Brayton incertain pour Orlando 2, Oldenburg en 450

Brayton incertain pour Orlando 2, Oldenburg en 450

Le pilote Muc Off Honda, Justin Brayton, n’est pas certain de pouvoir rouler ce week-end à Orlando 2 après avoir chuté à l’entraînement cette semaine.

Le charismatique vétéran de la catégorie reine prendra donc une décision de dernière minute quant à sa participation ou non à la 8ème épreuve du championnat. Après sa 11e place la semaine dernière à Orlando 1, Justin Brayton occupe actuellement la 11e place au classement général.

Justin Brayton: “J’ai pris un gros coup au thorax en chutant mardi. Je ne sais pas si je vais rouler car je ne me sens pas à 100% et il faut être à 100% pour être compétitif dans ce championnat. Ce sera une décision de dernière minute pour moi samedi. Je veux rouler mais mon corps a peut-être d’autres idées”.

Si Justin Brayton est incertain pour ce weekend, une chose est sûre: Mitchell Oldenburg s’alignera en catégorie reine pour la première fois de sa carrière au guidon d’une 450 CRF. La première fois qu’Oldenburg avait roulé en catégorie reine (2015 – Houston), il était entré dans l’histoire en devenant le premier pilote à se qualifier en finale 450 au guidon d’une 250.

Mitchell Oldenburg: “C’est la deuxième fois que je participe à un Supercross en catégorie 450, mais c’est la première fois que je le fais sur une 450. La vérité, c’est que je suis très heureux qu’on me donne cette opportunité de rouler ! Je n’ai aucune attente, mais mon objectif est de me qualifier pour la finale et de faire 20 bonnes minutes”.

La huitième épreuve du championnat marque le début des hostilités pour les pilotes 250 de la côte Ouest, avec Mitchell Harrison qui s’apprête à rouler sur la 250 CRF Muc-Off Honda pour la première fois en compétition.

Mitchell Harrison: “La dernière fois que j’ai roulé en Supercross, c’était en mars 2019 et je suis très excité à l’idée d’y retourner. L’intersaison s’est bien déroulée, et la moto est bonne. Mon coéquipier a montré de quoi il était capable et je suis sûr que nous serons également compétitifs“.

Médias