Première victoire de carrière pour Jo Shimoda

Première victoire de carrière pour Jo Shimoda

Le pilote Japonais peut être ému alors qu’il monte sur le podium de Salt Lake City ce samedi. Devant sa famille au complet, Jo Shimoda est allé décrocher son premier succès de carrière en Supercross US en devançant Jett Lawrence & Colt Nichols; une première pour un pilote Japonais.

Peu de pilotes engagés (26), des manches qualificatives plutôt fades, et un grand favori absent; pourtant, la finale 250 de Salt Lake City nous garde en haleine tout du long.

Blessé à la cheville lors des essais chronométrés, Christian Craig renonce à la soirée malgré une ultime tentative; ce dernier prend le départ de la heat mais abandonne dès le premier tour de la manche. Le titre s’envole pour Craig, mais pas pour Star Racing Yamaha qui aligne la plaque rouge – Colt Nichols – pour le titre derrière la grille de départ de la finale; titre que Jo Shimoda compte bien jouer jusqu’au bout …

C’est le pilote Pro Circuit Kawasaki qui sort en tête de cette finale devant le Français Thomas Do, Michael Mosiman & Jett Lawrence. Mal sorti de grille, Colt Nichols pointe en fond de top 10 dans les premiers virages.

On retrouve rapidement les quatre hommes forts du championnat aux avant-postes alors que Thomas Do s’installe confortablement en 5ème position dans le 4ème tour derrière Shimoda, Mosiman, Lawrence & Nichols.

Michael Mosiman, plus rapide que Jo Shimoda en début de finale, tente plusieurs attaques vaines avant de perdre le contact et de voir Jett Lawrence revenir dans sa roue arrière; le pilote Honda HRC déborde Mosiman dans le 13ème tour et le gratifie d’un signe de main pour le moins amical sur le saut d’arrivée. Colt Nichols ne met pas bien longtemps à imiter le pilote Australien puisque, deux tours plus tard, Mosiman sort de la piste en se mettant court sur un triple. Un concurrent de moins. Le trio de tête se resserre alors que les retardataires se font de plus en plus présents.

Colt Nichols – 3ème – ne parvient pas à recoller sur le duo de tête formé par Shimoda / Lawrence et compte désormais sur le pilote Australien; en effet, si ce dernier trouve l’ouverture sur le pilote Pro Circuit, Nichols décroche son premier titre une épreuve avant la fin du championnat, mais il n’en sera rien.

Jo Shimoda parvient à contenir Jett Lawrence jusqu’au drapeau à damier et signe sa première victoire de carrière avec panache; le pilote Japonais qui montait sur son premier podium de carrière plus tôt dans la saison avouait vouloir “mériter” son podium; ce dernier a plus que mérité sa victoire ce weekend.

Shimoda colle un tour au 6ème lors de cette finale alors que Thomas Do – 5ème – signe son meilleur résultat de saison et de carrière à Salt Lake City 1 (+52 secondes) derrière Michael Mosiman. 6ème place pour Joshua Varize (le jeune pilote qui avait battu Ryan Villopoto lors de l’épreuve 125 All Star de Pala) et top 10 pour Logan Karnow, Geran Stapleton (meilleur résultat de carrière), Hunter Schlosser et John Short.

5ème du provisoire, Josh Osby est contraint à l’abandon ce weekend. Blessé à la main lors des épreuves 450 d’Atlanta, Mitchell Oldenburg n’était pas présent ce weekend, pas plus qu’Austin Forkner, RJ Hampshire, Max Vohland, Kevin Moranz & Grant Harlan qui rejoignent Christian Craig sur la liste des absents de cette 8ème épreuve à l’est.

Au championnat, Colt Nichols compte désormais 23 points d’avance sur Jo Shimoda; un top 20 lors de la confrontation Est/Ouest assurera le pilote Star Racing Yamaha du titre; autant dire que c’est déjà gagné.

Médias