France

Nat.125: Bastien Guillaume vainqueur à Berchères-les-Pierres

Round 2. 43 pilotes du championnat de France National 125 ont pris la direction de l’Eure-et-Loir ce week-end pour participer à la seconde épreuve de leur championnat à Berchères-les-Pierres. Après le fiasco de Saint-Mihiel, retour à la normalité, pour le plus grand bonheur de tous …

Les essais chronométrés de la matinée donnent le ton de la journée. Paul Stauder, Remy Mordret & Bastien Guillaume sont présents dans le top 3 et ne sont séparés que de 2/10ème de secondes. On retrouvera ces 3 même garçons sur le podium général de la journée, en ordre inversé.

C’est le vétéran Romain Jacquiot qui mènera les premiers tours du premier débat, avant de se faire déborder par Rémy Mordret – parti dans les 10 – dans le 9ème tour, puis de finalement disparaitre des écrans radars suite à une crevaison. Pilote le plus rapide en piste, Rémy renoue avec la victoire de manche 10 mois après son dernier succès dégôté à Plounerin. Pointé 8ème au terme du premier tour, le leader du championnat Bastien Guillaume emboîtera le rythme de Rémy lors de sa remontée, et terminera second de la première manche, devant Germain Jamet qui loupe son départ et se voit contraint d’effectuer une pénible remontée. Après avoir un temps challengé pour la tête de course, puis fait le Yoyo dans le top 5, Paul Stauder – homme le plus rapide lors des essais de la matinée – termine finalement 4ème de la première manche, devant Quentin Nowak.

On retrouve Nicolas Simonnet, Renaud Renard, Lois Carlier, Arnaud Zavettori et finalement, Romain Jacquiot dans le top 10.

Rémy Mordret vainqueur de la première manche à Berchères. Illustration @Avent.Pro/Jordan Chatel

Après la déconvenue de la première manche, Romain Jacquiot remettra les pendules à l’heure en seconde manche. Bien parti – et second derrière Paul Stauder dans les premiers tours, le pilote GasGas prendra rapidement le leadership de la manche et ira finalement s’imposer au terme des 15 tours; une deuxième victoire de manche de saison après celle décrochée à Saint Chéron lors de l’ouverture du championnat. Mieux parti en seconde manche qu’en première, Bastien Guillaume n’aura qu’à se défaire de Paul Stauder dans le 10ème tour pour terminer une nouvelle fois second et s’adjuger le général de journée grâce à une belle régularité. Troisième, Paul Stauder signe son premier podium de manche (et de journée) sur le National 125. Il devance Rémy Mordret et Germain Jamet lors de cette seconde manche.

Dylan Chanavat, Renaud Renard, Arnaud Zavettori, Nicolas Simonnet et Quentin Nowak complètent le top 10 en seconde manche.

Paul Stauder retrouve le podium en championnat de France ! Illustration @SG.Photographies

Bastien Guillaume (2-2) remporte la journée pour un point d’avance sur Rémy Mordret (1-4), et 6 points d’avance sur Paul Stauder (4-3). De nouveau pénalisé par un mauvais résultat en première manche, Romain Jacquiot (10-1) termine au pied du podium à Berchères-les-Pierres, à égalité de points avec Germain Jamet (3-5). Qui aurait cru que 10 ans après son titre Junior (2012), Paul Stauder se retrouverait de nouveau à en découvre contre un certain Germain Jamet (vice-champion Junior la même année) au guidon d’une 125 …

Renaud Renard (7-7), Nicolas Simonnet (6-9), Quentin Nowak (5-10), Arnaud Zavettori (9-8) et Dylan Chanavat (15-6) complètent le top 10 de journée.

Arrivé avec la plaque rouge et 7 points d’avance au championnat, Bastien Guillaume conserve cette dernière à l’issue de cette seconde épreuve et compte désormais une avance de 19 points sur Germain Jamet. Le pilote TMX Compétition s’empare de la seconde place provisoire devant Romain Jacquiot (-21) et Renaud Renard (-23), qui perd deux positions à Berchères-les-Pierres. 7ème après Saint-Chéron, Paul Stauder (-25) intègre le top 5 provisoire suite à son podium du week-end.

Du côté des déceptions, Gino Stefanni – champion en titre – a connu une épreuve noire avec deux abandons consécutifs. Sixième à Saint-Chéron, le licencié du Motoclub de Loudun voit déjà ses espoirs de titre s’envoler.

Bastien Guillaume – vainqueur (2-2): « Au niveau des résultats, rien à redire, encore un week-end parfait, régulier, costaud. Je fais premier des essais libres, troisième des essais chronos. Je pars dans les 10/12 en première manche et je remonte rapidement second pour terminer là. En seconde manche, de nouveau deuxième. Je gagne la journée et je prends encore de l’avance au championnat, c’est top. Au niveau du terrain, c’était bijou, rien à redire non plus surtout après ce qu’il s’est passé à Saint Mihiel. Ils avaient annoncé que chez eux, c’était pierreux, béton. Ils ont bien hersé, bien arrosé, le motoclub était au top, le président était au top. C’était vraiment un bon week-end. Il faut prendre le championnat course par course et aller chercher de gros points à chaque épreuve car dans ce championnat, c’est la régularité qui paie. »

Rémy Mordret – second (1-4):« Un premier départ où je réussis à me faufiler en 7ème place après un tour en première manche, puis j’ai tout donné et j’ai remonté les pilotes un à un pour gagner la manche. En seconde manche, un départ moyen me prive de la même remontée, je dois pointer dans les 11/12 après un tour. Une manche un peu plus poussiéreuse, moins de visibilité, je remonte quatrième. Je suis super content d’être sur le podium ce soir ! »

Paul Stauder – troisième (4-3): « Je suis super content, 10 ans que je n’avais plus fait de podium en championnat de France. Cette année je me relance un peu le défi de refaire du 125 dix ans après mon titre en Junior et c’est super plaisant. En 1ère manche je suis parti 3eme, je suis rapidement passé passé 2nd, j’ai même attaqué Romain Jacquiot pour passer 1er mais seulement pendant un demi virage [rires]. Il roulait vraiment bien. J’ai eu un coup de mou à mi manche et du coup je finis 4eme. En seconde manche, holeshot !! Je reste 1er pendant 2 tours avant que Romain ne me passe, pendant 10-15 min Bastien Guillaume était dans ma roue arrière et il a fini par me passer et je termine donc 3eme pas très loin de lui . Une super journée qui redonne confiance sur un terrain très bien préparé… bravo au Motoclub de Berchères-les-Pierres. Cette année le championnat est vraiment homogène, les 10 premiers roulent vraiment bien, rien n’est joué et le départ est très important !! J’en profite pour remercier mes parents, ma chérie, mon ami mécanicien, mon club Ride On, mon concessionnaire Moto Move Limoges, Maxess Limoges, Gac Racing Suspension, RL sport et Biket racing sans qui rien ne serait possible »

Gino Stefanni (DNF-DNF): « J’ai crevé en première manche à la fin du premier tour alors que j’étais bien placé. J’ai pris un très mauvais départ en deuxième manche et en voulant éviter un pilote à terre, un autre m’a percuté par derrière. Disque de frein avant tordu, nouvel abandon. Un week-end merdique, ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé. Le championnat est mort maintenant, il ne reste plus qu’à faire des podiums et essayer de gagner des manches. »

Nat.125: Bastien Guillaume vainqueur à Berchères-les-Pierres
Retour