fin de saison à Salt Lake City. J’ai fait une belle saison cette année aussi, je me suis amélioré, j’ai été plus régulier, plus fort. À chaque fois, tout se faisait à la dernière minute alors que là, avec une préparation solide et une bonne moto avant la saison, je pense que je serai prêt. […]

J’ai commencé à travailler avec Aldon. Je connais Aldon depuis l’époque où il travaillait avec James. C’est une transition qui se passe bien. Je ne peux pas encore dire grand-chose du programme car je le commence tout juste, mais je sais qu’il fonctionne, il a fait ses preuves, c’est aussi ce programme en question qui a fait que j’ai voulu signer chez Husqvarna. C’est un tout. Tout ce qu’a fait Aldon a bien fonctionné jusqu’à présent, chaque pilote passé entre ses mains est devenu plus fort, alors si j’ai l’opportunité de suivre son programme, pourquoi ne pas la saisir ? […] »

L’entretien au complet ci-dessous.

Médias