MXGP & Europe

Mattia Guadagnini monte sur le mondial MXGP

Loin de ses objectifs en MX2 cette saison, Mattia Guadagnini délaisse la catégorie 250 et s’attaque – déjà – à la catégorie reine, après à peine une saison et demie sur le mondial MX2; Simon Langenfelder – vainqueur du premier round à Matterley Basin – sera donc l’unique représentant MX2 chez Factory GasGas à partir de maintenant.

Jorge Prado blessé à l’épaule avant le GP de Maggiora, voilà que Mattia Guadagnini effectue une transition pour le moins innatendue. À seulement 20 ans, le pilote Italien se prépare à faire ses débuts en MXGP dans le sable de Sardaigne, du côté de Riola Sardo. Le pilote Italien annonce « préparer » l’avenir, et avait visiblement déjà prévu de rouler en MXGP dès 2023; à quelques mois près …

Mattia Guadagnini : « J’avais de grandes attentes en 2022. Je me suis très bien préparé avec l’équipe, mais les choses ont trop souvent mal tourné pour moi lors des courses. J’ai fait des erreurs et j’ai aussi eu de la malchance ! Nous ne sommes pas encore à la moitié de la saison, mais il faut être réaliste, il sera très difficile d’atteindre les objectifs que je m’étais fixés. J’ai pensé qu’il serait plus logique de me tourner vers l’avenir et de préparer la saison prochaine, d’autant plus que j’aurais beaucoup d’épreuves pour m’adapter à la 450. J’en ai parlé avec De Carli et l’équipe, et peut-être que ce changement sera positif pour tout le monde ? Je remercie l’équipe pour cette opportunité. »

Claudio De Carli : « Entre erreurs et malchance, Mattia traverse une période difficile. Nous connaissons tous son talent – il peut revenir à de très bons résultats et il est toujours dans le top 10 en MX2. Mattia travaille beaucoup et s’investit, c’est un pilote mature, déterminé, professionnel et très rapide. Nous en avons parlé, pour son intérêt, et parmi les différentes possibilités, il a lui-même décidé de passer à la catégorie MXGP. Cette transition était prévue pour la saison prochaine, mais nous sommes tous convaincus que c’est une bonne solution de faire la transition immédiatement. En MXGP, il n’aura pas à se soucier des résultats. Il y a encore treize épreuves à disputer, au cours desquelles il pourra se familiariser avec la 450 et ainsi se préparer au mieux pour 2023. »

17ème à Maggiora – devant son public – Mattia Guadagnini pointe 7ème du championnat du monde MX2 après 7 épreuves, avec 44 points de retard sur la troisième place pour l’heure détenue par son coéquipier Simon Langenfelder. Un nouveau chapitre s’ouvre.

Un dernier holeshot en MX2 pour Mattia à Maggiora, donc.

Mattia Guadagnini monte sur le mondial MXGP
Retour