Une première sortie en MXGP réussie pour Mathys Boisramé à Arco Di Trento

Une première sortie en MXGP réussie pour Boisramé à Arco Di Trento

Engagé sur le Motocross des Nations en catégorie Open – au guidon d’une 450 – Mathys Boisramé n’avait pas manqué à l’appel de la sélection Française à Mantova. Le pilote Français – engagé sur le mondial MX2 avec l’équipe F&H Kawasaki cette saison – avait par la suite décidé de faire la transition en catégorie MXGP en récupérant le guidon laissé vacant chez KRT Kawasaki suite à la blessure d’Ivo Monticelli. Après avoir fait l’impasse sur les GP d’Allemagne, de France et d’Espagne, il nous tardait de voir Mathys Boisramé faire ses débuts en mondial MXGP ce dimanche à Arco Di Trento, et quels débuts.

Dixième des essais chronos dans la matinée, Mathys Boisramé s’est accroché avec Antonio Cairoli dès les premiers virages de la première manche MXGP et ne pointait qu’en 25ème position au terme du premier tour. Sur un tracé sur lequel il n’est jamais simple de doubler, Mathys Boisramé a trouvé des solutions pour sortir une grosse remontée jusqu’à s’emparer de la neuvième position en débordant Alessandro Lupino dans le dernier tour, pour finalement finir à moins d’une seconde de Jorge Prado. Première sortie sur la Kawasaki Factory, et premier top 10 pour Mathys, qui aura dépassé pas moins de 16 concurrents entre le premier, et le dernier tour de ce premier débat à Arco Di Trento.

Une première sortie en 450 réussie pour Mathys Boisramé à Arco Di Trento @Kawasaki

Si le second départ ne s’est pas vraiment avéré être bien meilleur – bien que pointé 16ème terme du premier tour – Mathys Boisramé a de nouveau sorti une grosse manche, en effaçant Butron, Guillod, Brylyakov ou encore Tonus dans les 2 premiers tours de course. De nouveau aux prises avec Alessandro Lupino, Mathys Boisramé prendra le meilleur sur le pilote Italien dans le 11ème tour, avant de terminer de nouveau en 9ème position en seconde manche, après une chute du pilote JM Honda Racing, Henry Jacobi. Avec son 9-9 en manches, Mathys Boisramé termine 6ème de son premier grand prix en catégorie reine. Des résultats très prometteurs pour le pilote Breton qui dispose encore de 4 épreuves pour montrer l’étendue de son potentiel au guidon de la 450, à l’aube de sa montée définitive dans la catégorie en 2022, Mathys ayant déjà soufflé sa 23ème bougie en juillet dernier.

Mathys Boisramé: » C’était une bonne journée pour ma première expérience en catégorie MXGP ! J’ai signé le dixième temps le matin mais le premier départ n’a pas été simple, et dans le quatrième virage j’ai chuté avec Antonio Cairoli. J’étais vingt-cinquième et je suis revenu à la neuvième place, ce n’est pas mal. Le deuxième départ a été similaire mais une fois de plus je suis revenu à la neuvième place. Je suis fatigué mais satisfait de mon pilotage et très content de cette sixième place au général pour ma première course en mondial MXGP. « 

Sixième, c’est aussi le meilleur résultat de manche de carrière de Benoit Paturel; après être passé par une période difficile en début de saison, le pilote Honda SR Motoblouz réalise une excellente fin de campagne 2021, en signant ses meilleurs résultats dans la catégorie. 8ème du grand prix d’Espagne le week-end passé, Benoit Paturel a joué la surenchère en terminant une manche aux portes du top 5 – en 6ème position – à Arco Di Trento ce dimanche. Auteur d’un excellent départ en seconde manche, Benoit Paturel a cédé sous la pression de Gajser, puis Herlings, mais est parvenu à tenir le rythme parmi les meilleurs pilotes mondiaux pour aller signer son meilleur résultat de manche. Une petite chute en première manche, alors qu’il pointait en 10ème position, le reléguera hors des points; Benoit Paturel parviendra tout de même à revenir arracher les points de la 14ème place. Avec son 14-6, Benoit termine 9ème du premier GP d’Arco Di Trento, et signe son deuxième top 10 (consécutif) de saison en mondial MXGP; son quatrième top 10 de carrière dans la catégorie, depuis son arrivée en 450 en 2018

Benoit Paturel ne cesse de monter en puissance en cette fin de saison 2021 @Mediacross

Mention spéciale également pour Tom Guyon, qui réalisait sa première sortie en mondial MX2; lui aussi avait connu un début de saison 2021 très difficile en passant par deux blessures consécutives. 13ème de la première manche – pris en sandwich entre les pilotes factory Mikkel Haarup (F&H Kawasaki) et Simon Laengenfelder (Diga Procross GasGas), Tom Guyon a terminé 10ème de la seconde manche et s’est adjugé la 10ème place du général de son premier grand prix; place aux dernières épreuves de l’Europe 250, gonflé à bloc.

Une première sortie réussie également pour Tom Guyon, qui intègre le top 10 du mondial MX2 à Arco Di Trento – Illustration @Niek Kamper

Médias